18 février 2024

Des mains en or (2023) de Isabelle Mergault

Des mains en orFrançois est un écrivain réputé sur le point d’intégrer l’Académie française. Il est marié à Rose, une chirurgienne. Mais l’écrivain est rongé par un mal de dos terrible qui le fait souffrir au quotidien et le rend acariâtre. A la suite d’un concours de circonstances, il va croiser le chemin de Martha, une « guérisseuse », qui va parvenir à atténuer miraculeusement la douleur…
Des mains en or est une comédie française écrite et réalisée par Isabelle Mergault. L’humour repose sur la rencontre de deux milieux sociaux aux antipodes l’un de l’autre. Sur cette base rebattue, bien peu originale il faut bien l’avouer, la réalisatrice parvient à mettre en place une comédie amusante. Les personnages sont tous (très) caricaturaux mais l’ensemble fonctionne bien grâce à de bons dialogues et un humour bon enfant, sans méchanceté. Rien de très profond, mais Des mains en or est un film plaisant qui met de bonne humeur…
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Lambert Wilson, Josiane Balasko, Sylvie Testud
Voir la fiche du film et la filmographie de Isabelle Mergault sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Isabelle Mergault chroniqués sur ce blog…

Lambert Wilson et Josiane Balasko dans Des mains en or de Isabelle Mergault.

25 janvier 2024

Le Processus de paix (2022) de Ilan Klipper

Le Processus de paixQuand on s’aime mais qu’on ne se supporte plus, qu’est-ce qu’on fait ? Marie et Simon sont profondément amoureux mais les disputes sont une constante dans leur vie de couple. Pour ne pas se séparer, ils se lancent dans une aventure un peu folle : établir une liste de règles qu’ils devront suivre coûte que coûte. Ils l’appellent la Charte universelle des droits du couple…
Le Processus de paix est un film français d’Ilan Klipper, une comédie qu’il a écrite avec son actrice Camille Chamoux qui s’est inspirée de va propre vie. Le film est amusant mais, bizarrement, le thème de la charte est en réalité très peu utilisé dans le scénario. L’humour vient plutôt des disputes et des conflits incessants. Les personnages secondaires paraissent inutiles, l’ensemble est un peu fouillis. L’histoire ne débouche sur rien de concluant. Bien qu’il manque de rigueur, Le Processus de paix reste plaisant… mais guère plus.
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Camille Chamoux, Damien Bonnard, Ariane Ascaride, Jeanne Balibar, Laurent Poitrenaux, Quentin Dolmaire, Léonie Simaga
Voir la fiche du film et la filmographie de Ilan Klipper sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Damien Bonnard et Camille Chamoux dans Le Processus de paix de Ilan Klipper.

24 décembre 2023

Le Pari (1997) de Didier Bourdon et Bernard Campan

Le PariMurielle et Victoria sont deux sœurs que tout oppose et les deux beaux-frères se détestent mais ont en commun d’être de grands fumeurs. Alors que la famille est réunie à l’occasion d’un anniversaire, Didier et Bernard font, par bravade, le pari d’arrêter de fumer pendant quinze jours…
Le Pari est un film français écrit et réalisé par Didier Bourdon et Bernard Campan, deux membres du trio bien connu Les Inconnus. C’est une bonne comédie française qui démarre même très bien mais s’essouffle un peu par la suite. L’humour dans le dernier tiers du film (tout le passage en thalassothérapie notamment) est plus poussif mais l’ensemble se (re-)regarde avec plaisir.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Didier Bourdon, Bernard Campan, Isabelle Ferron, Isabel Otero
Voir la fiche du film et la filmographie de Didier Bourdon et Bernard Campan sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Bernard Campan et Didier Bourdon dans Le Pari de Didier Bourdon & Bernard Campan.

7 décembre 2023

Le Parfum vert (2022) de Nicolas Pariser

Le Parfum vertÀ la Comédie-Française, un comédien meurt sur scène. Il a confié ses derniers mots à son ami et collègue, Martin, qui est enlevé peu après. Sa disparition le fait passer pour suspect. Sa cavale va lui faire croiser la route de Claire, une dessinatrice de bandes dessinées, et ensemble ils vont mener leur propre enquête…
Le Parfum vert est une comédie policière française réalisé par Nicolas Pariser. L’histoire est un peu farfelue, il ne faut pas la prendre sérieusement : avec son petit côté enfantin, elle se rapprocherait plutôt des enquêtes pleines d’aventures de Tintin que le réalisateur dit avoir relu avant d’écrire ce scénario. Il dit avoir surtout apprécié les premiers albums, ceux sortis dans les années trente. Son autre source d’inspiration, tout aussi visible dans le film, ce sont les films d’Alfred Hitchcock. Il dit aussi avoir voulu ajouter une note politique sur la méfiance grandissante envers la démocratie, ce dernier point étant le moins réussi à mes yeux car le discours des « méchants » n’est qu’un salmigondis qui prête à sourire au lieu d’inquiéter. La connivence forcée entre les deux personnages principaux est en revanche réussie, grâce au talent des deux acteurs et des dialogues relevés. L’ensemble est amusant et plein de rebondissements, un agréable divertissement. Les critiques ont été mitigées et le public semble ne pas avoir apprécié le style du film. C’est dommage. Personnellement, j’aime bien ce style d’aventures à la limite du conte.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Sandrine Kiberlain, Vincent Lacoste, Rüdiger Vogler, Léonie Simaga, Arieh Worthalter, Jenna Thiam, Alexandre Steiger
Voir la fiche du film et la filmographie de Nicolas Pariser sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Nicolas Pariser chroniqués sur ce blog…

Sandrine Kiberlain (dans un costume qui rappelle celui du Capitaine Haddock ) et Vincent Lacoste dans Le Parfum vert de Nicolas Pariser.

1 décembre 2023

Les Cyclades (2022) de Marc Fitoussi

Les CycladesAdolescentes, Blandine et Magalie étaient inséparables. Les années ont passé et elles se sont perdues de vue. Lorsque leurs chemins se croisent de nouveau, elles décident de faire ensemble le voyage dont elles ont toujours rêvé : direction l’île d’Amorgós où a été tourné Le Grand Bleu, le film dont elles étaient folles…
Les Cyclades est une comédie française écrite et réalisée par Marc Fitoussi. Il s’agit d’un film assez léger qui joue sur une opposition nette entre deux caractères pour créer l’humour : l’une est exubérante, pleine de vitalité, toujours prête à foncer pour profiter de la vie tandis que l’autre est renfermée, toujours morose, prudente et rigide. Malgré un typage assez outrancier, cet humour fonctionne bien dans un premier temps mais trouve rapidement ses limites. Marc Fitoussi tente bien d’étoffer son récit en y introduisant un peu de tension dramatique à la toute fin sans vraiment convaincre. Le film reste toutefois divertissant grâce à ses pétulantes actrices.
Elle: 2 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Laure Calamy, Olivia Côte, Kristin Scott Thomas
Voir la fiche du film et la filmographie de Marc Fitoussi sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Marc Fitoussi chroniqués sur ce blog…

Olivia Côte, Kristin Scott Thomas et Laure Calamy dans Les Cyclades de Marc Fitoussi.

26 novembre 2023

Everything Everywhere All at Once (2022) de Daniel Kwan et Daniel Scheinert

Everything Everywhere All at OnceImmigrée d’origine chinoise, Evelyn Wang est à bout : elle ne comprend plus sa famille, son travail et les impôts. Soudain, elle se retrouve plongée dans le multivers, des mondes parallèles où elle explore toutes les vies qu’elle aurait pu mener. Face à des forces obscures, elle seule peut sauver le monde mais aussi préserver la chose la plus précieuse : sa famille…
Everything Everywhere All at Once est un film américain co-écrit et co-réalisé par Daniel Kwan et Daniel Scheinert (le duo est surnommé Daniels). Il s’agit d’une comédie assez déjantée, originale et créative, qui joue avec les codes du genre et évoque le cinéma des Wachowski (Matrix bien entendu). Cela part dans tous les sens, délire très souvent. Cela va très vite aussi, à tel point que l’on manque de temps pour profiter des scènes les plus savoureuses. L’ensemble est rapidement un peu confus, un empilage un peu foutraque. C’est également trop long. Toutefois, le film séduit par sa créativité, il nous surprend souvent (les pierres, le bagel… il fallait oser). L’interprétation est excellente avec une mention particulière à Jamie Lee Curtis en bedonnante contrôleuse des impôts pour le moins inhabituelle. Gros succès, salué par sept (!) Oscars… ce qui est bien entendu un tantinet excessif.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Michelle Yeoh, Stephanie Hsu, Ke Huy Quan, James Hong, Jamie Lee Curtis
Voir la fiche du film et la filmographie de Daniel Kwan et Daniel Scheinert sur le site IMDB.

Stephanie Hsu, Michelle Yeoh et Ke Huy Quan dans Everything Everywhere All at Once de Daniel Kwan & Daniel Scheinert.
Jamie Lee Curtis dans Everything Everywhere All at Once de Daniel Kwan & Daniel Scheinert.

26 octobre 2023

Souvent femme varie (1934) de W.S. Van Dyke

Titre original : « Forsaking All Others »

Souvent femme varie (Forsaking All Others)Jeffrey Williams (Clark Gable) rentre aux États-Unis après un long voyage d’affaires en Espagne. Il est bien décidé à demander en mariage son amie d’enfance Mary (Joan Crawford). Hélas, il arrive chez elle alors qu’elle est à la veille d’épouser leur ami commun Dillon (Robert Montgomery). Il renonce alors à déclarer son amour et accepte de l’accompagner à l’autel. Mais dans la nuit, Dillon retrouve une ancienne maitresse…
Forsaking All Others (1) est un film américain réalisé par W. S. Van Dyke. Le scénario est l’œuvre de Joseph L. Mankiewicz, qui rappelons-le a signé de nombreux scénarios dans les années trente avant de passer à la réalisation en 1946. Il s’agit de l’adaptation d’une pièce de Frank Cavett et Edward Barry Roberts qui fut un succès à Broadway avec Tallulah Bankhead. Le résultat est une comédie pétillante, bardée de mots d’esprit et de répliques brillantes. L’insouciance des personnages est plaisante. La MGM a réuni trois de ses plus grosses stars du moment dont l’interprétation est enlevée. Le film a eu des difficultés avec la censure. Il connut un très grand succès, le troisième grand succès de l’année pour W. S. Van Dyke, après Manhattan Melodrama et The Thin Man.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Robert Montgomery, Joan Crawford, Clark Gable, Charles Butterworth, Billie Burke, Frances Drake, Rosalind Russell
Voir la fiche du film et la filmographie de W.S. Van Dyke sur le site IMDB.

Voir les autres films de W.S. Van Dyke chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur W.S. Van Dyke

Remarque :
• Bien que sorti après It Happened One Night de Frank Capra, ce n’est pas une screwball comedy et le film ne tente pas de le copier.

(1) « Forsaking All Others » (= renonçant à tous les autres) est une expression bien connue aux Etats-Unis comme faisant partie des vœux du mariage religieux, l’équivalent de « je jure de rester fidèle… » Le titre français est plus… bête (je ne vois pas en quoi l’héroïne de cette histoire « varie », on pourrait même plutôt lui reprocher le contraire, celui qui « varie » est plutôt un homme).

Joan Crawford, Robert Montgomery et Frances Drake dans Souvent femme varie (Forsaking All Others) de W.S. Van Dyke.
Robert Montgomery, Joan Crawford et Clark Gable dans Souvent femme varie (Forsaking All Others) de W.S. Van Dyke (photo publicitaire).

16 octobre 2023

Mon crime (2023) de François Ozon

Mon crimeEn 1935, à Paris, une jeune actrice se rend à un rendez-vous avec un producteur de théâtre qui tente d’abuser d’elle. Le soir même, elle reçoit la visite d’un policier qui lui apprend que l’homme a été assassiné. Elle est soupçonnée et c’est sa co-locataire et amie, une jeune avocate en manque de clients, qui va prendre sa défense…
Mon crime est un film français réalisé par François Ozon. Il s’agit d’une adaptation de la pièce Mon crime !… écrite par Georges Berr et Louis Verneuil en 1934. Le film est une pétillante comédie bien ancrée dans les années trente, qui semble s’inspirer du théâtre de Sacha Guitry et des comédies d’Ernst Lubitsch. La critique a voulu absolument y voir un film féministe dans le sillage du mouvement #MeToo mais, si effectivement tous les hommes de cette histoire sont des imbéciles, les femmes utilisent leur intelligence pour la roublardise et la tromperie, ce qui n’est guère glorieux. Il faut plutôt voir là une amusante variation sur la guerre des sexes, tout au plus une tentative de rééquilibrage. L’ensemble est farfelu, léger, bien rythmé, avec des dialogues assez brillants et un humour constant. La distribution des seconds rôles est prestigieuse et tous ces acteurs semblent prendre plaisir à nous amuser. Le film a été bien accueilli par la presse et le public. Un joli divertissement.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Nadia Tereszkiewicz, Rebecca Marder, Isabelle Huppert, Fabrice Luchini, Dany Boon, André Dussollier, Édouard Sulpice, Olivier Broche, Félix Lefebvre, Evelyne Buyle, Michel Fau, Daniel Prévost, Myriam Boyer
Voir la fiche du film et la filmographie de François Ozon sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de François Ozon chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur François Ozon

Rebecca Marder, Isabelle Huppert et Nadia Tereszkiewicz dans Mon crime de François Ozon.
Dany Boon et Fabrice Luchini dans Mon crime de François Ozon.

9 octobre 2023

On the Rocks (2020) de Sofia Coppola

On the RocksLaura nourrit quelques doutes sur la fidélité de son mari. Elle se confie à son père, extravagant playboy qui se met en tête de mener une enquête approfondie…
On the Rocks est une comédie américaine écrite et réalisée par Sofia Coppola. Le film a été fait pour une sortie en streaming puis en DVD, sans sortie en salles. Sofia Coppola retrouve Bill Murray dix-sept ans après Lost in Translation pour un film très léger et amusant. Les dialogues sont enlevés et assez brillants. Tout l’humour repose sur Bill Murray et son jeu laconique, les autres acteurs paraissent bien ternes. Divertissant.
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Bill Murray, Rashida Jones, Marlon Wayans
Voir la fiche du film et la filmographie de Sofia Coppola sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Sofia Coppola chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Sofia Coppola

Rashida Jones et Bill Murray dans On the Rocks de Sofia Coppola.

17 septembre 2023

Harry Plotnick seul contre tous (1970) de Michael Roemer

Titre original : « The Plot Against Harry »

Harry Plotnick seul contre tous (The Plot Against Harry)Après un bref séjour en prison, l’escroc juif Harry Plotnick retrouve une situation qui a bien changé. Son petit, mais juteux, racket dans l’univers du jeu est menacé de toutes parts et il est surveillé de près par son officier de probation. Il tente de renouer avec sa famille qui ne le voit pas d’un bon œil…
Harry Plotnick seul contre tous est une comédie américaine écrite et réalisée par Michael Roemer, son deuxième long métrage. Le film n’a pas connu de sortie commerciale en 1970 (une semaine dans un cinéma de quartier tout au plus) car personne ne le trouvait drôle. Vingt ans plus tard, le réalisateur désirait de mettre tous ses films sur bande à l’intention de ses enfants. Constatant que le technicien riait beaucoup en effectuant le transfert, Michael Roemer décide de faire deux copies en 35 mm et de les soumettre aux festivals du film de New York et de Toronto. Les deux festivals acceptent le film, qui est ensuite distribué dans le commerce, en 1989, avec succès.
Cette « jewish comedy » est affectivement assez amusante par la nonchalance de son personnage principal qui engrange les déconvenues. Il est débordé, avec toujours un téléphone qui sonne même dans les endroits les plus incongrus. Sa famille, juive et très pratiquante, est haute en couleur, les fêtes juives sont pittoresques. La galerie de personnages donne au film tout son sel. Les acteurs sont des non professionnels. Le film mérite bien d’être découvert.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Martin Priest, Ben Lang, Maxine Woods, Henry Nemo
Voir la fiche du film et la filmographie de Michael Roemer sur le site IMDB.

Voir les autres films de Michael Roemer chroniqués sur ce blog…

Martin Priest et Henry Nemo dans Harry Plotnick seul contre tous (The Plot Against Harry) de Michael Roemer.