21 février 2024

Les Résultats du féminisme (1906) de Alice Guy

Les résultats du féminismeLes rôles sont inversés. Les hommes font les tâches ménagères tandis que les femmes se comportent comme des mufles… jusqu’à ce que les hommes se révoltent…
Les Résultats du féminisme est un film muet français de 7 minutes, réalisé par Alice Guy. S’il n’y a rien de remarquable dans la forme, une série de saynètes filmées en caméra fixe (ce qui est tout à fait habituel pour l’époque), le film est remarquable et étonnant par le fond. Le propos est de dire : « Si les femmes se comportaient envers les hommes comme les hommes se comportent envers les femmes, les hommes se rebelleraient. » Vu ainsi, le propos est clairement féministe. Mais alors quel est le sens du titre ? Est-ce pour se moquer des antiféministes qui prédisaient l’apocalypse (1) ? Ou bien, le titre fut-il choisi par Gaumont ?… Une autre interprétation, plus basique, serait de voir le film une charge contre le féminisme ; ce serait toutefois étonnant de la part d’Alice Guy qui a, elle-même, subi les préjugés envers les femmes. Quoi qu’il en soit, le film est à nos yeux d’aujourd’hui une belle curiosité. Alice Guy a refait le film aux États-Unis en 1912 sous la forme d’une suspense policier, qu’elle a intitulé In the Year 2000 (film perdu).
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de Alice Guy sur le site IMDB.

Voir les autres films de Alice Guy chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Alice Guy

(1) Présentation en 1912 du remake américain par le journal Moving Picture World :
« Un grand nombre de pronostiqueurs nous terrifient souvent avec des visions de ce qui se passera lorsque les femmes dirigeront une Terre où les hommes seront subordonnés et accessoires. C’est une question plutôt délicate à trancher. Aujourd’hui, (…) il est difficile de prédire jusqu’où les femmes s’élèveront. (…) » (lire…)

Les résultats du féminisme de Alice Guy.

18 février 2024

Des mains en or (2023) de Isabelle Mergault

Des mains en orFrançois est un écrivain réputé sur le point d’intégrer l’Académie française. Il est marié à Rose, une chirurgienne. Mais l’écrivain est rongé par un mal de dos terrible qui le fait souffrir au quotidien et le rend acariâtre. A la suite d’un concours de circonstances, il va croiser le chemin de Martha, une « guérisseuse », qui va parvenir à atténuer miraculeusement la douleur…
Des mains en or est une comédie française écrite et réalisée par Isabelle Mergault. L’humour repose sur la rencontre de deux milieux sociaux aux antipodes l’un de l’autre. Sur cette base rebattue, bien peu originale il faut bien l’avouer, la réalisatrice parvient à mettre en place une comédie amusante. Les personnages sont tous (très) caricaturaux mais l’ensemble fonctionne bien grâce à de bons dialogues et un humour bon enfant, sans méchanceté. Rien de très profond, mais Des mains en or est un film plaisant qui met de bonne humeur…
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Lambert Wilson, Josiane Balasko, Sylvie Testud
Voir la fiche du film et la filmographie de Isabelle Mergault sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Isabelle Mergault chroniqués sur ce blog…

Lambert Wilson et Josiane Balasko dans Des mains en or de Isabelle Mergault.

15 février 2024

Itinéraire d’un enfant gâté (1988) de Claude Lelouch

Itinéraire d'un enfant gâtéEnfant trouvé, élevé dans le milieu du cirque, Sam Lion a dû faire une reconversion forcée après un accident de trapèze. Il se marie, deux fois, et a un enfant de chacune de ses deux femmes. Il devient aussi chef d’une entreprise prospère mais, la cinquantaine passée, il se lasse de ses responsabilités. Il décide alors de faire croire qu’il est mort en mer à l’occasion d’un tour du monde en voilier…
Itinéraire d’un enfant gâté est un film français écrit et réalisé par Claude Lelouch. Il y a presque deux parties dans ce film de plus de deux heures : la première partie est une interminable mise en place où le cinéaste donne l’impression de se faire plaisir, montrant une indéniable virtuosité dans ses plans pour, trois fois hélas, un résultat bien ennuyeux. Mais alors que personnellement je m’apprêtais à abandonner, le film bascule, ou plutôt démarre enfin. L’histoire se révèle alors étoffée, amusante avec même quelques moments de grâce. Pour ce qui sera son dernier grand succès, Jean-Paul Belmondo montre une facette différente de son jeu. Musique de Francis Lai, avec hélas des chansons de Nicole Croisille au-delà des limites du supportable.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Jean-Paul Belmondo, Richard Anconina, Daniel Gélin, Marie-Sophie L., Jean-Philippe Chatrier, Michel Beaune
Voir la fiche du film et la filmographie de Claude Lelouch sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Claude Lelouch chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Claude Lelouch

Jean-Paul Belmondo et Richard Anconina dans Itinéraire d’un enfant gâté de Claude Lelouch.

10 février 2024

Un homme est mort (1972) de Jacques Deray

Un homme est mortUn tueur professionnel français se rend à Los Angeles pour éliminer un personnage du milieu. Ceci fait, il est lui-même poursuivi par un tueur dans une ville qu’il ne connait pas…
Un homme est mort est un film français réalisé par Jacques Deray. Le scénario qu’il a écrit avec Jean-Claude Carrière est bien tourné et riche en rebondissements. En outre, Jacques Deray utilise merveilleusement les décors de la ville de Los Angeles et cela se voit dès le générique avec de belles vues d’avion. Il nous montre aussi sa faune, souvent interlope (mais pas toujours). Certaines scènes, telle celle dans la chambre funéraire qui montre un indéniable humour noir, sont mémorables La distribution est assez prestigieuse. Hélas, j’ai vu ce film en version française et comme Trintignant est le seul acteur français (Michel Constantin n’apparaît qu’en fin de film), tous les acteurs sont doublés. C’est horrible, le doublage dans les années soixante-dix était vraiment épouvantable… Je n’ai vu qu’après coup qu’il existe version en anglais (titrée The Outside Man), la langue utilisée pour le tournage. À voir impérativement en anglais.
Elle:
Lui : 3 étoiles(VO)2 étoiles(VF)

Acteurs: Jean-Louis Trintignant, Ann-Margret, Roy Scheider, Angie Dickinson, Georgia Engel, Michel Constantin, Umberto Orsini
Voir la fiche du film et la filmographie de Jacques Deray sur le site IMDB.

Voir les autres films de Jacques Deray chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Jacques Deray

Ann-Margret et Jean-Louis Trintignant dans Un homme est mort de Jacques Deray.

8 février 2024

Les Survivants (2022) de Guillaume Renusson

Les survivantsSamuel se remet difficilement de la mort accidentelle de sa femme. Frontalier dans les Alpes, il part s’isoler quelques jours dans son chalet côté italien. Une nuit, une jeune femme se réfugie chez lui, piégée par la neige. Elle est afghane et veut traverser la montagne pour rejoindre la France. Samuel ne veut pas d’ennuis mais, devant sa détresse, décide de l’aider. Il va devoir affronter l’hostilité de la nature et celle des hommes…
Les Survivants est un film français coécrit et réalisé par Guillaume Renusson, son premier long métrage. Il s’agit d’un film de survie : le milieu hostile est celui de la neige en haute montagne aggravé par l’irruption de trois poursuivants en motoneige qui font une chasse à l’homme digne des Chasses du comte Zaroff. Ces trois personnes ne sont pas physiquement d’affreux personnages à la mine patibulaire, ce sont des jeunes gens bien comme il faut et d’apparence plutôt sympathique. Cela fait d’autant plus froid dans le dos. De son côté, Samuel ne semble pas avoir d’avis arrêté sur les migrants mais il ne peut se résoudre à abandonner un être humain condamné à mourir dans le froid. Le film n’est donc pas un pamphlet politique mais plutôt un thriller qui met en relief l’humanité ordinaire de son héros. Cette épopée lui permettra de survivre à son chagrin. Denis Ménochet sait donner une belle intensité à son personnage taciturne.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Denis Ménochet, Zar Amir Ebrahimi
Voir la fiche du film et la filmographie de Guillaume Renusson sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Denis Ménochet et Zar Amir Ebrahimi dans Les survivants de Guillaume Renusson.

30 janvier 2024

Une femme de notre temps (2022) de Jean-Paul Civeyrac

Une femme de notre tempsJuliane, commissaire de police à Paris, est une femme d’une grande intégrité morale. Mais la découverte de la double vie de son mari va soudain la conduire à commettre des actes dont elle ne se serait jamais crue capable…
Une femme de notre temps est un film français écrit et réalisé par Jean Paul Civeyrac. Ce n’est pas un polar, il s’agit plutôt d’un parcours intérieur avec pour thèmes le deuil inconsolable, le mensonge, la trahison (plus exactement, le fait de se sentir trahi), le basculement d’une vie. Très bien. Mais rien ne fonctionne, le film ne trouve jamais son équilibre, tout paraît artificiellement alourdi, les scènes sont inutilement étirées. La musique est particulièrement insupportable car elle se montre insistante à vouloir créer une atmosphère dramatique. Elle est l’œuvre de Valentin Silvestrov, un compositeur ukrainien qui n’est pas à blâmer car c’est l’utilisation de sa musique qui est outrancière. Les acteurs semblent absents. Seule la scène finale (avec l’arc) est notable. Apprécié par (une partie de) la critique.
Elle:
Lui : 1 étoile

Acteurs: Sophie Marceau, Johan Heldenbergh, Cristina Flutur
Voir la fiche du film et la filmographie de Jean-Paul Civeyrac sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Jean-Paul Civeyrac chroniqués sur ce blog…

Sophie Marceau et Johan Heldenbergh dans Une femme de notre temps de Jean-Paul Civeyrac.

28 janvier 2024

Un beau matin (2022) de Mia Hansen-Løve

Un beau matinSandra vit seule avec sa fille de huit ans dans un petit appartement parisien. Alors que son père s’enfonce dans une maladie dégénérative et qu’elle doit chercher à l’installer en lieu sûr, elle fait la rencontre inattendue de Clément, un ami perdu de vue avec qui s’ouvre une relation passionnée, mais incertaine…
Un beau matin est un film français écrit et réalisé par Mia Hansen-Løve. Comme très souvent, la réalisatrice s’est inspirée de sa propre vie pour écrire cette histoire qui mêle deux trajectoires opposées, l’une menant vers la fin de vie, l’autre vers une nouvelle vie. La réalisatrice montre beaucoup de douceur, elle n’use d’aucun effet artificiel et sait donner à sa réflexion une belle profondeur. En revanche, ses tentatives d’introduire de l’humour avec le personnage de la mère (interprétée par Nicole Garcia) paraissent bien maladroites et rendent le personnage simplement bancal. On pourrait reprocher aussi un certain parisianisme. Léa Seydoux montre un talent certain dans ce rôle dépourvu de glamour.
Elle: 4 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Léa Seydoux, Pascal Greggory, Melvil Poupaud, Nicole Garcia
Voir la fiche du film et la filmographie de Mia Hansen-Løve sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Mia Hansen-Løve chroniqués sur ce blog…

Pascal Greggory et Léa Seydoux dans Un beau matin de Mia Hansen-Løve.

25 janvier 2024

Le Processus de paix (2022) de Ilan Klipper

Le Processus de paixQuand on s’aime mais qu’on ne se supporte plus, qu’est-ce qu’on fait ? Marie et Simon sont profondément amoureux mais les disputes sont une constante dans leur vie de couple. Pour ne pas se séparer, ils se lancent dans une aventure un peu folle : établir une liste de règles qu’ils devront suivre coûte que coûte. Ils l’appellent la Charte universelle des droits du couple…
Le Processus de paix est un film français d’Ilan Klipper, une comédie qu’il a écrite avec son actrice Camille Chamoux qui s’est inspirée de va propre vie. Le film est amusant mais, bizarrement, le thème de la charte est en réalité très peu utilisé dans le scénario. L’humour vient plutôt des disputes et des conflits incessants. Les personnages secondaires paraissent inutiles, l’ensemble est un peu fouillis. L’histoire ne débouche sur rien de concluant. Bien qu’il manque de rigueur, Le Processus de paix reste plaisant… mais guère plus.
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Camille Chamoux, Damien Bonnard, Ariane Ascaride, Jeanne Balibar, Laurent Poitrenaux, Quentin Dolmaire, Léonie Simaga
Voir la fiche du film et la filmographie de Ilan Klipper sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Damien Bonnard et Camille Chamoux dans Le Processus de paix de Ilan Klipper.

21 janvier 2024

Wahou! (2023) de Bruno Podalydès

Wahou!Dans la région parisienne, Catherine et Oracio sont conseillers immobiliers et enchaînent les visites de deux biens : une grande maison bourgeoise et un petit appartement neuf. Malgré des visites souvent agitées, ils ne perdent pas de vue leur objectif : provoquer le coup de cœur chez les potentiels acheteurs qui leur fera dire « wahou ! »…
Wahou! est un film français écrit et réalisé par Bruno Podalydès. L’histoire est un prétexte pour faire intervenir des personnages assez farfelus qui viennent visiter. Si le film démarre plutôt bien, il s’essouffle hélas ensuite ; le scénario aurait eu besoin d’être un peu plus étoffé. L’ensemble est toutefois amusant et léger. La formule permet de faire jouer bon nombre d’acteurs connus qui apparaissent le plus souvent assez brièvement.
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Karin Viard, Bruno Podalydès, Sabine Azéma, Eddy Mitchell, Victor Lefebvre, Agnès Jaoui, Isabelle Candelier, Patrick Ligardes, Roschdy Zem, Félix Moati, Manu Payet, Yann Frisch, Denis Podalydès, Claude Perron, Florence Muller
Voir la fiche du film et la filmographie de Bruno Podalydès sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Bruno Podalydès chroniqués sur ce blog…

Sabine Azéma et Karin Viard dans Wahou! de Bruno Podalydès.

20 janvier 2024

Je verrai toujours vos visages (2023) de Jeanne Herry

Je verrai toujours vos visagesDepuis 2014, en France, la justice restaurative propose à des personnes victimes et auteurs d’infraction de dialoguer dans des dispositifs sécurisés, encadrés par des professionnels et des bénévoles…
Je verrai toujours vos visages est un film français écrit et réalisé par Jeanne Herry. Ce n’est pas un documentaire, les comédiens jouent des personnages et les faits sont entièrement fictifs. D’abord, nous assistons brièvement à la formation des personnes qui encadrent ; ensuite, nous voyons la préparation des entrevues et leur déroulement. Le sujet peut sembler peu avenant et pourtant le film se révèle passionnant de bout en bout. Tout le mérite en revient à la réalisatrice et aussi aux acteurs qui sont tous très crédibles. Le seul reproche que l’on puisse faire est que tout semble idéalisé : on se doute que, dans la réalité, cela ne se passe pas toujours aussi bien et que les auteurs d’agressions ne sont pas toujours aussi prêts à aspirer à une vie plus normale. Il y a aussi une phrase malheureuse à la fin du film (1). Un film très intéressant.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Jean-Pierre Darroussin, Adèle Exarchopoulos, Élodie Bouchez, Gilles Lellouche, Miou-Miou, Birane Ba, Leïla Bekhti, Suliane Brahim
Voir la fiche du film et la filmographie de Jeanne Herry sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Jeanne Herry chroniqués sur ce blog…

(1) La phrase est prononcée par un personnage qui a subi des viols répétés dans son adolescence : « c’est tout de même moins grave qu’un cancer ». Cette phrase est malheureuse lorsqu’on la sort de son contexte : elle est dite par une jeune femme qui va enfin pouvoir entamer sa reconstruction et qui, pour cela, cherche à se focaliser sur des pensées positives.

Adèle Exarchopoulos dans Je verrai toujours vos visages de Jeanne Herry.
Miou-Miou et Leïla Bekhti dans Je verrai toujours vos visages de Jeanne Herry.