29 juillet 2020

Sibyl (2019) de Justine Triet

SibylAlors que Sibyl décide de stopper son activité de psychothérapeute pour écrire un roman, l’un de ses clientes, une actrice en plein désarroi, l’appelle à l’aide. D’abord réticente, elle accepte de s’occuper d’elle et en fait, sans lui dire, la source principale d’inspiration pour son roman…
Après l’excellent Victoria, Justine Triet bâtit une nouvelle fois un film autour de Virginie Efira. L’actrice est de presque tous les plans et fait une belle prestation, n’allant trop loin qu’à de rares moments. L’histoire aurait pu être très forte mais tout est gâché par une construction perturbante : dès le début, la réalisatrice mêle maladroitement la réalité avec des scènes dont on ne sait s’il s’agit de flashback ou de scènes imaginées, ce qui déroute et donne une impression de fouillis incompréhensible. Les éclaircissements arrivent plus tard, tôt tard car notre intérêt s’est alors envolé. Certaines audaces de construction demandent une grande maitrise. Bizarrement, la critique ne semble pas avoir ressenti ce problème et a réservé un très bon accueil au film.
Elle: pas d'étoile
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos, Gaspard Ulliel, Sandra Hüller, Niels Schneider
Voir la fiche du film et la filmographie de Justine Triet sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Justine Triet chroniqués sur ce blog…

SibylVirginie Efira dans Sibyl de Justine Triet.

10 février 2020

Un amour impossible (2018) de Catherine Corsini

Un amour impossibleÀ la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d’une riche famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille mais Philippe refuse l’idée de mariage et refuse de reconnaitre l’enfant…
Un amour impossible est l’adaptation du roman homonyme de Christine Angot. Le récit est entièrement centré sur le personnage de Rachel qui se retrouve mère célibataire alors que tout avait débuté comme une belle histoire d’amour. Catherine Corsini a su faire preuve de délicatesse et de subtilité dans la mise en scène de cette histoire, sans éclats, sans effets dramatiques trop appuyés, sans chercher à générer l’apitoiement. On aimerait penser que le comportement criminel de l’homme est une exagération de scénariste, mais hélas il n’en est rien. La reconstitution de l’atmosphère fin des années cinquante, puis soixante, est soignée. Virginie Efira est lumineuse.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Virginie Efira, Niels Schneider, Jehnny Beth, Estelle Lescure, Coralie Russier
Voir la fiche du film et la filmographie de Catherine Corsini sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Catherine Corsini chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Le livre de Christine Angot Un amour impossible a été également adapté au théâtre dans une mise en scène de Célie Pauthe avec Bulle Ogier et Maria de Medeiros en 2016-2017.

Un amour impossibleVirginie Efira, Ambre Hasaj et Niels Schneider dans Un amour impossible de Catherine Corsini.

19 novembre 2019

Le Grand Bain (2018) de Gilles Lellouche

Le Grand bainBertrand, dépressif, rejoint un petit groupe d’hommes qui s’entrainent à la natation synchronisée sous la direction d’une ex-championne alcoolique…
L’idée de départ de Le Grand Bain semble avoir été calquée sur celle de Full Monty de Peter Cattaneo (1997) : prendre l’activité normalement féminine la plus improbable pour des quarantenaires/cinquantenaires bedonnants. Le strip-tease est remplacé ici par la nage synchronisée en s’inspirant de l’histoire d’un club suédois réel. Gilles Lellouche passe derrière la caméra et réunit un plateau d’acteurs qu’il connait bien. Il en résulte une comédie sur le thème de la volonté (« oui, on peut faire entrer un rond dans un carré »). L’humour de ce feel-good movie a bien fonctionné puisque le film a connu un gros succès en salles, avec un marketing important il est vrai. On peut toutefois, comme ce fut notre cas, trouver les personnages et situations caricaturaux et trouver les deux heures de films interminables.
Elle: 1 étoile
Lui : 1 étoile

Acteurs: Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira, Leïla Bekhti, Marina Foïs, Philippe Katerine, Félix Moati
Voir la fiche du film et la filmographie de Gilles Lellouche sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Gilles Lellouche chroniqués sur ce blog…

Le Grand bainPhilippe Katerine, Jean-Hugues Anglade, Benoît Poelvoorde, Félix Moati, Mathieu Amalric, Balasingham Thamilchelvan, Alban Ivanov, Guillaume Canet, et (à l’arrière-plan) Leïla Bekhti dans Le Grand bain de Gilles Lellouche.

Remarque :
Un film anglais s’inspirant de la même histoire de ce club suédois est sorti quelques mois auparavant : Regarde les hommes nager (Swimming with Men) d’Oliver Parker (2018) avec un succès populaire qui semble bien moindre.

10 décembre 2018

Victoria (2016) de Justine Triet

VictoriaVictoria Spick est avocate pénaliste. Elle est divorcée et vit avec ses deux filles qu’elle fait garder par Sam, jeune homme très serviable qui lui propose même de s’installer chez elle. Son ami Vincent lui demande de le défendre : il est accusé d’avoir menacé sa compagne avec un couteau au cours d’un mariage où elle était aussi invitée. Elle finit par accepter mais c’est le début d’une série de cataclysmes pour Victoria…
Ecrit et réalisé par Justine Triet, son deuxième long métrage, Victoria est une comédie très réussie. Elle est déjà brillante par son scénario : la cinéaste mêle très habilement le désarroi sentimental, la confusion des sentiments, la délicate séparation entre vie professionnelle et vie personnelle avec des éléments de comédie qui ne fonctionnent jamais aux dépens d’un personnage. C’est du grand art, seuls les plus grands comme Billy Wilder y parviennent avec autant de réussite. Il y a beaucoup d’originalité dans les personnages et les situations, nous sommes loin de ces films qui semblents décliner une recette. Victoria est aussi un film brillant par son interprétation. Virginie Efira est étonnante : elle sait tout faire et elle est capable de susciter plusieurs sentiments dans la même minute. Les seconds rôles sont tous bien tenus. L’ensemble est vif, le rythme est enlevé. Une belle réussite.
Elle: 4 étoiles
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Virginie Efira, Vincent Lacoste, Melvil Poupaud, Laurent Poitrenaux
Voir la fiche du film et la filmographie de Justine Triet sur le site IMDB.

Victoria
Aurélien Bellanger et Virginie Efira dans Victoria de Justine Triet.

Victoria
Virginie Efira et Justine Triet : photo promotionnelle pour Victoria de Justine Triet.

27 mai 2017

Caprice (2015) de Emmanuel Mouret

CapricePassionné de théâtre, un jeune instituteur timide a une liaison avec l’actrice de théâtre qu’il admire le plus. Il est sur un petit nuage lorsqu’ils emménagent ensemble. Mais tout se complique lorsqu’il rencontre une jeune femme un peu débordante qui s’éprend de lui… Ecrit, réalisé et interprété par Emmanuel Mouret, Caprice est une comédie romantique qui débute gentiment avec un petit parfum d’irréel. Cette sensation de conte de fées laisse ensuite la place à une impression de répétitivité. Emmanuel Mouret appuie trop sur le côté timide / lunaire / gauche / dominé par les évènements de son personnage et l’empathie qu’il génère s’efface rapidement du fait de la multiplication de ses maladresses. Le scénario reste un peu trop simple. Les films d’Emmanuel Mouret ont néanmoins toujours un petit côté attachant. On aimerait tant les aimer plus…
Elle: 2 étoiles
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Virginie Efira, Anaïs Demoustier, Laurent Stocker, Emmanuel Mouret
Voir la fiche du film et la filmographie de Emmanuel Mouret sur le site IMDB.

Voir les autres films de Emmanuel Mouret chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Emmanuel Mouret

Remarque :
Caprice (Opération Caprice en français) est également une comédie policière de Frank Tashlin (1967) avec Doris Day et Richard Harris.

Caprice
Emmanuel Mouret et Anaïs Demoustier dans Caprice de Emmanuel Mouret.

Caprice
Emmanuel Mouret, Laurent Stocker et Virginie Efira dans Caprice de Emmanuel Mouret.

29 mai 2014

20 ans d’écart (2013) de David Moreau

20 ans d'écartAlice a 38 ans, elle est chef de rubrique dans un magazine de mode. Elle a tout sacrifié pour sa carrière mais se rend compte que son image de femme trop sage et un peu coincée lui bloque toute nouvelle progression. Aussi, quand Balthazar, à peine 20 ans, se met à lui tourner autour, elle décide de se laisser faire… Ecrite par David Moreau et Amro Hamzawi, 20 ans d’écart est une comédie assez réussie sur le thème des cougars(1), thème qui est finalement peu abordé par le cinéma (hormis Le Lauréat bien entendu). Il y a une indéniable fraîcheur qui se dégage de l’ensemble et, si les personnages sont parfois très stéréotypés pour créer l’humour, le film sait sortir de sentiers battus en montrant le milieu de la mode sur un mode satirique. La belge Virginia Efira (qui n’a pas tout à fait l’âge de son personnage) montre beaucoup d’aplomb avec de belles pointes de sensualité et Pierre Niney (de la Comédie française) fait une très belle prestation. David Moreau a su trouver un bel équilibre pour cette amusante comédie.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Virginie Efira, Pierre Niney, Charles Berling, Gilles Cohen
Voir la fiche du film et la filmographie de David Moreau sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Remarque :
20 ans d’écart a été tourné en 35mm Scope anamorphique qui donne une qualité d’image supérieure au numérique. Utilisé au cinéma depuis les années cinquante, l’anamorphose est un procédé qui consiste à déformer une image avec une lentille dite anamorphique afin de l’enregistrer sous un format de proportions différentes. En pratique, l’image est le plus souvent stockée étirée dans le sens de la hauteur ce qui permet de gagner en résolution. A la projection, une autre lentille anamorphique redonne à l’image ses dimensions.

(1) Cougar désigne une femme de plus de 35 ans qui cherche avoir une relation avec un homme bien plus jeune. Le terme est apparu en 2009 à la suite de la série TV Cougar Town, il a été ensuite répandu très largement par la presse féminine.