29 février 2024

Sur la branche (2023) de Marie Garel-Weiss

Sur la brancheMimi, une jeune avocate ayant une maladie psychiatrique tente de reprendre confiance en elle auprès d’un avocat radié du barreau en s’investissant dans la défense de Christophe…
Sur la branche est une comédie franco-belge co-écrite et réalisée par Marie Garel-Weiss, son second long métrage. C’est une fantaisie qui est très originale par ses deux personnages principaux, des personnages « hors des clous » comme le définit la réalisatrice. Ils sont tour à tour surprenants, amusants, et au final attachants tout en montrant de la force. L’approche de la réalisatrice est délicate et elle parvient à un équilibre parfait. Les deux acteurs font une merveilleuse interprétation, ce qui semble logique pour Benoît Poelvoorde car il est dans un registre où il excelle mais plus inattendu pour la jeune Daphné Patakia qui a un rôle plus difficile à tenir. Un film surprenant, qui peut dérouter mais très réussi.
Elle: 3 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Daphné Patakia, Benoît Poelvoorde, Agnès Jaoui, Raphaël Quenard
Voir la fiche du film et la filmographie de Marie Garel-Weiss sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Daphné Patakia et Benoît Poelvoorde et Raphaël Quenard dans Sur la branche de Marie Garel-Weiss.

28 février 2024

Les Amants sacrifiés (2020) de Kiyoshi Kurosawa

Titre original : « Supai no tsuma »

Les amants sacrifiés (Supai no tsuma)Kobe, 1941. Yusaku, dirigeant d’une entreprise internationale d’import-export, vit avec sa femme Satoko et tente de vivre en s’éloignant des tensions grandissantes de la Guerre entre le Japon et les pays occidentaux. Leur couple commence à être bouleversé quand Yusaku attire les soupçons de sa femme ainsi que des autorités locales…
Les Amants sacrifiés (1) est un film japonais réalisé par Kiyoshi Kurosawa (qui, rappelons-le, n’a aucun lien de parenté avec Akira Kurosawa). S’écartant de son registre habituel, l’épouvante, il en a coécrit le scénario avec le cinéaste Ryūsuke Hamaguchi (réalisateur de plusieurs très beaux films dont le remarqué Drive my car). Contrairement à ce que le titre français laisserait supposer, il s’agit surtout d’un portrait de femme en butte à l’énigme de comprendre son mari et aussi son époque. Le récit offre la vision de la guerre à travers les yeux d’une femme plutôt idéaliste et éprise de liberté, qui s’interroge sur les fondements de ce conflit. Politique et sentiments se heurtent en elle mais elle doit prendre des décisions. Le récit offre également une réflexion sur le thème de la trahison. La réalisation de Kiyoshi Kurosawa est précise et élégante.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Yû Aoi, Issei Takahashi, Masahiro Higashide
Voir la fiche du film et la filmographie de Kiyoshi Kurosawa sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Kiyoshi Kurosawa chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Kiyoshi Kurosawa

(1) A noter que la proximité phonétique du titre avec celui du très beau film de Mizoguchi (Les Amants crucifiés, 1954) n’existe qu’en français, elle a donc été créée par les distributeurs français. La traduction du titre original serait « La femme d’un espion », titre bien plus approprié repris dans toutes les autres langues (« Wife of a spy » en anglais).

Masahiro Higashide et Yû Aoi dans Les amants sacrifiés (Supai no tsuma) de Kiyoshi Kurosawa.

25 février 2024

Barbie (2023) de Greta Gerwig

BarbieBarbieland est un monde parfait où les poupées Barbie vivent joyeusement, persuadées d’avoir rendu les filles humaines heureuses. Mais un jour, une Barbie commence à se poser des questions. Elle part pour le monde réel afin de retrouver la fille à laquelle elle appartenait afin de pouvoir retrouver sa perfection. Dans sa quête, elle est accompagnée par un Ken qui est fou amoureux d’elle…
Barbie est un film américano-britannique réalisé par Greta Gerwig, qui en a écrit le scénario avec Noah Baumbach. Le projet répond à la volonté de Mattel de changer l’image de ses poupées, accusées d’enfermer les femmes dans des stéréotypes depuis leur plus jeune âge. Le film est ainsi une pure opération de marketing. Pour ce faire, Mattel n’a pas hésité à faire appel à une réalisatrice connue pour ses positions plutôt féministes. Assez logiquement, même en prenant tout au second degré, le résultat est ambigu, le fond du propos étant noyé dans la promotion de son contraire. Vu en oubliant cela, comme un simple divertissement, le film manque un peu de folie et, le scénario, d’audace. C’est amusant mais, personnellement, je m’attendais à bien plus amusant. On attend toujours que le film décolle enfin, mais cela ne vient jamais. Finalement, le point fort du film est un dream-ballet (principe calqué sur Singing in the Rain), uniquement masculin, joliment chorégraphié et éclairé. Grâce à une intense promotion relayée complaisamment par la presse, le succès a été énorme et les récompenses nombreuses (1).
Elle: 1 étoile
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Margot Robbie, Ryan Gosling, Kate McKinnon, Emma Mackey, Michael Cera, Will Ferrell
Voir la fiche du film et la filmographie de Greta Gerwig sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Greta Gerwig chroniqués sur ce blog…

(1) Greta Gerwig est la première réalisatrice à réaliser un film remportant plus d’un milliard de dollars de recettes. Dans la liste des plus gros succès du box-office mondial, le film est actuellement en 14e position. Voir

Margot Robbie dans Barbie de Greta Gerwig.

23 février 2024

Mission : Impossible – Dead Reckoning, partie 1 (2023) de Christopher McQuarrie

Titre original : « Mission: Impossible – Dead Reckoning Part One »

Mission : Impossible - Dead Reckoning, partie 1 (Mission: Impossible - Dead Reckoning Part One)En mer de Béring, le sous-marin russe Sebastopol, doté d’une nouvelle intelligence artificielle pouvant le rendre virtuellement invisible, périt mystérieusement. Parmi les corps flottant sous la banquise, deux officiers ont chacun la moitié d’une clé autour du cou. Ethan Hunt reçoit une nouvelle mission : il doit retrouver Ilsa Faust, ancienne agent des services secrets britanniques, qui aurait récupéré une moitié de cette clé…
Mission impossible : Dead Reckoning, partie 1 est un film américain réalisé par Christopher McQuarrie. C’est le septième opus de la série de films inspirée par la série télévisée Mission impossible créée par Bruce Geller et diffusée dans les années 1960-1970. C’est l’un des plus réussis car il montre un bel équilibre entre les scènes d’actions qui forment le corps du spectacle et un scénario, sur une thématique actuelle, qui leur donne de la substance et du sens. Les cascades ne donnent pas l’impression d’être outrancières, y compris la plus spectaculaire (et médiatisée), le saut à moto d’une montagne. On ne s’ennuie pas une seconde malgré les quelque 2h40. Gros succès mais insuffisant, semble-t-il, pour couvrir le budget.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Tom Cruise, Hayley Atwell, Ving Rhames, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Vanessa Kirby, Esai Morales, Pom Klementieff
Voir la fiche du film et la filmographie de Christopher McQuarrie sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Christopher McQuarrie chroniqués sur ce blog…

Hayley Atwell et Tom Cruise dans Mission : Impossible – Dead Reckoning, partie 1 de Christopher McQuarrie.

18 février 2024

Des mains en or (2023) de Isabelle Mergault

Des mains en orFrançois est un écrivain réputé sur le point d’intégrer l’Académie française. Il est marié à Rose, une chirurgienne. Mais l’écrivain est rongé par un mal de dos terrible qui le fait souffrir au quotidien et le rend acariâtre. A la suite d’un concours de circonstances, il va croiser le chemin de Martha, une « guérisseuse », qui va parvenir à atténuer miraculeusement la douleur…
Des mains en or est une comédie française écrite et réalisée par Isabelle Mergault. L’humour repose sur la rencontre de deux milieux sociaux aux antipodes l’un de l’autre. Sur cette base rebattue, bien peu originale il faut bien l’avouer, la réalisatrice parvient à mettre en place une comédie amusante. Les personnages sont tous (très) caricaturaux mais l’ensemble fonctionne bien grâce à de bons dialogues et un humour bon enfant, sans méchanceté. Rien de très profond, mais Des mains en or est un film plaisant qui met de bonne humeur…
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Lambert Wilson, Josiane Balasko, Sylvie Testud
Voir la fiche du film et la filmographie de Isabelle Mergault sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Isabelle Mergault chroniqués sur ce blog…

Lambert Wilson et Josiane Balasko dans Des mains en or de Isabelle Mergault.

11 février 2024

Love Life (2022) de Kôji Fukada

Love LifeTaeko vit avec son époux Jiro et son fils Keita, issu d’un précédent mariage, dans un immeuble près de ses beaux-parents. Keita est champion local du jeu Othello. Tandis qu’elle découvre l’existence d’une ancienne fiancée de son mari, un drame provoque la réapparition du père biologique de Keita…
Love Life est un film franco-japonais écrit et réalisé par Kōji Fukada. Son histoire nous montre le dérèglement de l’harmonie d’un couple qui se trouve confronté à un drame et les errements pour le trouver un nouveau chemin, tout en évitant le carcan des rapports familiaux. Comme souvent dans la littérature ou le cinéma japonais, les émotions sont intériorisées et s’expriment avec douceur sans perdre de leur force. L’approche du cinéaste est délicate et subtile. Il n’use d’aucun effet facile pour créer l’émotion. Kōji Fukada insère toujours dans ses histoires un personnage qui réapparaît de façon incongrue et c’est à nouveau le cas ici avec le premier mari de Taeko. En revanche, il n’y a cette fois aucune note fantastique. Love Life est un très beau film, l’un des plus beaux du cinéaste.
Elle: 4 étoiles
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Fumino Kimura, Kento Nagayama, Tomorô Taguchi, Atom Sunada
Voir la fiche du film et la filmographie de Kôji Fukada sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Kôji Fukada chroniqués sur ce blog…

Fumino Kimura, Tomorô Taguchi et Kento Nagayama dans Love Life de Kôji Fukada.

8 février 2024

Les Survivants (2022) de Guillaume Renusson

Les survivantsSamuel se remet difficilement de la mort accidentelle de sa femme. Frontalier dans les Alpes, il part s’isoler quelques jours dans son chalet côté italien. Une nuit, une jeune femme se réfugie chez lui, piégée par la neige. Elle est afghane et veut traverser la montagne pour rejoindre la France. Samuel ne veut pas d’ennuis mais, devant sa détresse, décide de l’aider. Il va devoir affronter l’hostilité de la nature et celle des hommes…
Les Survivants est un film français coécrit et réalisé par Guillaume Renusson, son premier long métrage. Il s’agit d’un film de survie : le milieu hostile est celui de la neige en haute montagne aggravé par l’irruption de trois poursuivants en motoneige qui font une chasse à l’homme digne des Chasses du comte Zaroff. Ces trois personnes ne sont pas physiquement d’affreux personnages à la mine patibulaire, ce sont des jeunes gens bien comme il faut et d’apparence plutôt sympathique. Cela fait d’autant plus froid dans le dos. De son côté, Samuel ne semble pas avoir d’avis arrêté sur les migrants mais il ne peut se résoudre à abandonner un être humain condamné à mourir dans le froid. Le film n’est donc pas un pamphlet politique mais plutôt un thriller qui met en relief l’humanité ordinaire de son héros. Cette épopée lui permettra de survivre à son chagrin. Denis Ménochet sait donner une belle intensité à son personnage taciturne.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Denis Ménochet, Zar Amir Ebrahimi
Voir la fiche du film et la filmographie de Guillaume Renusson sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Denis Ménochet et Zar Amir Ebrahimi dans Les survivants de Guillaume Renusson.

6 février 2024

Radio Metronom (2022) de Alexandru Belc

Titre original : « Metronom »

Radio Metronom (Metronom)Bucarest, 1972. Ana a 17 ans et rêve d’amour et de liberté. Elle est triste de devoir se séparer de son petit ami qui va partir en Allemagne. Un soir, elle rejoint ses amis à une petite fête où ils décident de faire passer une lettre à Metronom, l’émission musicale que Radio Free Europe diffuse clandestinement en Roumanie…
Radio Metronom est un film franco-roumain écrit et réalisé par Alexandru Belc. Son récit débute comme une chronique adolescente et bascule à mi-film en dénonciation de la dictature. Ceausescu avait en effet interdit la musique occidentale et sa police secrète avait tous pouvoirs. C’est cette partie qui est indéniablement la plus forte avec des dialogues bien écrits et des scènes très bien interprétées. Alexandre Belc est quarantenaire et donc n’a pas vécu cette période noire ; il a d’autant plus de mérite de nous rappeler ces heures sombres de l’histoire de son pays. Le film n’est pas sans défaut : le réalisateur recherche trop la perfection dans sa mise en scène, certaines scènes paraissent étirées. Il ne parvient qu’imparfaitement à mêler une histoire d’amour à un contenu historique fort mais son film mérite vraiment d’être découvert. Prix « Un certain regard » à Cannes 2022.
Elle: 4 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Mara Bugarin, Serban Lazarovici, Vlad Ivanov, Mihai Calin
Voir la fiche du film et la filmographie de Alexandru Belc sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Remarque :
Metronom était une émission diffusée clandestinement par Radio Free Europe, animée par le journaliste et producteur de radio roumain en exil, Cornel Chiriac. Il fut assassiné à Munich en 1975.

Serban Lazarovici et Mara Bugarin dans Radio Metronom (Metronom) de Alexandru Belc.

5 février 2024

Les liens qui nous unissent (2020) de Daniele Luchetti

Titre original : Lacci

LacciNaples, début des années 1980. La famille que forment Aldo, animateur culturel à la radio, son épouse Vanda, institutrice et leur deux enfants semble harmonieuse. Tout bascule lorsque Aldo avoue à Vanda qu’il a une liaison avec une autre femme. Il part vivre à Rome et le divorce est bientôt prononcé…
Les Liens qui nous unissent est un film italien coécrit et réalisé par Daniele Luchetti. C’est l’adaptation du roman Les Liens de Domenico Starnone publié en 2014. Il décrit une séparation qui engendre de fortes rancoeurs et montre sa surprenante évolution sur une période de plusieurs décennies. La structure du récit est originale, un peu déroutante mais finalement habile et élégante (surtout lorsque l’on ne connait pas l’histoire à priori… méfiance : les critiques et commentateurs ont toujours à trop dévoiler). Tout prend un sens différent au fur et à mesure que le film se déroule et la dernière scène est une surprise. L’ensemble évoque un peu le cinéma de Nanni Moretti. Il y a de nombreuses belles scènes et les dialogues sont bien écrits. Une réussite. Le film n’est pas sorti en salles en France, on se demande bien pourquoi.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Alba Rohrwacher, Luigi Lo Cascio, Laura Morante, Silvio Orlando, Giovanna Mezzogiorno, Adriano Giannini
Voir la fiche du film et la filmographie de Daniele Luchetti sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Daniele Luchetti chroniqués sur ce blog…

Giula De Luca, Luigi Lo Cascio, Joshua Francesco Louis Cerciello et Alba Rohrwacher dans Lacci de Daniele Luchetti.
Laura Morante et Silvio Orlando dans Lacci de Daniele Luchetti.

3 février 2024

Tetris (2023) de Jon S. Baird

TetrisHenk Rogers, développeur et promoteur de jeux vidéo, voit pour la première fois le jeu Tetris à un salon professionnel en 1988. Dès lors, il va tout faire pour acquérir les droits du jeu et va se rendre plusieurs fois en URSS. Mais, il n’est pas seul sur les rangs…
Tetris est un film britannico-américain réalisé par l’écossais Jon S. Baird. L’histoire s’inspire des faits réels, une bataille judiciaire qui garde encore aujourd’hui des zones d’ombre. Disons que le film s’inspire de la version du principal intéressé, Henk Rogers. Une bonne partie du film se déroule en URSS sous Gorbatchev, avant la chute du mur de Berlin, donc avec une forte présence du KGB. Ce sont des tractations difficiles, y compris sur le plan émotionnel avec plusieurs rebondissements. Il n’y a pas de scènes de procès. Le film se regarde plutôt comme un thriller d’espionnage. Dans un interview, l’auteur russe du jeu, Alexey Pajitnov, a précisé que le film n’était pas une biographie mais une reconstitution assez proche de la réalité. La réalisation est assez standard. Le film n’est pas sorti en salles (streaming uniquement).
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Taron Egerton, Nikita Efremov, Toby Jone, Roger Allam
Voir la fiche du film et la filmographie de Jon S. Baird sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Sofya Lebedeva, Taron Egerton et Nikita Efremov dans Tetris de Jon S. Baird.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’excellent livre de Michel Ichbiah « Alexey Pajitnov: L’incroyable histoire du créateur de Tetris » (Edition Pix’n’Love, 2016, 208 pages).