28 juillet 2022

Shang-Chi et la légende des dix anneaux (2021) de Destin Daniel Cretton

Titre original : « Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings »

Shang-Chi et la légende des dix anneaux (Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings)Shang-Chi va devoir affronter un passé qu’il pensait avoir laissé derrière lui lorsqu’il est pris dans la toile de la mystérieuse organisation des dix anneaux…
Shang-Chi et la légende des dix anneaux est un film de super-héros américain réalisé par Destin Daniel Cretton. Il s’agit d’une adaptation cinématographique du personnage de Shang-Chi, issu des Marvel Comics, créé dans les années 1970 par le scénariste Steve Englehart et les dessinateurs Al Milgrom et Jim Starlin. C’est le 25e film de l’univers cinématographique Marvel et deuxième de la phase IV. Il est assez réussi, même aux yeux d’une personne comme moi qui est moyennement intéressé par le genre. La féérie des images séduit, les effets spéciaux sont très beaux et les combats superbement chorégraphiés. Si l’histoire dans son ensemble peut paraître classique, le scénario est plutôt riche et regorge de belles petites trouvailles. De plus, les personnages ont une certaine épaisseur et des origines inhabituelles. Superbe divertissement.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Simu Liu, Tony Chiu-Wai Leung, Awkwafina, Ben Kingsley, Meng’er Zhang, Fala Chen, Michelle Yeoh, Wah Yuen
Voir la fiche du film et la filmographie de Destin Daniel Cretton sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Destin Daniel Cretton chroniqués sur ce blog…

Shang-Chi et la légende des dix anneaux (Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings)Meng’er Zhang, Simu Liu et Awkwafina dans Shang-Chi et la légende des dix anneaux (Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings) de Destin Daniel Cretton.

23 décembre 2017

Yakuza (1974) de Sydney Pollack

Titre original : « The Yakuza »

YakuzaEn Californie, un détective à la retraite est rappelé par un ancien ami devenu trafiquant, parce que sa fille a été enlevée par un chef yakuza mécontent d’une commande d’armes non livrée. Le détective se rend au Japon et fait appel à ses anciennes connaissances, notamment le frère d’une femme qu’il a aimée…
Martin Scorsese voulait tourner cette histoire écrite par Paul Schrader (auteur de Taxi Driver) mais les studios décidèrent que ce serait Sydney Pollack. Le réalisateur s’est trouvé très dépaysé pour la tourner, que ce soit sur le plan des acteurs, de l’équipe et même du lieu puisque la très grand grande majorité du film a été tourné au Japon (1). Malgré cela, Yakuza est un film personnel, ce n’est pas un film de genre. Il y a beaucoup de choses dans Yakuza, on pourrait même dire que c’est autant un film romantique qu’un film d’action, mais ce sont les différences de civilisation qui ont visiblement le plus intéressé Pollack, notamment le formalisme de certaines règles. Il tente ainsi de faire comprendre la mentalité japonaise et la rigueur consentie de son système de valeurs à un public occidental. Cela n’a visiblement pas marché car le film n’a pas trouvé son public. A cette époque, beaucoup de critiques avaient, par méconnaissance (2), de forts à-priori contre l’univers du cinéma japonais. Il est plus estimé aujourd’hui, assez justement car c’est un film joliment complexe.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Robert Mitchum, Ken Takakura, Brian Keith, Herb Edelman, Richard Jordan, Keiko Kishi, Eiji Okada
Voir la fiche du film et la filmographie de Sydney Pollack sur le site IMDB.

Voir les autres films de Sydney Pollack chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Sydney Pollack

(1) Sydney Pollack raconte que son directeur de la photographie (Kôzô Okazaki) ne parlant pas anglais et lui-même ne parlant pas japonais, ils communiquaient en utilisant un simple nuancier de gris.
(2) Le public occidental découvrira vraiment la richesse du cinéma japonais quelques années plus tard.

Yakusa
Ken Takakura et Robert Mitchum dans Yakuza de Sydney Pollack.

Yakuza
Ken Takakura dans Yakuza de Sydney Pollack.

29 août 2012

Detective Dee: Le mystère de la flamme fantôme (2010) de Hark Tsui

Titre original : « Di Renjie zhi tongtian diguo »

Detective Dee: Le mystère de la flamme fantômeEn l’an 690, époque de la dynastie Tang, le couronnement imminent la première impératrice réveille les guerres de clans. Le juge Dee va enquêter sur une série de morts bien mystérieuses… Detective Dee: Le mystère de la flamme fantôme est un subtil mélange de film d’aventures à l’ancienne et de film d’arts martiaux. Tsui Hark fait preuve d’une belle maitrise et d’un certain perfectionnisme que ce soit dans la photographie et les couleurs ou dans la chorégraphie des combats. C’est un spectacle somptueux et divertissant mais on peut ressentir une certaine lassitude après un certain moment du fait de la répétition des combats. Certains critiques y ont vu une fable politique mais cela ne saute pas vraiment aux yeux.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Andy Lau, Tony Leung Ka Fai, Chao Deng, Carina Lau, Bingbing Li
Voir la fiche du film et la filmographie de Hark Tsui sur le site IMDB.

Voir les autres films de Hark Tsui chroniqués sur ce blog…