17 janvier 2022

Le Cercle littéraire de Guernesey (2018) de Mike Newell

Titre original : « The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society »

Le Cercle littéraire de Guernesey (The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society)Londres, 1946. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Juliet Ashton, une jeune écrivaine britannique reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’Occupation allemande. Intriguée et curieuse d’en savoir plus, elle se rend sur l’île…
Le Cercle littéraire de Guernesey  est un film britannique réalisé par Mike Newell. Le scénario est l’adaptation du roman épistolaire Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates des américaines Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, paru en 2008. Il s’agit d’un mélodrame sentimental sur un fond historique de Seconde Guerre mondiale. L’histoire est émouvante, juste ce qu’il faut, elle donne l’impression d’une recette bien rodée. L’interprétation est excellente, Lily James en tête : la jeune actrice a une grande capacité à communiquer les émotions de son personnage. La réalisation est simple et sans esbroufe, plutôt élégante. Les paysages sont superbes (mais ce ne sont pas ceux de l’île de Guernesey, tout a été tourné en Angleterre par commodité). Un film plaisant.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Lily James, Michiel Huisman, Tom Courtenay, Katherine Parkinson, Matthew Goode, Penelope Wilton
Voir la fiche du film et la filmographie de Mike Newell sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Mike Newell chroniqués sur ce blog…

Le Cercle littéraire de Guernesey (The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society)Katherine Parkinson, Tom Courtenay, Kit Connor, Penelope Wilton, Michiel Huisman et Lily James
dans Le Cercle littéraire de Guernesey (The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society) de Mike Newell.

2 réflexions sur « Le Cercle littéraire de Guernesey (2018) de Mike Newell »

  1. Tiens, encore un film victime des « titreurs français débiles ».

    Le titre original était intrigant : une association qui combine gâteaux aux épluchures de patates et littérature. Le titre français du roman l’était également, même s’il avait simplifié le propos pour éviter une tournure à rallonge (ils avaient gardé l’essentiel, en attirant l’œil par le recentrage sur les épluchures de patates, quitte à éliminer ce truc so british qu’est l’obsession de faire des gâteaux à partir de n’importe quoi).

    Mais ce titre français du film est juste déroutant, au sens propre : il détourne le public. Qui va avoir envie d’aller voir un film sur un cercle littéraire, en plus d’une île ?

  2. L’explication du titre complet est amusante. Je peux la donner puisque c’est la scène qui ouvre le film :
    Sous l’Occupation, un petit groupe d’amis rentrent chez eux après une soirée bien arrosée. Arrêtés par une patrouille allemande, la plus lucide invente une excuse en disant qu’ils étaient à une réunion d’un prétendu cercle littéraire (seule excuse valable pour ne pas être arrêté pour violation du couvre-feu).
    « Quel est le nom de ce cercle ?  » demande l’officier.
    « The Guernsey Literary Society » répond la jeune femme après une légère hésitation.
    A ce moment, le plus aviné d’entre eux, qui n’a pas conscience de la situation, toujours dans son précédent monologue de phrases incohérentes, se met à brailler « Potato Peel Pie » (il était l’auteur du fameux plat) et donc la jeune femme imperturbable reprend :
    « The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society »
    « Très bien, nous vérifierons… »

    Dès le lendemain, ils ont dû rassembler tous les livres qu’ils trouvaient pour créer le cercle et se mettre à les lire…
    Pour info, la fameuse pie était si infecte qu’ils s’étaient massivement reportés sur le gin fait-maison…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.