2 mai 2021

Didier (1997) de Alain Chabat

DidierJean-Pierre, agent de football, a accepté de garder Didier, le chien d’une amie partie en voyage. Au cours de la nuit, le labrador prend une apparence humaine tout en restant psychologiquement un chien. Voilà un problème supplémentaire pour Jean-Pierre, en plus de ses soucis avec ses joueurs vedettes…
Didier est écrit et réalisé par Alain Chabat. Il s’agit de sa première réalisation. Le postulat de départ, un brin surréaliste, est aussi saugrenu que gonflé mais le scénario fonctionne finalement bien, même très bien grâce au jeu d’Alain Chabat qui parvient rendre crédible sa condition et son mental de chien. Face à lui, Jean-Pierre Bacri joue parfaitement de son style désabusé mais résilient. L’humour est toujours de bon ton, sans vulgarité, avec des répliques brillantes. Le film montre toutefois quelques longueurs, essentiellement dans sa partie sportive (qui évoque quelque peu le Coup de tête de Jean-Jacques Annaud, 1979). L’ensemble forme un bon divertissement.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Jean-Pierre Bacri, Alain Chabat, Caroline Cellier, Lionel Abelanski
Voir la fiche du film et la filmographie de Alain Chabat sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Alain Chabat chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Alain Chabat

DidierJean-Pierre Bacri et Alain Chabat dans Didier de Alain Chabat.

21 avril 2021

Le Voyage du Prince (2019) de Jean-François Laguionie et Xavier Picard

Le Voyage du PrinceUn vieux singe, qui est un prince venu d’au-delà de la mer, s’échoue sur la plage d’un pays inconnu. Découvert par un jeune singe, Tom, il est recueilli par des scientifiques marginaux, deux chercheurs dissidents qui ont osé croire à l’existence d’autres peuples…
Le Voyage du Prince est un film d’animation français. C’est la suite indirecte du film Le Château des singes (1999) du même réalisateur : l’histoire est située dans le même univers et reprend le personnage du prince dans un autre contexte. Elle a été écrite par Jean-François Laguionie et la scénariste Anik Le Ray qui avait déjà collaboré à l’écriture de ses trois films précédents. C’est un très beau conte philosophique qui aborde les thèmes de l’ouverture sur les autres, de la connaissance scientifique, de l’écologie. Bien dosé, le propos est suffisamment fort pour susciter des réflexions, seules les quelques allusions politiques (sur l’utilisation de la peur notamment) sont un peu simplettes. Le dessin est très beau, travaillé tout en restant simple. Il se dégage une réelle magie de l’ensemble. La musique et la voix profonde et chaude d’Enrico Di Giovanni contribuent à l’envoutement.
Elle:
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Enrico Di Giovanni, Thomas Sagols
Voir la fiche du film et la filmographie de Jean-François Laguionie et Xavier Picard sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Jean-François Laguionie chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Jean-François Laguionie

Le Voyage du PrinceLe Voyage du Prince de Jean-François Laguionie et Xavier Picard.

10 mars 2021

Happy Feet (2006) de George Miller et Warren Coleman

Happy FeetUn manchot empereur de l’Antarctique n’arrivera jamais à rien s’il ne sait pas chanter, et le pauvre Mumble est sans conteste le pire chanteur du monde. Son talent à lui, c’est les claquettes, qu’il pratique en virtuose, avec une ardeur confondante…
George Miller, réalisateur de la série de films Mad Max, a surpris tout le monde en réalisant Babe, le cochon dans la ville (1998) puis ce Happy Feet, deux films destinés aux enfants. Ce film d’animation est produit par Warner Bros. Il surfe sur la vogue des manchots à la suite de l’énorme succès de La Marche de l’Empereur (2005) et reprend de nombreux principes de Madagascar (2005) de Dreamworks. Les manchots parlent, chantent et dansent, l’anthropomorphisme est poussé très loin. Les scènes de groupes sont les plus spectaculaires. Contrairement aux productions Dreamworks et Pixar, il n’y a que peu de clins d’oeil, hormis musicaux bien entendu. Le propos repose sur l’habituel Think outside the box ; cet éloge de la différence est émaillée d’une note écologique dénonçant la pêche industrielle. L’ensemble est plaisant mais donne souvent l’impression de tourner en rond. Gros succès commercial et une suite : Happy Feet 2 en 2011.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Robin Williams, Elijah Wood, Nicole Kidman
Voir la fiche du film et la filmographie de George Miller et Warren Coleman sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Happy FeetHappy Feet de George Miller et Warren Coleman.

6 mars 2021

Aïlo: une odyssée en Laponie (2018) de Guillaume Maidatchevsky

Aïlo: une odyssée en LaponieLe combat pour la survie d’un petit renne sauvage, frêle et vulnérable face aux épreuves qui jalonnent sa première année. Son éveil au monde sauvage est un véritable conte au cœur des paysages grandioses de Laponie…
Aïlo : une odyssée en Laponie est réalisé par le français Guillaume Maidatchevsky, réalisateur de plusieurs documentaires animaliers. Cette histoire se situe entre documentaire et fiction, une forme proche du conte que le réalisateur appelle « une fiction documentée sur la réalité de la nature ». Cette forme lui donne une grande liberté et il a donc écrit un scénario qu’il a ensuite modifié en fonction des rushes. Le tournage s’est étalé sur les quatre saisons d’une année. L’équipe a réussi à obtenir la confiance d’Aïlo et à le suivre à la trace sans que celui-ci ne se préoccupe de la caméra. Le résultat est assez exceptionnel tant nous avons l’impression de vivre au milieu des rennes. L’histoire est plutôt destinée aux enfants mais se révèle vraiment charmante pour un adulte. Bien entendu, il y a une bonne dose d’anthropomorphisme dans l’ensemble. Les commentaires en voix-off sont dit par le chanteur Aldebert. Un beau film qui nous fait vivre des moments assez uniques.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de Guillaume Maidatchevsky sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Aïlo: une odyssée en LaponieAïlo: une odyssée en Laponie de Guillaume Maidatchevsky.

Aïlo: une odyssée en LaponieSur le tournage de Aïlo: une odyssée en Laponie de Guillaume Maidatchevsky.

2 février 2021

Seules les bêtes (2019) de Dominik Moll

Seules les bêtesUne femme disparaît. Le lendemain d’une tempête de neige, sa voiture est retrouvée sur une route qui monte vers le plateau du Causse Méjean où subsistent quelques fermes isolées. Les gendarmes n’ont aucune piste et pourtant certaines personnes sont bel et bien liées à sa disparition…
Seules les bêtes est l’adaptation d’un roman noir de l’écrivain Colin Niel, publié en 2017 et récompensé par plusieurs prix littéraires. Le scénario adopte la structure du livre, c’est-à-dire de nous faire vivre l’histoire successivement à travers les yeux de plusieurs personnages. L’intrigue paraît d’abord très embrouillée et ne se dévoile ensuite qu’au prix de nouvelles interrogations. Le brouillard ne s’éclaircit que dans le dernier tiers après plusieurs surprises de taille. Plus que jamais, il est important de ne lire ni les critiques qui en racontent beaucoup trop, ni même les résumés. L’histoire se déroule dans le monde agricole, celui d’éleveurs dans dans fermes assez isolées. On se souvient du Harry, un ami qui vous veut du bien (2000) de Dominik Moll ; Seules les bêtes est tout aussi réussi et une petite merveille d’écriture.
Elle:
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Denis Ménochet, Laure Calamy, Damien Bonnard, Nadia Tereszkiewicz, Valeria Bruni Tedeschi
Voir la fiche du film et la filmographie de Dominik Moll sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Dominik Moll chroniqués sur ce blog…

Seules les bêtesDamien Bonnard dans Seules les bêtes de Dominik Moll.

14 septembre 2020

La Fameuse invasion des ours en Sicile (2019) de Lorenzo Mattotti

La Fameuse invasion des ours en SicileTout commence le jour où Tonio, le fils du roi des ours, est enlevé par des chasseurs dans les montagnes de Sicile. Profitant de la rigueur d’un hiver qui menace son peuple de famine, le roi décide alors d’envahir la plaine où habitent les hommes. Avec l’aide de son armée et d’un magicien, il réussit à vaincre et finit par retrouver Tonio. Mais il comprend vite que le peuple des ours n’est pas fait pour vivre au pays des hommes…
Production franco-italienne, La Fameuse invasion des ours en Sicile est inspiré de La Fameuse Invasion de la Sicile par les ours, un roman pour enfants écrit par Dino Buzzati et publié en 1945. Dans l’Italie de cette époque, il avait une résonance politique certaine, raillant l’obsession du pouvoir. C’est aujourd’hui un dessin animé réalisé par l’italien Lorenzo Mattotti, connu principalement en tant qu’auteur de bandes dessinées et illustrateur. La création graphique est très belle, le réalisateur dit s’être inspiré des peintures de la Renaissance pour styliser l’univers de son film. Même si elle fourmille d’idées originales, l’histoire en elle-même est vraiment destinée aux enfants, elle a notamment perdu toute connotation politique ou écologique mais raille la cupidité. A partir de 6 ans.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de Lorenzo Mattotti sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les livres sur La fameuse invasion des ours en Sicile

Remarque :
* L’écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière prête sa voix au vieil ours.

La Fameuse invasion des ours en SicileLa Fameuse invasion des ours en Sicile de Lorenzo Mattotti.

4 septembre 2020

Entre la chèvre et le chou (1929) de Lewis R. Foster

Titre original : « Angora Love »

Entre la chèvre et le chou (Angora Love)Alors qu’ils viennent d’acheter des biscuits, Stanley et Oliver sont suivis par une chèvre qui s’est échappée d’un magasin d’animaux. Elle les suit pas à pas. De peur d’être pris pour des voleurs, ils la font monter dans leur chambre. Mais le règlement de leur hôtel meublé interdit la présence d’animaux et le propriétaire dort juste en dessous…
Sur un scénario de Leo McCarey, Angora Love est le dernier film muet de Laurel et Hardy. L’idée de base est farfelue comme il se doit. Les gags sont nombreux et variés, ils s’enchainent rapidement. Laurel et Hardy sont bien là au sommet de leur art, parvenant à créer de multiples situations comiques à partir d’une base simple. L’idée de l’animal que l’on doit cacher au propriétaire sera reprise avec un chien dans Laughing Gravy (1931) et avec une guenon dans The Chimp (1932).
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Stan Laurel, Oliver Hardy, Charlie Hall, Edgar Kennedy
Voir la fiche du film et la filmographie de Lewis R. Foster sur le site IMDB.

Voir les autres films de Lewis R. Foster chroniqués sur ce blog…

Entre la chèvre et le chou (Angora Love)Oliver Hardy, Stan Laurel et le producteur Hal Roach sur le tournage de Entre la chèvre et le chou (Angora Love) de Lewis R. Foster.

1 juillet 2020

Minuscule 2 – Les mandibules du bout du monde (2018) de Hélène Giraud et Thomas Szabo

Minuscule 2 - Les mandibules du bout du monde (Minuscule - Les mandibules du bout du monde)Alors que les insectes font leurs récoltes d’hiver, un petit groupe de fourmis noires des bois du Mercantour se rend dans une épicerie pour y chaparder une boîte de sucre. Mais elles se font attaquer par les fourmis rouges. Dépassée par la situation, l’une d’elles décide de faire appel à son ami la coccinelle pour leur venir en aide. Dans la bataille, le fils de la coccinelle, qui l’a suivi, tombe accidentellement dans un carton à destination de la Guadeloupe. Le père parvient à suivre le paquet et à prendre le même avion…
Suite de Minuscule – La vallée des fourmis perdues (2013), ce film d’animation français reprend le même principe : il mélange de l’animation en images de synthèse et des décors en prises de vue réelles, y compris cette fois avec des personnages humains réels. Il n’y a pas de dialogues parlés, seulement des bruitages : les insectes parlent entre eux avec des sons. Les déplacements sont ceux des animaux mais tout le reste, notamment leur intelligence, est anthropomorphique. Leur aptitude à soulever des poids énormes est phénoménale. A mes yeux, ce nouvel opus est moins réussi, l’humour fonctionne moins bien, l’histoire est moins prenante, enchainant des situations trop abracadabrantes. Il y a tout de même quelques bons moments et la réalisation reste parfaite.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de Hélène Giraud et Thomas Szabo sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Hélène Giraud et Thomas Szabo chroniqués sur ce blog…

 Minuscule 2 - Les mandibules du bout du monde (Minuscule - Les mandibules du bout du monde)Minuscule 2 – Les mandibules du bout du monde de Hélène Giraud et Thomas Szabo.

9 mai 2020

Dumbo (2019) de Tim Burton

DumboLes enfants de Holt Farrier, ex-artiste de cirque chargé de s’occuper d’un éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler…
Avant Dumbo, Tim Burton avait déjà fait deux incursions dans l’univers Disney avec Alice au pays des merveilles (2010) et Frankenweenie (2012). Faire le remake en images réelles d’un dessin animé avec un éléphant volant est bien entendu une gageure technique. Aujourd’hui, l’expertise en matière d’ajout par ordinateur est telle qu’il est très difficile de déceler ce qui a été ajouté. Tout est travaillé dans le moindre détail pour créer un univers féérique. C’est superbe. L’histoire est simple et gentille, principalement destinée aux enfants, mais il se dégage du film une magie qui peut séduire à tout âge. Il est toutefois certainement préférable d’être accompagné de jeunes bambins pour vraiment l’apprécier…

Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Colin Farrell, Michael Keaton, Danny DeVito, Eva Green
Voir la fiche du film et la filmographie de Tim Burton sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Tim Burton chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Tim Burton

Film original :
Dumbo, l’éléphant volant (Dumbo), dessin animé des Studios Walt Disney (1941).

DumboColin Farrell, Dumbo,Nico Parker et Finley Hobbins dans Dumbo de Tim Burton.

26 février 2020

Tarzan, l’homme singe (1932) de W.S. Van Dyke

Titre original : « Tarzan the Ape Man »

Tarzan, l'homme singe (Tarzan the Ape Man)Miss Jane Parker rejoint son père en Afrique alors qu’il est sur le point de se lancer dans une expédition à la recherche du cimetière des éléphants. A la tête d’une quinzaine d’hommes, ils s’enfoncent dans la jungle…
Des multiples adaptations au cinéma du héros inventé par le romancier américain Edgar Rice Burroughs en 1912, la série des films avec le champion de natation Johnny Weissmuller est de loin la plus célèbre. C’est elle qui a imprimé durablement dans les esprits l’image d’un héros au corps lisse et musculeux poussant son fameux cri. Tarzan, l’homme singe est le premier et l’un des meilleurs de cette série. L’histoire n’est pas du tout fidèle aux romans (1), le scénario ne prend même pas la peine d’expliquer comment Tarzan est arrivé là. En revanche, il parvient à créer un imaginaire fort et nous émerveille par son exotisme et son utilisation des animaux. L’ensemble est souligné par érotisme naïf, aussi bien masculin que féminin, qui culminera dans le second film de la série avant d’être étouffé par la généralisation du code Hays dès le troisième. Dans un monde alors en pleine Dépression, le film apporta une échappatoire bienvenue et le succès fut immédiat. Malgré de multiples petits défauts, finalement assez mineurs, le film reste très plaisant à regarder aujourd’hui.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Johnny Weissmuller, Neil Hamilton, C. Aubrey Smith, Maureen O’Sullivan
Voir la fiche du film et la filmographie de W.S. Van Dyke sur le site IMDB.

Voir les autres films de W.S. Van Dyke chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Le film utilise largement les plans documentaires inutilisés de Trader Horn (Horn le trafiquant) de W.S. Van Dyke (1931)
* Maureen O’Sullivan n’était encore pas très connue ce qui explique sa place en quatrième position sur l’affiche. La MGM s’empressera de lui faire signer un contrat long.

(1) A la décharge des scénaristes, il faut préciser que Edgar Rice Burroughs avait vendu à la MGM les droits de ses personnages mais pas des romans.

Tarzan, l'homme singe (Tarzan the Ape Man)Maureen O’Sullivan et Johnny Weissmuller dans Tarzan, l’homme singe (Tarzan the Ape Man) de W.S. Van Dyke.

La série des Tarzan avec Johnny Weissmuller :
Avec Maureen O’Sullivan dans le rôle de Jane :
1. Tarzan, l’homme-singe (Tarzan the Ape Man) de W.S. Van Dyke (1932)
2. Tarzan et sa compagne (Tarzan and His Mate) de Cedric Gibbons (1934)
3. Tarzan s’évade (Tarzan Escapes) de Richard Thorpe (1936)
4. Tarzan trouve un fils (Tarzan Finds a Son) de Richard Thorpe (1939)
5. Le trésor de Tarzan (Tarzan’s Secret Treasure) de Richard Thorpe (1941)
6. Les aventures de Tarzan à New-York (Tarzan’s New York Adventure) de Richard Thorpe (1942)

Sans Jane (« partie visiter sa famille en Europe »)
7. Le triomphe de Tarzan (Tarzan Triumphs) de Wilhelm Thiele (1943)
8. Le mystère de Tarzan (Tarzan’s Desert Mystery) de Wilhelm Thiele (1943)

Avec Brenda Joyce dans le rôle de Jane
9. Tarzan et les amazones (Tarzan and the Amazons) de Kurt Neumann (1945)
10. Tarzan et la femme leopard (Tarzan and the Leopard Woman) de Kurt Neumann (1946)
11. Tarzan et la chasseresse (Tarzan and the Huntress) de Kurt Neumann (1947)
12. Tarzan et les sirènes (Tarzan and the Mermaids) de Robert Florey (1948).