13 novembre 2019

Les Animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald (2018) de David Yates

Titre original : « Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald »

Les animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald (Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald)En 1927, quelques mois seulement après son arrestation, Gellert Grindelwald s’évade et souhaite rassembler des sorciers de « sang-pur » afin de régner sur l’ensemble de la population non magique. Norbert Dragonneau se met à la recherche du jeune Croyance avant que Grindelwald ne puisse l’influencer…
Deuxième volet de la série Les Animaux fantastiques (qui devrait en compter cinq) et dixième film de la franchise du monde des sorciers de J. K. Rowling, ce film se révèle assez décevant comparé à son prédécesseur. L’histoire semble n’être qu’un prétexte pour étoffer les personnages (qui n’en finissent pas de chercher leurs origines) et préparer ainsi les opus qui suivront. Il s’agit, assez classiquement, d’une lutte contre un méchant auquel l’auteure a donné une dimension politique (mélange de fascisme et de populisme). Malgré quelques fulgurances graphiques, l’émerveillement que l’on avait pu éprouver face au premier volet n’est plus là et l’ennui n’est pas loin.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Alison Sudol, Johnny Depp, Jude Law
Voir la fiche du film et la filmographie de David Yates sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les livres sur Les Crimes de Grindelwald

Les animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald (Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald)Dan Fogler et Eddie Redmayne dans
Les animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald (Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald) de David Yates.

6 octobre 2019

Dilili à Paris (2018) de Michel Ocelot

Dilili à ParisParis 1900. Dilili, une petite fille française kanake, se lie d’amitié avec le jeune livreur Orel alors que Paris est secoué par une vague d’enlèvements de fillettes par une organisation secrète, les Mâles-Maîtres. Les deux amis mènent leur enquête qui va leur faire rencontrer beaucoup de gens…
Ce nouveau dessin animé de Michel Ocelot nous plonge dans le Paris de la Belle Époque avec une histoire délicieuse, esthétiquement très belle. Le style du dessin est toujours proche de la ligne claire mais le cinéaste utilise ici un nouvel effet qui consiste à incruster ses personnages dans des photographies retouchées de lieux. Cette intégration est vraiment très réussie car elle ne se détecte pas au premier coup d’œil, il n’y a aucun hiatus entre les deux styles. L’Art Nouveau est ainsi joliment mis en valeur, tout comme les artistes de cette période foisonnante. L’histoire fustige le racisme et la soumission de la femme ; en revanche, elle prône la tolérance et l’ouverture d’esprit. Ce conte pour petits et grands est un vrai régal, rafraichissant et esthétique. (À partir de 6 ans)
Elle:
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Prunelle Charles-Ambron, Enzo Ratsito, Natalie Dessay
Voir la fiche du film et la filmographie de Michel Ocelot sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Michel Ocelot chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Michel Ocelot

Dilili à Paris

Dilili à ParisDilili à Paris de Michel Ocelot.

Remarques :
* Dilili rencontre de nombreuses personnalités de la Belle Époque : l’actrice Sarah Bernhardt, la scientifique Marie Curie, les peintres Henri de Toulouse-Lautrec, Amedeo Modigliani, Pablo Picasso, Claude Monet, Le Douanier Rousseau et Auguste Renoir, le scientifique Louis Pasteur, l’ingénieur Gustave Eiffel, les compositeurs Erik Satie et Claude Debussy, la femme politique Louise Michel (qui a été son institutrice), la cantatrice Emma Calvé (qui l’aide dans son enquête), la romancière Colette, les écrivains Aristide Bruand et Marcel Proust, l’artiste clown de cirque Chocolat, l’aviateur Alberto Santos-Dumont, les illusionnistes Auguste et Louis Lumière, le militaire Ferdinand Von Zeppelin, et les sculpteurs Auguste Rodin et Camille Claudel.

* La cantatrice Natalie Dessay prête sa voix au personnage de la cantatrice Emma Calvé.

Dilili à Paris

Dilili à ParisDilili à Paris de Michel Ocelot.

23 juillet 2019

Dans la brume (2018) de Daniel Roby

Dans la brumeDans un futur très proche, Mathieu et Anna ont installé une bulle géante stérile dans leur appartement parisien pour leur fille, atteinte d’une maladie génétique. Soudain un tremblement de terre secoue l’immeuble et l’électricité se coupe. Quelques minutes plus tard, une brume toxique sort des bouches de métro et envahit rues et habitations…
Le franco-québécois Dans la brume est un film catastrophe, genre peu exploré par le cinéma français. La mise en place est excellente, elle nous intrigue et met tous nos sens en éveil. Hélas, notre intérêt s’émousse par la suite car nous restons focalisés sur les simples problèmes de ce couple et le scénario ne fait pas évoluer la situation globale qu’il a créée. Par ailleurs, la vraisemblance ne semble pas avoir été un impératif, la fin (presque un gag) en est le meilleur exemple. La réalisation du québécois Daniel Roby est de bonne facture et Romain Duris fait une belle prestation, assez physique. Les (rares) images de Paris embrumé vues de haut sont assez belles. Dommage que l’ensemble soit plutôt ennuyeux. Le film a été un échec commercial.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Romain Duris, Olga Kurylenko, Fantine Harduin, Michel Robin
Voir la fiche du film et la filmographie de Daniel Roby sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Dans la brumeRomain Duris, Olga Kurylenko, Michel Robin et Anna Gaylor dans Dans la brume de Daniel Roby.

Homonyme (sans autre lien que le titre) :
Dans la brume (V tumane), film russe écrit et réalisé par Sergei Loznitsa (2012).

22 juillet 2019

J’embrasse pas (1991) de André Téchiné

J'embrasse pasPierre quitte son Sud-ouest natal pour aller à Paris avec pour tout bagage un diplôme de brancardier, et le désir de devenir acteur. Rapidement, sa grande soif de liberté se heurte à la réalité qui se révèle être tout autre que celle qu’il avait imaginée…
Le scénario de J’embrasse pas est en partie inspiré de la vie du comédien Jacques Nolot qui a participé à l’écriture avec Michel Grisolia et André Téchiné. Il est un peu difficile d’éprouver de l’empathie envers le jeune homme tant il fait constamment des mauvais choix, avec une obstination presque irréelle. Pour mieux se protéger, il refuse toute sentimentalité ce qui l’éloigne encore un peu de nous. Manuel Blanc est très entier et assez brut dans son jeu. Philippe Noiret paraît bien sous-employé mais Emmanuelle Béart, coiffée à la Louise Brooks, fait une belle prestation en fragile prostituée.
Elle: 3 étoiles
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Philippe Noiret, Emmanuelle Béart, Manuel Blanc, Hélène Vincent, Roschdy Zem
Voir la fiche du film et la filmographie de André Téchiné sur le site IMDB.

Voir les autres films de André Téchiné chroniqués sur ce blog…

J'embrasse pasManuel Blanc et Emmanuelle Béart dans J’embrasse pas d’André Téchiné.

Remarques :
* Manuel Blanc fut récompensé par le César 1992 du Meilleur jeune espoir masculin mais la suite de sa carrière ne fut pas à la hauteur des promesses.

J'embrasse pasPhilippe Noiret et Manuel Blanc dans J’embrasse pas d’André Téchiné.

17 mai 2019

Mission impossible: Fallout (2018) de Christopher McQuarrie

Mission impossible: FalloutUn groupe terroriste doit acquérir trois charges portables de plutonium dans le but de fabriquer de petites bombes atomiques. Ethan Hunt et son équipe est chargé d’intercepter cette livraison…
Sixième volet de la série, Mission impossible: Fallout se déroule en grande partie à Paris. Une fois de plus les  nombreuses scènes d’action sont très spectaculaires, trop sans doute car elles ne génèrent finalement aucune tension. C’est un spectacle. Même si l’on perçoit ici et là une accélération de la vitesse, la perfection technique de ces scènes témoigne d’une grande expertise dans leur réalisation et on ne peut accuser la production de faire le minimum (le film dure 2h30). L’histoire est secondaire, artificiellement et inutilement complexifiée dans son déroulement. Le succès critique et public fut au rendez-vous et les épisodes sept et huit sont déjà en chantier.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Tom Cruise, Henry Cavill, Ving Rhames, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Sean Harris
Voir la fiche du film et la filmographie de Christopher McQuarrie sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Christopher McQuarrie chroniqués sur ce blog…

Mission impossible fallout
Tom Cruise est à Paris dans Mission impossible: Fallout de Christopher McQuarrie.

17 avril 2019

Notre-Dame de Paris (1923) de Wallace Worsley

Titre original : « The Hunchback of Notre Dame »

Notre-Dame de ParisSous le règne de Louis XI, au XVe siècle, le parvis de Notre-Dame est une fois l’an le lieu principal de la Fête des Fous. Tous les regards sont tournés vers la danseuse Esméralda, y compris ceux de Quasimodo, être difforme et bossu qui vit dans les tours de Notre-Dame…
Avant le merveilleux Quasimodo (1939) de William Dieterle et le fade Notre-Dame de Paris (1956) de Jean Delannoy, ce film de l’américain Wallace Worsley fut la première grande adaptation du roman de Victor Hugo. Cette production initiée par Irvin Thalberg fut l’une des plus coûteuses de toute la décennie pour Universal. La cathédrale fut reproduite grandeur nature avec quelques rues adjacentes sur le terrain du studio et les vues du parvis grouillant de centaines de figurants prises depuis les tours sont impressionnantes. Mais le plus spectaculaire du film, on le doit à la personnification de Quasimodo par Lon Chaney. Le perfectionnisme quasi masochiste de l’acteur le poussa à concevoir un harnachement pesant plus de 35 kilos qu’il ne pouvait porter plus de quinze minutes d’affilée. Ses grimaces et expressions de souffrance ne sont donc pas toutes feintes (précisons que l’acteur créait lui-même ses maquillages et costumes). L’histoire est simplifiée et modifiée : le personnage de l’ecclésiastique Frollo en proie aux désirs de la chair posant toujours problème aux américains, c’est donc son frère qui hérite ici du mauvais rôle, ce qui facilite le placement d’un happy end. Le succès fut immédiat et Notre-Dame de Paris propulsa Lon Chaney au rang de superstar. (film muet)
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Lon Chaney, Patsy Ruth Miller, Norman Kerry, Ernest Torrence
Voir la fiche du film et la filmographie de Wallace Worsley sur le site IMDB.

Voir les autres films de Wallace Worsley chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* La version initiale était sur 12 bobines (soit environ 120mn). La durée fut réduite peu après sa sortie à moins de 100 mn.
* La version 35mm étant perdue, les versions visibles aujourd’hui sont issues de copies 16mm. En outre, le film étant tombé dans le domaine public, les versions visibles aujourd’hui sont donc de qualités très variables. Une belle version est visible sur Youtube  (je ne suis pas certain toutefois que cette version, visiblement restaurée, soit dans le domaine public comme l’affirme celui qui l’a postée). Pour une version avec intertitres traduits en français, il faut mieux opter pour le DVD Arte.

Notre Dame de Paris
Lon Chaney et Patsy Ruth Miller dans Notre-Dame de Paris de Wallace Worsley.

Notre Dame de Paris

Adaptations du roman de Victor Hugo au cinéma :
1905 : La Esmeralda d’Alice Guy et Victorin Jasset (10 minutes)
1911 : Notre-Dame de Paris d’Albert Capellani (36 minutes)
1917 : The Darling of Paris de J. Gordon Edwards (60 min. env., film perdu)
1923 : Notre-Dame de Paris (The Hunchback of Notre Dame) de Wallace Worsley
1939 : Quasimodo (The Hunchback of Notre-Dame) de William Dieterle
1956 : Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy
1996 : Le Bossu de Notre-Dame (The Hunchback of Notre Dame) de Walt Disney Company
1999 : Quasimodo d’El Paris de Patrick Timsit (comédie)

27 mars 2019

Touche pas la femme blanche ! (1974) de Marco Ferreri

Touche pas la femme blancheLa bataille de Little Big Horn (1876) menée par le général Custer reconstituée dans le trou du chantier du Forum des Halles…
… telle fût l’idée totalement saugrenue mais assez amusante de Marco Ferreri. Touche pas la femme blanche !  est une parodie de western, une farce anachronique remplie d’allégories sociales et politiques. Le réalisateur a repris les acteurs de son film précédent La Grande Bouffe pour les placer en costumes d’époque dans le Paris des années soixante-dix. Certaines scènes de chantier, notamment l’effondrement de bâtiments, sont même intégrées à l’histoire. Ferreri multiplie les anachronismes, à la fois pour accentuer la bouffonnerie de l’ensemble mais aussi pour souligner son propos politique sous-jacent : massacre des indiens, déshumanisation des centres villes, satire de la force d’Etat … sans parler des allusions au Watergate, à l’action de la CIA au Chili. Tout y passe et Ferreri ne donne pas dans la petite dentelle ; ses allégories sont lourdement appuyées. Cela nous vaut quelques bons numéros d’acteurs, comme Serge Reggiani presque nu en indien fou et Michel Piccoli très en verve pour incarner un Buffalo Bill particulièrement haut en couleur. Le résultat n’est toutefois que moyennement convaincant mais le film n’en est pas moins une belle curiosité.
Elle: 2 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Catherine Deneuve, Marcello Mastroianni, Michel Piccoli, Philippe Noiret, Ugo Tognazzi, Alain Cuny, Serge Reggiani, Darry Cowl
Voir la fiche du film et la filmographie de Marco Ferreri sur le site IMDB.

Voir les autres films de Marco Ferreri chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Marco Ferreri

Touche pas la femme blanche
Touche pas la femme blanche de Marco Ferreri.

Touche pas la femme blanche
Catherine Deneuve et Marcello Mastroianni dans Touche pas la femme blanche de Marco Ferreri.

Remarques :
Le producteur Alain Sarde a raconté que Ferreri lui aurait dit au début du tournage en lui montrant le trou des Halles : « Tu vois, je vais faire un film là-dedans et je vais enterrer Rassam avec. Je vais le ruiner ! ». Le différent entre Ferreri et son producteur Jean-Pierre Rassam venait du succès de La Grande Bouffe : Rassam aurait réinvesti tous les bénéfices dans deux nouveaux projets (Lancelot du Lac de Bresson et Les Chinois à Paris de Jean Yanne) sans reverser à Ferreri l’intégralité de la part qui lui était due.

Serge Toubiana raconte cette anecdote avec tous les conditionnels qui s’imposent dans son hommage à Alain Sarde ( http://www.cinematheque.fr/cycle/alain-sarde-232.html ) . Sans remettre en cause la véracité des propos d’Alain Sarde, il paraît toutefois peu probable que Ferreri ait volontairement saboté son film. Tout au plus, cela peut expliquer qu’il n’ait freiné aucune de ses « excentricités »…

Touche pas la femme blanche
La scène de la grande bataille finale de Touche pas la femme blanche de Marco Ferreri n’a de toute évidence pas été tournée à Paris mais dans ce qui semble être une grande carrière calcaire. Les immeubles ont été rajoutés un peu grossièrement (probablement par cache).

21 octobre 2018

L’air de Paris (1954) de Marcel Carné

L'air de ParisAncien boxeur, Victor Le Garrec dirige une salle d’entraînement dans un quartier de Paris. Il rêve de découvrir un futur champion. Il espère l’avoir trouvé quand il rencontre André, jeune homme triste et désillusionné…
Roman de Jacques Viot adapté par Jacques Sigurd et Marcel Carné, L’air de Paris permet au cinéaste de retrouver un certain réalisme poétique avec l’atmosphère des petits quartiers de Paris. L’histoire est assez banale mais Carné sait donner de la profondeur à ses personnages. La direction d’acteur est précise. Arletty est un peu effacée mais Gabin fait une belle prestation, tout en retenue, laissant une bonne place au jeune Roland Lesaffre. On notera la présence discrète du thème de l’homosexualité. Le plus surprenant dans le film est la scène du combat de boxe, filmé sans ellipse, assez confuse et… plutôt ennuyeuse. L’air de Paris n’est pas du niveau des grands films de Carné mais n’est pas anodin pour autant.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Jean Gabin, Arletty, Roland Lesaffre
Voir la fiche du film et la filmographie de Marcel Carné sur le site IMDB.

Voir les autres films de Marcel Carné chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Marcel Carné

L'air de Paris
Jean Gabin et Roland Lesaffre dans L’air de Paris de Marcel Carné.

L'air de Paris
Arletty et Jean Gabin dans L’air de Paris de Marcel Carné.

L'air de Paris

11 octobre 2018

Les distractions (1960) de Jacques Dupont

Les distractionsReporter-photographe, Paul Frapier vient en aide à son ancien ami Laurent recherché pour meurtre. Ils furent tous deux parachutistes en Algérie et restent liés par une indéfectible amitié…
Adapté d’un roman de Jean Bassan, Les distractions a été tourné quelques mois seulement après A bout de souffle et force est de constater qu’il présente bien des similitudes avec le film de Godard qui a manifestement servi de modèle. Jean-Paul Belmondo y interprète de nouveau un jeune type amoral et blasé, très égocentrique dans ses rapports avec les personnes qui l’entourent, notamment les femmes. Le film est centré sur ce portrait, l’intrigue policière passant au second plan ce qui ne laisse à Claude Brasseur que bien peu de place. Jacques Dupont, se laissant porter par la Nouvelle Vague, ne montre pas une grande originalité dans sa réalisation et se perd un peu dans les méandres des misères sentimentales que son personnage occasionne. On retrouve toutefois avec plaisir l’atmosphère du Paris de 1960 avec quelques images nocturnes du meilleur effet.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Jean-Paul Belmondo, Alexandra Stewart, Sylva Koscina, Claude Brasseur, Mireille Darc
Voir la fiche du film et la filmographie de Jacques Dupont sur le site IMDB.

Remarque :
* Les Distractions est le second (et ultime) long métrage de Jacques Dupont, auparavant spécialisé dans les courts métrages ethnographiques sur l’Afrique.

Les distractions
Jean-Paul Belmondo et Alexandra Stewart dans Les distractions de Jacques Dupont.

Les distractions
Alexandra Stewart et Mireille Darc (son premier rôle au cinéma) dans Les distractions de Jacques Dupont.

26 juillet 2018

Notre-Dame de Paris (1956) de Jean Delannoy

Notre-Dame de ParisEn 1482, sous le règne de Louis XI, le poète sans le sou Pierre Gringoire a écrit une petite pièce qui doit être jouée le jour de la Fête des fous. Il se désole du manque d’attention du public mais remarque la danseuse bohémienne Esméralda qui captive l’attention de tous, y compris celle d’un homme en noir, l’alchimiste Claude Frollo…
Cette version du Notre-Dame de Paris de Victor Hugo est l’une des plus connues mais pas l’une des plus réussies. Pourtant l’adaptation a été écrite par Jean Aurenche et Jacques Prévert et la reconstitution est fastueuse, que ce soit dans les décors ou dans les costumes. L’interprétation d’Anthony Quinn en Quasimodo est assez remarquable et Gina Lollobrigida fait une Esméralda particulièrement sensuelle. Pourtant, le résultat paraît bien fade et d’une grande froideur : on reste à bonne distance et ce ne sont pas les gesticulations et vociférations du monde de la Cour des Miracles qui incitent au contraire. La volonté de créer un grand spectacle a emporté toute tension dramatique et le film apparaît bien bancal.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Gina Lollobrigida, Anthony Quinn, Alain Cuny, Robert Hirsch, Philippe Clay, Jean Danet, Jean Tissier
Voir la fiche du film et la filmographie de Jean Delannoy sur le site IMDB.

Voir les autres films de Jean Delannoy chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Jean Delannoy

Remarque :
* Dans cette version, Frollo n’est pas l’Archidiacre de Notre-Dame de Paris mais un alchimiste qui habite dans les tours. Le transformer ainsi en laïque serait probablement dû à la volonté de distribuer le film aux Etats-Unis où le code de censure Hays interdisait de représenter un ecclésiastique ainsi soumis aux désirs de la chair.

Notre-Dame de Paris
Gina Lollobrigida dans Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy (à l’arrière-plan, avec le chapeau violet, Robert Hirsch).

Adaptations du roman de Victor Hugo :
1905 : La Esmeralda d’Alice Guy et Victorin Jasset (10 minutes)
1911 : Notre-Dame de Paris d’Albert Capellani (36 minutes)
1917 : The Darling of Paris de J. Gordon Edwards (60 min. env., film perdu)
1923 : Notre-Dame de Paris (The Hunchback of Notre Dame) de Wallace Worsley
1939 : Quasimodo (The Hunchback of Notre-Dame) de William Dieterle
1956 : Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy
1996 : Le Bossu de Notre-Dame (The Hunchback of Notre Dame) de Walt Disney Company
1999 : Quasimodo d’El Paris de Patrick Timsit (comédie)