2 septembre 2006

Le testament du Dr Mabuse (1933) de Fritz Lang

Titre original : « Das Testament von Dr Mabuse »

Das Testament des Dr. MabuseElle :
(pas vu)

Lui :
Cette suite au Mabuse, le joueur, que Fritz Lang a tourné dix ans auparavant, peut bien entendu être vue indépendamment. C’est le second film parlant de Lang, tourné juste après M le maudit avec lequel il a quelques points communs : à la base, il s’agit aussi d’une histoire policière où le monde du crime est particulièrement organisé et efficace, et une nouvelle fois le film a aussi une couleur sociale et politique. L’organisation criminelle du Docteur Mabuse symbolise bien entendu le nazisme, avec tout un discours sur l’instauration d’un ordre nouveau que Lang met dans la bouche d’un homme pris de folie. Das Testament des Dr. Mabuse Le film fut d’ailleurs immédiatement interdit en Allemagne. Même vu 75 ans après sa sortie, Le Testament du Dr Mabuse frappe par la richesse de son scénario, l’intensité et la force de son déroulement. Il frappe aussi par la maîtrise et l’inventivité de sa mise en scène, les transitions entre certains plans sont remarquables et très modernes dans l’utilisation du son. Le film est prenant, particulièrement efficace car il sait rester très simple à aborder.
Note : 5 étoiles

Acteurs: Rudolf Klein-Rogge, Oscar Beregi, Otto Wernicke
Voir la fiche du film et la filmographie de Fritz Lang sur le site imdb.com.

Affiche de la version française : Le Testament du Dr Mabuse Parallèlement à la version allemande, Lang a tourné une version française avec des acteurs différents. Cette version française, un peu plus courte (95′), est excessivement rare. Fritz Lang, aidé pour cette version par René Sti, aurait utilisé les mêmes décors et la même équipe technique. L’acteur interprétant Mabuse reste le même mais les autres rôles principaux sont tenus par les français Jim Gérald, Monique Rolland, Thomy Bourdelle et Maurice Maillot.

Ce fut le dernier film tourné en Allemagne par Fritz Lang. Il émigra en France puis aux Etats-Unis. Il ne reviendra en Allemagne qu’en 1959 pour y tourner ses 3 derniers films dont une suite à la série des Mabuse : « Le diabolique Docteur Mabuse » (1960). Ce sera son dernier film.

Voir les autres films de Fritz Lang chroniqués sur ce blog…

2 commentaires sur « Le testament du Dr Mabuse (1933) de Fritz Lang »

  1. Bonjour , Je partage pleinement l’avis exprimé ci dessus , j’ajouterais que le jeu des acteurs est egalement extraordinaires , on observe d’ailleurs à travers leurs mimiques que le cinema muet n’est pas tres loin (la scene oùLili est dans les bras de Ken alors que le niveau d’eau ne cesse de monter est à cet egard tres explicite ).Ces acteurs ont des gueules , le duo Commisseur Lohman et son secretaire est irresistible , l’homme à la matraque , le diamentaire , le policier en mal de reconnaissance , tous ont des trognes qui captivent l’attention.Dans beaucoup de scenes même les plus tragiques le drôle le dispute au burlesque cf la poursuite automobiles de la fin en acceleré . En bref un film à ne manquer sous aucun pretexte , des les premiers accords , le martelement d’une presse le spectateur est tenu en haleine , le docteur Mabuse ne le lache plus…………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *