6 mars 2019

Le Grand jeu (2017) de Aaron Sorkin

Titre original : « Molly’s Game »

Le Grand jeuAprès une carrière de skieuse interrompue par un accident, la jeune et intelligente Molly Bloom organise des parties clandestines de poker pour un petit cercle de joueurs très fortunés et souvent célèbres…
Ce premier film du scénariste Aaron Sorkin est basé sur le livre autobiographique de Molly Bloom, dont le parcours est présenté par la promotion du film comme « incroyable ». Personnellement, je trouve son histoire parfaitement inintéressante, pourtant j’ai fait des efforts pendant la première heure. Son succès est (à mes yeux) symptomatique de cet attrait très américain pour les ascensions rapides, l’argent et le pouvoir. Le scénario fait plusieurs incursions dans la psychologie facile, certaines scènes (comme l’explication finale entre le père et la fille) pourraient être prises pour une satire. Le film est assez formatté, avec un rythme très rapide, notamment dans les passages où le spectateur doit enfourner de multiples informations données par une voix-off pressée. Si le film peut faire penser au Loup de Wall Street, il n’en ni la maitrise de la réalisation, ni la richesse de scénario, ni le charisme de son personnage principal. Molly’s Game est un film racoleur.
Elle:
Lui : 1 étoile

Acteurs: Jessica Chastain, Idris Elba, Kevin Costner, Michael Cera
Voir la fiche du film et la filmographie de Aaron Sorkin sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Le Grand Jeu
Idris Elba et Jessica Chastain dans Le Grand jeu de Aaron Sorkin.

Homonymes :
Le Grand Jeu (1934) de Jacques Feyder avec Marie Bell et Pierre Richard-Willm
Le Grand Jeu (1954) de Robert Siodmak avec Gina Lollobrigida et Jean-Claude Pascal (remake du précédent)
Le Grand Jeu (2015) de Nicolas Pariser avec Melvil Poupaud et André Dussollier.

3 janvier 2016

Cartel (2013) de Ridley Scott

Titre original : The Counselor

CartelUn avocat un peu trop sûr de lui se retrouve embringué dans une sombre histoire de trafic de drogue entre les Etats-Unis et le Mexique… Le scénario de Cartel est l’oeuvre du romancier Cormac McCarthy, l’auteur de No Country for Old Men, qui a écrit cette fois directement pour le cinéma. Le moins que l’on puisse dire est que le résultat est loin d’être convaincant. L’histoire n’est guère intéressante en soi et les personnages passent leur temps à parler pour ne rien dire ou à parler par métaphores aussi stériles que pompeuses. Visiblement, l’auteur a cherché à créé un certain style avec des personnages atypiques, une bimbo amatrice de léopards (Cameron Diaz) et son amant, un baron de la drogue assez immature (Javier Bardem), en sont les deux plus beaux exemples (et les plus réussis), mais il a oublié de créer du contenu qui puisse éveiller notre intérêt.
Elle:
Lui : 1 étoile

Acteurs: Michael Fassbender, Penélope Cruz, Cameron Diaz, Javier Bardem, Bruno Ganz, Brad Pitt
Voir la fiche du film et la filmographie de Ridley Scott sur le site IMDB.

Voir les autres films de Ridley Scott chroniqués sur ce blog…

Cartel
Javier Bardem et Cameron Diaz dans Cartel de Ridley Scott.

31 janvier 2013

Coups de feu sur Broadway (1994) de Woody Allen

Titre original : « Bullets Over Broadway »

Coups de feu sur BroadwayDans les années vingt à Broadway, un auteur et metteur en scène peine à trouver un financement pour sa nouvelle pièce. Le seul commanditaire qu’il trouve est un caïd de la pègre qui demande en contrepartie un rôle majeur pour sa petite amie, une danseuse sans talent… Coups de feu sur Broadway est une comédie basée sur le choc de deux mondes qu’à priori tout oppose : le monde du théâtre et les truands. On peut toujours avoir quelques regrets quand Woody Allen ne joue pas lui-même, mais il était assez habile de sa part de laisser le rôle de l’auteur car il l’aurait certainement rendu trop sympathique et trop présent. Ici, le jeu de John Cusack rappelle inévitablement celui de Woody Allen, mais en un peu plus fade ce qui colle parfaitement à l’histoire. Coécrit avec Douglas McGrath (1), le scénario est brillant avec une grande attention portée au détail et beaucoup de subtilité dans les relations de fascination entre l’auteur et deux des personnages. L’humour fonctionne parfaitement et l’homme de main Cheech est un personnage particulièrement réussi et mémorable. Coups de feu sur Broadway est une variation originale et amusante sur les affres de la création.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: John Cusack, Dianne Wiest, Jennifer Tilly, Chazz Palminteri, Jack Warden
Voir la fiche du film et la filmographie de Woody Allen sur le site IMDB.

Voir les autres films de Woody Allen chroniqués sur ce blog…

Remarque :
Woody Allen avait déjà utilisé le milieu des truands dans Broadway Danny Rose (1984), film avec lequel on peut faire certains rapprochements.

(1) Douglas McGrath est ensuite passé à la réalisation avec notamment Emma, l’entremetteuse (1996) d’après Jane Austen, Nicholas Nickleby (2002) d’après Dickens et Scandaleusement célèbre (2006).

30 janvier 2013

Et maintenant on va où? (2011) de Nadine Labaki

Et maintenant on va où?Dans un petit village isolé du Liban, les femmes chrétiennes et musulmanes s’unissent pour éloigner le spectre de la guerre toute proche et empêcher les hommes de s’enflammer pour un oui ou pour un non. Pour ce faire, elles font preuve d’une grande ingéniosité et sont prêtes à aller très loin… Et maintenant on va où? traite avec humour d’un sujet grave, mettant en relief l’absurdité de cette spirale de violence dans laquelle beaucoup se retrouvent enfermés. Nadine Labaki joue sur plusieurs registres, mêlant habilement les genres, mais garde toujours un ton très juste. La réalisation est assez travaillée avec une caméra très mobile, très près des personnages, souvent au milieu de l’action. Et maintenant on va où? est ainsi très enlevé.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Nadine Labaki, Yvonne Maalouf, Claude Baz Moussawbaa
Voir la fiche du film et la filmographie de Nadine Labaki sur le site IMDB.

Voir les autres films de Nadine Labaki chroniqués sur ce blog…

25 juillet 2012

Gianni et les femmes (2011) de Gianni Di Gregorio

Titre original : « Gianni e le donne »

Gianni et les femmesA 60 ans, Gianni est en pré-retraite depuis quelques années. Il est apprécié de ses proches qui ont tendance à profiter de lui mais ce qui le tracasse vraiment c’est de ne plus être regardé par les femmes… Gianni et les femmes est le second long métrage de Gianni Di Gregorio. Il s’inspire de sa propre vie et joue lui-même son personnage ce qui lui a valu d’être comparé à Nanni Moretti, mais nous en sommes loin tout de même. Le propos ici reste assez superficiel, bloqué sur ce personnage qui refuse son âge (mais pourtant semble tout faire pour en paraître dix de plus). L’ensemble est assez prévisible et plutôt déprimant. Peut-être un peu aidé par le contexte politique italien (1), Gianni et les femmes a bénéficié d’une bonne critique qui y a vu un certain « donjuanisme à l’italienne revisité ».
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Gianni Di Gregorio, Valeria De Franciscis, Alfonso Santagata, Elisabetta Piccolomini
Voir la fiche du film et la filmographie de Gianni Di Gregorio sur le site IMDB.

(1) Le film est sorti en Italie au moment du « Rubygate », cette affaire où Silvio Berlusconi était accusé d’avoir payé une jeune fille mineure pour des relations sexuelles et d’organiser des soirées dans sa propriété privée impliquant des prostituées mineures. Dans ce contexte, le film « Gianni et les femmes » a été décrit comme montrant une « autre Italie ».