17 mai 2024

Le Procès Goldman (2023) de Cédric Kahn

Le Procès GoldmanEn avril 1976, débute le deuxième procès de Pierre Goldman, militant d’extrême gauche condamné en première instance à la réclusion criminelle à perpétuité pour quatre braquages à main armée, dont un ayant entraîné la mort de deux pharmaciennes. Il clame son innocence dans cette dernière affaire et devient en quelques semaines l’icône de la gauche intellectuelle. Georges Kiejman, jeune avocat, assure sa défense. Mais très vite, leurs rapports se tendent. Goldman, insaisissable et provocateur, risque la peine capitale et rend l’issue du procès incertaine…
Le Procès Goldman est un film français réalisé par Cédric Kahn. Sa scénariste Nathalie Hertzberg a effectué une profonde enquête pour recueillir tous les éléments permettant cette reconstitution. Elle a notamment rencontré Georges Kiejman et Francis Chouraqui, les avocats de la défense. Précisons qu’il ne s’agit pas de réhabiliter Pierre Goldman ou de le condamner : Cédric Kahn ne porte pas de jugements, il a voulu recréer le déroulement de ce procès. Malgré le décor unique (une minuscule salle de tribunal), le film est assez passionnant grâce à la personnalité assez unique de Pierre Goldman. L’acteur Arieh Worthalter donne une interprétation très intense de ce personnage complexe qui fait montre d’un incroyable aplomb pour clamer son innocence : « Je suis innocent parce que je suis innocent ! ». Les autres acteurs ne sont pas hélas aussi convaincants (du moins à mes yeux, car il me semble être le seul à en avoir été gêné). L’image évoque les années 70, non seulement par les costumes et le décor mais aussi par la qualité d’image. Le Procès Goldman est un film assez unique en son genre et qui, sans nul doute, marque les esprits. Très bon accueil de la critique et du public. César du meilleur acteur pour Arieh Worthalter.
Elle: 4 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Arieh Worthalter, Arthur Harari, Stéphan Guérin-Tillié, Nicolas Briançon, Jerzy Radziwilowicz
Voir la fiche du film et la filmographie de Cédric Kahn sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Cédric Kahn chroniqués sur ce blog…

Remarque :
* Pierre Goldman est le demi-frère aîné de Jean-Jacques Goldman. Celui-ci apparaît d’ailleurs brièvement dans le film sous les traits du jeune comédien Ulysse Dutilloy-Liégeois (dixit le dossier de presse).

Arieh Worthalter dans Le Procès Goldman de Cédric Kahn.

22 juin 2023

Un drôle de paroissien (1963) de Jean-Pierre Mocky

Un drôle de paroissienGeorges Lachaunaye appartient à une vieille famille aristocratique désargentée pour laquelle il n’est pas imaginable d’exercer un travail. Il faut cependant bien se nourrir. Fervent croyant, il se rend dans une église pour adresser une supplique au Seigneur. Il croit voir une réponse dans le geste d’une paroissienne qui met une pièce dans un tronc au même moment. Il va dès lors utiliser différents stratagèmes pour piller les troncs des églises parisiennes…
Un drôle de paroissien est un film français réalisé par Jean-Pierre Mocky, adaptation du roman Deo gratias de Michel Servin. Il s’agit d’une comédie assez farfelue avec une belle prestation de Bourvil, la première collaboration de l’acteur avec Jean-Pierre Mocky. Son personnage, naïf et persuadé de suivre une mission divine, est poursuivi par une brigade de police spécialisée, une véritable bande de pieds nickelés, menée par Francis Blanche. Tout le côté irrévérencieux de l’histoire est un peu émoussé aujourd’hui mais l’ensemble reste très amusant et plein de fraicheur. Le film connut un très grand succès à sa sortie.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Bourvil, Francis Blanche, Jean Poiret, Jean Tissier
Voir la fiche du film et la filmographie de Jean-Pierre Mocky sur le site IMDB.

Voir les autres films de Jean-Pierre Mocky chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Jean-Pierre Mocky

Un drôle de paroissienFrancis Blanche et Bourvil dans Un drôle de paroissien de Jean-Pierre Mocky.

Remarques :
* La scène du rêve est en couleurs alors que le reste du film est en noir et blanc. Jean-Pierre Mocky a expliqué que cette scène fut tournée après coup et ajoutée pour allonger le film de 1 h 19 à 1 h 23, afin de s’approcher du format minimum de 1 h 30 demandé par les exploitants de salles de l’époque.
* Jean-Pierre Mocky fait une courte apparition : c’est le clochard au landau.

1 août 2022

BAC Nord (2020) de Cédric Jimenez

BAC Nord2012. Les quartiers Nord de Marseille détiennent un triste record : la zone au taux de criminalité le plus élevé de France. Poussée par sa hiérarchie, la brigade de terrain BAC Nord cherche sans cesse à améliorer ses résultats. Dans un secteur à haut risque, les flics adaptent leurs méthodes, franchissant parfois la ligne jaune. Jusqu’au jour où le système judiciaire se retourne contre eux…
BAC Nord est un film français co-écrit et réalisé par Cédric Jimenez. Il met en scène une équipe de policiers sous pression maximale qui finissent par adopter les pratiques des délinquants pour mieux les traquer. Le film est solidement réalisé, nous immergeant au beau milieu de scènes intenses, d’une tension extrême. La réalisation est bien maitrisée et ce western urbain est emmené par un trio de comédiens très convaincants. Mais il paraît impossible de regarder le film en faisant abstraction de son contexte : comme on le sait, il fait référence à une affaire réelle aux répercutions politiques multiples, une affaire sur laquelle il est difficile d’avoir une opinion (du moins, autre que dogmatique). Le film a été diversement apprécié par la critique ; gros succès auprès du public.
Elle: 4 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Gilles Lellouche, Karim Leklou, François Civil, Adèle Exarchopoulos, Kenza Fortas
Voir la fiche du film et la filmographie de Cédric Jimenez sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Cédric Jimenez chroniqués sur ce blog…

BAC NordKarim Leklou, François Civil, Gilles Lellouche et Adèle Exarchopoulos dans BAC Nord de Cédric Jimenez.

1 mars 2022

Police (2020) de Anne Fontaine

PoliceVirginie, Aristide et Erik sont trois policiers du XXe arrondissement de Paris. Leur vie professionnelle les confronte à des réalités souvent difficiles et leur vie personnelle est également compliquée. Un soir, ils se voient confier une mission inhabituelle pour eux, le transfert à l’aéroport d’un demandeur d’asile dont la requête a été refusée, et qui ne parle ni français ni anglais…
Police est un film français coécrit et réalisé par Anne Fontaine. Il s’agit de l’adaptation du roman homonyme d’Hugo Boris paru en 2016. Le récit sait donner de l’épaisseur à ses trois personnages et rend compte de leurs difficultés à combiner désirs humanistes et impératifs professionnels. Si l’histoire n’est pas très crédible, ce dilemme est, lui, certainement bien réel. Le film d’Anne Fontaine s’écarte des clichés faciles et des à priori pour se concentrer sur ce que ressentent ses personnages. Le film n’a hélas pas trouvé grâce auprès des critiques et du public. On lui reproche le plus souvent ses bons sentiments et son manque de vraisemblance. Il faut savoir dépasser cela car c’est surtout une histoire humaine…
Elle: 4 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Virginie Efira, Omar Sy, Grégory Gadebois, Payman Maadi
Voir la fiche du film et la filmographie de Anne Fontaine sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Anne Fontaine chroniqués sur ce blog…

PoliceVirginie Efira, Grégory Gadebois et Omar Sy dans Police de Anne Fontaine.

 

Homonymes :
Police de Maurice Pialat (1985) avec Gérard Depardieu, Sophie Marceau, …
Polisse de Maïwenn (2011) avec Karin Viard, Joey Starr, …

8 août 2021

Night Call (2014) de Dan Gilroy

Titre original : « Nightcrawler »

Night Call (Nightcrawler)Ex-voleur de matériaux sur les chantiers, Lou Bloom est un homme ambitieux qui cherche une opportunité de réussite. Il pense l’avoir trouvée après avoir observé un caméraman indépendant venu filmer sur le lieu d’un accident. Il achète une caméra et un scanner radio pour écouter les communications de la police…
Night Call (la traduction littérale du titre est « somnambule ») est un film américain écrit et réalisé par Dan Gilroy. L’intention est de dénoncer les médias à sensation, ces chaînes de télévision américaines locales qui capitalisent sur la peur en diffusant des images les plus choquantes possibles de délinquance et d’accidents. Le film est porté par la composition de Jake Gyllenhaal. Son personnage est un véritable monstre, cynique, manipulateur. Les raisonnements qu’il énonce avec une froideur absolue sont terrifiants car ils ont souvent quelque chose de brillant. Cette ambivalence nous met mal à l’aise de façon constante. L’atmosphère en devient lourde et sordide. Toutes les scènes se déroulent la nuit donnant au film une allure de polar urbain. Night Call a été bien reçu par la critique et le public.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Jake Gyllenhaal, Rene Russo, Riz Ahmed, Bill Paxton
Voir la fiche du film et la filmographie de Dan Gilroy sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Night Call (Nightcrawler)Jake Gyllenhaal dans Night Call (Nightcrawler) de Dan Gilroy.

25 janvier 2021

Les Misérables (2019) de Ladj Ly

Les MisérablesStéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…
Les Misérables est co-écrit et réalisé par Ladj Ly, cinéaste français né au Mali. Ce fut d’abord un court métrage qui fut très remarqué à sa sortie en 2016, ce qui l’a incité à le refaire en long métrage, son premier. Il y raconte son quartier, les Bosquets à Montfermeil (Seine-Saint-Denis), et il tient à préciser que « tout ce qui est dedans est basé sur des choses vécues » (y compris le vol du lionceau). Le regard qu’il porte montre beaucoup de recul, il ne porte pas de jugement à l’emporte-pièce. Son récit met autant en lumière les violences policières en cité que les difficultés pour les forces de l’ordre d’exercer leur mission convenablement. Même s’il n’est pas dépourvu de maladresses, le film a une très grande puissance et frappe nos esprits. Les Misérables a connu un grand succès en salles.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Zonga, Issa Perica
Voir la fiche du film et la filmographie de Ladj Ly sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Remarque :
* Dans le roman de Victor Hugo Les Misérables, Jean Valjean rencontre Cosette pour la première fois à Montfermeil. Depuis 2012, la ville est intégrée dans un circuit touristique « Sur les pas et dans les pages de Victor Hugo ». C’est pour cette raison que Ladj Ly a choisi ce titre.

Les MisérablesDamien Bonnard, Alexis Manenti et Djebril Zonga dans Les Misérables de Ladj Ly.

Lire aussi :
Les Misérables de Raymond Bernard (1934), adaptation du roman de Victor Hugo.

13 octobre 2020

Au nom de la loi (1932) de Maurice Tourneur

Au nom de la loiUn inspecteur qui enquêtait sur un trafic de drogues est retrouvé mort. Ses collègues identifient les coupables et le jeune Marcel est envoyé pour suivre une jeune femme, la belle Sandra. Il en tombe amoureux…
Au nom de la loi est adapté d’un roman de Paul Bringuier qui a écrit le scénario avec Maurice Tourneur. C’est un film assez remarquable dans la production française de l’époque, il nous plonge dans les milieux louches et obscurs des petits trafics. Le cinéaste a adopté une approche descriptive qui rend son film très réaliste que ce soit sur le travail de la police ou sur les endroits sombres fréquentés par la pègre. La scène finale d’affrontement avec un truand retranché dans une chambre fait furieusement penser aux films d’outre-Atlantique de la même époque. Avec ses très nombreuses scènes de nuit, l’image est belle, sans travail excessif, naturelle aurait-on envie de dire. L’actrice Marcelle Chantal, habituée aux rôles de grande bourgeoise, est ici utilisée à contre-emploi. Elle fait une très belle prestation. Au nom de la loi est un film à (re)découvrir !
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Marcelle Chantal, Gabriel Gabrio, Jean Marchat, Pierre Labry, Charles Vanel
Voir la fiche du film et la filmographie de Maurice Tourneur sur le site IMDB.

Voir les autres films de Maurice Tourneur chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Maurice Tourneur

Au nom de la loiPierre Labry, Charles Vanel, Jean Marchat et Marcelle Chantal  dans Au nom de la loi de Maurice Tourneur.

21 juin 2019

Memories of Murder (2003) de Bong Joon-ho

Titre original : « Salinui chueok »

Memories of MurderEn 1986, en Corée du Sud, un inspecteur de police d’un petit village recherche l’auteur de plusieurs meurtres avec viol. Il fonctionne à l’instinct mais on lui adjoint un autre inspecteur venu de la ville, plus porté sur l’analyse des faits…
Memories of Murder est le deuxième long métrage de Bong Joon-ho. Il s’inspire de faits réels : ce premier tueur en série coréen a violé et assassiné dix femmes dans un rayon de deux kilomètres sans jamais laisser d’indices derrière lui. Le film se démarque assez nettement des canons du genre car il nous montre surtout à quel point la police était inefficace dans cette affaire d’un nouveau genre. Les méthodes d’investigation de la police coréenne se résumait alors à brutaliser les suspects pour les faire avouer quelque chose (ce qu’ils finissaient toujours par faire). En outre, Bong Joon-ho nous replace dans l’environnement de cette époque ; le pays sous la dictature, les exercices d’alerte, le sous-équipement, la médecine parallèle, la consultation de voyants extralucides par la police, tous ces éléments étaient bien réels dans la Corée des années quatre-vingt. La fin est conforme à la réalité. Après de nombreuses recherches, le cinéaste est allé tourner son film avec un budget assez réduit dans la région où les faits se sont déroulés. Le résultat est remarquable mais vraiment très sordide et assez consternant. Certains y ont vu de l’humour, tant mieux pour eux ; personnellement je ne dirais pas que sa vision fût une partie de plaisir. A travers cette histoire glauque, c’est tout un portrait de la Corée du Sud des années quatre-vingt que nous dresse Bong Joon-ho.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Song Kang-ho, Kim Sang-kyung, Kim Roe-ha, Song Jae-ho
Voir la fiche du film et la filmographie de Bong Joon-ho sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Bong Joon-ho chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Bong Joon-ho

 

Memories of Murder
Kim Sang-kyung, Song Kang-Ho, Kim Roe-ha et Park No-shik dans Memories of Murder de Bong Joon-ho.

Memories of Murder
Kim Roe-ha, Song Kang-Ho, Kim Sang-kyung et Song Jae-ho dans Memories of Murder de Bong Joon-ho.

1 mai 2019

L’Enquête corse (2004) de Alain Berbérian

L'enquête corseEngagé par un notaire de province, le détective Jack Palmer a pour mission de retrouver un certain Ange Léoni en Corse afin de lui remettre un titre de propriété issu d’un héritage…
L’enquête corse est l’adaptation de la bande dessinée homonyme de René Pétillon, créateur de la série « Jack Palmer ». Le personnage principal du limier est assez différent de celui de la bande dessinée mais, pour le reste, le film respecte bien l’esprit général du dessinateur : l’humour ne se construit jamais au détriment des personnages et respecte leur dignité. Ainsi, on retrouve bien l’emblématique omerta corse, les multiples factions indépendantistes, les dysfonctionnements des différents services de police mais l’humour n’est jamais franchement méchant ou agressif. L’ensemble est bon enfant. Certes, le film d’Alain Berberian n’invente rien mais il a le mérite de nous faire passer un bon moment. Il est étonnant de voir à quel point le film a fait l’unanimité (ou presque) contre lui. Serait-ce parce que le propos manque de mordant ?
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Christian Clavier, Jean Reno, Caterina Murino
Voir la fiche du film et la filmographie de Alain Berbérian sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

L'enquête corse
Caterina Murino et Christian Clavier dans L’enquête corse de Alain Berbérian.

L'enquête corse
Christian Clavier et Jean Reno (hum… les autres acteurs ne sont pas identifiables…) dans L’enquête corse de Alain Berbérian.

28 décembre 2018

Magnum Force (1973) de Ted Post

Magnum ForceSan Francisco est secoué par une série d’exécutions punitives de truands notoires. Le supérieur de l’inspecteur Callahan l’écarte de l’enquête car il lui reproche ses méthodes trop violentes lors des arrestations…
Après la polémique engendrée par le précédent film, l’inspecteur Harry revient sur les écrans pour prendre à contre-pied ses opposants : puisque ceux-ci lui reprochaient sa pratique d’une justice expéditive, le scénario de Magnum Force le fait combattre des policiers pratiquant une justice expéditive ! Et, lorsque ces derniers cherchent à l’enrôler, il leur répond « je crois que vous vous êtes trompés sur mon compte », une réponse qui s’adresse également à tous ses détracteurs. De plus, pour écarter toute accusation de racisme, le nouvel équipier de l’inspecteur est noir (le précédent était déjà mexicain mais cela n’avait pas suffi…) Bien qu’il soit signé par John Milius et Michael Cimino, le scénario en lui-même n’est pas passionnant, on comprend rapidement ce qui se trame et il n’y a que peu de tension. En revanche, le nombre de morts augmente nettement et le film distille une certaine fascination pour la violence que l’on est en droit de trouver malsaine. Le succès populaire fut, une fois encore, énorme.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Clint Eastwood, Hal Holbrook, Mitchell Ryan, David Soul, Tim Matheson, Felton Perry
Voir la fiche du film et la filmographie de Ted Post sur le site IMDB.

Voir les autres films de Ted Post chroniqués sur ce blog…

Magnum Force
Clint Eastwood dans Magnum Force de Ted Post.