25 novembre 2021

Léon (1994) de Luc Besson

LéonLéon est un tueur à gages solitaire et efficace qui officie à New York dans le quartier Little Italy. Il recueille à contrecœur une jeune adolescente qui veut apprendre le « métier » pour tuer l’homme qui a assassiné toute sa famille. Une relation inhabituelle va se nouer entre les deux…
Bloqué dans son projet Le Cinquième élément par l’indisponibilité de Bruce Willis, Luc Besson a écrit le scénario de Léon en 30 jours et l’a tourné en 90. Il reprend l’un des personnages secondaires de Nikita, « le nettoyeur », et le transforme en tueur à gages tout en gardant son look. L’alliance entre cet homme taciturne, un peu attardé, et une jeune fille vive et intelligente permet de créer des scènes surprenantes et cocasses. L’histoire est assez réduite mais Luc Besson prouve, une fois de plus, son talent pour créer des scènes d’actions efficaces et même jubilatoires. Son cinéma est apte à séduire grâce à un mélange de naïveté dans le propos et de punch dans les images. Ses personnages sont typés, presque à l’excès. Gary Oldman fait un méchant assez mémorable et Natalie Portman (12 ans au moment du tournage) montre une maturité étonnante pour sa première apparition au cinéma. Le succès a été au rendez-vous et la popularité du film n’a cessé de croitre depuis. Aujourd’hui, il est toujours porté en très haute estime par bon nombre de spectateurs.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Jean Reno, Gary Oldman, Natalie Portman, Danny Aiello
Voir la fiche du film et la filmographie de Luc Besson sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Luc Besson chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Luc Besson

Remarque :
* Le surprenant téléphérique que Mathilda prend à la fin du film relie la 2nd Avenue à Roosevelt Island, l’île tout en longueur située entre le Queens et Manhattan. Il permet de traverser l’East River en longeant le Queensboro Bridge qui enjambe l’île sans la desservir.
* La prostituée au début du film est interprétée par la toute jeune Maïwenn qui était alors la femme de Luc Besson. Elle apparaît au générique sous le nom « Ouin-Ouin ».
* Le film a été tourné en anglais et a fait une belle carrière internationale.

LéonJean Reno et Natalie Portman dans Léon de Luc Besson.

23 novembre 2021

Dans la peau de John Malkovich (1999) de Spike Jonze

Titre original : « Being John Malkovich »

Dans la peau de John Malkovich (Being John Malkovich)Craig Schwartz est marionnettiste de rue, mais ne parvient pas à vivre de son art. Lotte, son épouse, s’intéresse beaucoup plus à ses animaux qu’à lui. Devant leurs difficultés financières, il trouve un emploi à l’étage sept et demi du building Mertin-Flemmer. En classant des dossiers, il va faire une découverte inattendue…
Après avoir réalisé quelques clips, Spike Jonze a surpris tout le monde avec Dans la peau de John Malkovich, son premier long métrage. C’est l’un des films les plus originaux qui soient, si original que le scénario, signé Charlie Kaufman, a eu bien du mal à trouver preneur. Les idées, tout à fait surréalistes, sont fort bien exploitées, puisque que l’on peut noter quatre utilisations très différentes du « passage » selon les personnages. Il y a beaucoup d’humour et les dialogues ne sont pas en reste. John Cusak et Cameron Diaz sont méconnaissables et John Malkovich a accepté de jouer avec sa propre personne sans craindre la dérision, avec pour apothéose une scène d’anthologie. Un petit bijou.
Elle: 4 étoiles
Lui : 5 étoiles

Acteurs: John Cusack, Cameron Diaz, Catherine Keener, John Malkovich
Voir la fiche du film et la filmographie de Spike Jonze sur le site IMDB.

Voir les autres films de Spike Jonze chroniqués sur ce blog…

Dans la peau de John Malkovich (Being John Malkovich)Catherine Keener et John Cusack dans Dans la peau de John Malkovich (Being John Malkovich) de Spike Jonze.

15 novembre 2021

Havana (1990) de Sydney Pollack

HavanaFin 1958, alors que le régime autoritaire de Batista vit ses derniers jours, le joueur de poker professionnel Jack Weil se rend à La Havane où il va régulièrement jouer de grosses parties. Sur le bateau, il fait la connaissance d’une jeune femme un peu mystérieuse qui se révèle être la femme d’un personnage connu lié aux forces révolutionnaires…
Havana est un film américain réalisé par Sydney Pollack. Le scénario avait initialement été écrit pour Paul Schrader en 1975. Il a été ensuite remanié plusieurs fois. L’histoire présente des similitudes avec celle de Casablanca, celle d’un aventurier dans une période troublée, forcé malgré lui à prendre part aus évènements par amour pour une femme. Cette histoire est à priori suffisamment étoffée pour former un récit riche et prenant mais, hélas, tout tombe à plat et rien ne semble fonctionner. Le principal problème vient sans doute de l’absence d’alchimie entre Lena Olin et Robert Redford. Sans être ennuyeux, le résultat est décevant. La reconstitution du Cuba de 1958 avec de multiples véhicules et nombre de figurants est pourtant minutieuse et efficace. Sydney Pollack dirige ici Robert Redford pour la septième et dernière fois. Doté d’un budget assez important, Havana fut un échec commercial.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Robert Redford, Lena Olin, Alan Arkin, Tomas Milian, Raul Julia
Voir la fiche du film et la filmographie de Sydney Pollack sur le site IMDB.

Voir les autres films de Sydney Pollack chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Sydney Pollack

HavanaLena Olin et Robert Redford dans Havana de Sydney Pollack.

19 octobre 2021

Les Ailes de la renommée (1990) de Otakar Votocek

Titre original : « Wings of Fame »

Les ailes de la renommée (Wings of Fame)Un célèbre et vaniteux acteur de théâtre et de cinéma prétend qu’il a écrit un livre. Se sentant spoilé de son travail, le véritable auteur le tue par vengeance mais meurt juste après en tentant de s’échapper. Les deux hommes sont emmenés par un passeur sur une île où ils sont accueillis dans une grande demeure pour y séjourner…
Assez méconnu, Les ailes de la renommée est un film fantastique néerlandais coécrit et réalisé par le tchèque Otakar Votocek dont c’est l’unique long métrage. Il s’agit d’une fable sur la célébrité dotée d’une approche pour le moins originale basée sur le fait que les personnages célèbres laissent une trace plus ou moins résistante à l’usure du temps. La réflexion sur le thème est toutefois plus amusante que profonde. Le face à face entre le suffisant Peter O’Toole et le spontané Colin Firth tient toutes ses promesses et Marie Trintignant vient apporter une charmante touche de candeur. Certes, la mise en scène n’offre rien de remarquable mais Les ailes de la renommée est un film finalement assez plaisant par son originalité et la qualité de son interprétation.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Peter O’Toole, Colin Firth, Marie Trintignant, Andréa Ferréol, Robert Stephens, Walter Gotell
Voir la fiche du film et la filmographie de Otakar Votocek sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Les ailes de la renommée (Wings of Fame)Colin Firth et Peter O’Toole dans Les ailes de la renommée (Wings of Fame) de Otakar Votocek.

8 septembre 2021

La Servante écarlate (1990) de Volker Schlöndorff

Titre original : « The Handmaid’s Tale »

La Servante écarlate (The Handmaid's Tale)États-Unis, fin du XXe siècle. Un mouvement totalitaire dirige le pays et la pollution et les accidents nucléaires ont rendu la plupart des femmes stériles. Les femmes encore fécondes sont placées comme reproductrices auprès des chefs de la nation, les « Commandants ». Kate, qui voulait s’enfuir, est enlevée à sa famille pour servir de reproductrice au Commandant Fred…
Avant d’être décliné en série TV en 2017, le roman dystopique écrit par l’écrivaine canadienne Margaret Atwood avait été porté à l’écran en 1990 par Volker Schlöndorff. Le premier scénario d’adaptation a été écrit par Harold Pinter qui a ensuite déclaré forfait et, peu satisfait du résultat final, a (vainement) tenté de faire retirer son nom du générique. Il faut bien avouer que cette adaptation est bien décevante et ne laisse guère entrevoir les qualités du roman initial. L’ensemble évoque une mauvaise copie de 1984 et la représentation du régime totalitaire ressemble à un pesant catalogue de poncifs. Le budget a visiblement été limité, les véhicules peints à la hâte en noir mat font pitié. La finalité du récit n’est pas évidente, la sensualité paraît avoir été privilégiée.  Il ne semble pas que Volker Schlöndorff se soit vraiment emparé du sujet. Hormis Faye Dunaway et Robert Duvall cantonnés aux seconds rôles, l’interprétation est bien fade : Natasha Richardson (fille de Vanessa Redgrave) manque de présence et ne génère aucune émotion. Le meilleur serait à chercher du côté de la musique, signée Ryūichi Sakamoto.
Elle:
Lui : 1 étoiles

Acteurs: Natasha Richardson, Faye Dunaway, Aidan Quinn, Elizabeth McGovern, Victoria Tennant, Robert Duvall
Voir la fiche du film et la filmographie de Volker Schlöndorff sur le site IMDB.

Voir les autres films de Volker Schlöndorff chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Volker Schlöndorff

La Servante écarlate (The Handmaid's Tale)Faye Dunaway et Natasha Richardson dans La Servante écarlate (The Handmaid’s Tale) de Volker Schlöndorff.

23 août 2021

Au petit Marguery (1995) de Laurent Bénégui

Au petit MargueryAprès plus de vingt-cinq ans d’exercice, Hippolyte et Joséphine ont pris la décision de fermer leur restaurant. Pour marquer le soir de fermeture, Barnabé, fils unique de la maison, a convié tous ses amis à un ultime repas de fête, naturellement préparé par son père, Joséphine s’activant en salle, comme à leur habitude…
Au petit Marguery est une comédie dramatique chorale française écrite et réalisée par Laurent Bénégui, plus connu comme écrivain que comme cinéaste. Il a ici adapté son propre roman, en partie inspiré de souvenirs puisqu’il est lui-même fils de restaurateurs : Le Petit Marguery était le nom du café-restaurant tenu par la famille Bénégui dans le 9e arrondissement de Paris. Mais le sujet central, ce sont les invités, Laurent Bénégui désirant dresser une série de portraits très différents. Le premier défaut d’avoir choisi un ensemble trop standardisé de personnages, il paraît trop politiquement correct pour être vrai (avec même un SDF). Ensuite, disons que l’on peine à s’intéresser à leurs histoires. Les attitudes de chacun ne sont qu’une suite de réactions trop démonstratives qui deviennent vite fatigantes. Les flashbacks, ostensiblement insérés pour expliquer, alourdissent l’ensemble et sont d’une qualité décevante. Laurent Bénégui avait pourtant réuni une belle brochette d’acteurs avec de nombreux jeunes talents qui se sont fait plus amplement  connaitre par la suite.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Stéphane Audran, Michel Aumont, Marie Bunel, Thomas Chabrol, Laurence Côte, Jacques Gamblin, Claire Keim, Gérald Laroche, Pierre-Loup Rajot, Féodor Atkine
Voir la fiche du film et la filmographie de Laurent Bénégui sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Au petit MargueryStéphane Audran et Michel Aumont dans Au petit Marguery de Laurent Bénégui.
(au premier plan : Marie Bunel, Marie-Laure Dougnac et Thomas Chabrol)

28 juillet 2021

Premiers pas dans la Mafia (1990) de Andrew Bergman

Titre original : « The Freshman »

Premiers pas dans la Mafia (The Freshman)À peine arrivé à New York, Clark Kellogg, jeune étudiant en cinéma, se fait détrousser par un faux chauffeur de taxi qui, une fois rattrapé, lui promet de trouver en  dédommagement un super boulot chez Carmine Sabatini, parfait sosie du mafieux du Parrain. Celui-ci lui confie une mission qui se révèle assez insolite…

The Freshman est une comédie policière écrite et réalisée par Andrew Bergman. Il s’agit d’une parodie des films de Mafia où Marlon Brando himself se moque de son personnage du Parrain (avec la bénédiction de la Paramount). Le scénario est assez farfelu. Il débute très bien et faiblit quelque peu ensuite mais l’ensemble reste amusant et se regarde sans déplaisir. A l’époque, Matthew Broderick était une étoile montante, très demandée, mais hélas la suite de sa carrière a été assez inégale.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Marlon Brando, Matthew Broderick, Bruno Kirby, Penelope Ann Miller, Frank Whaley
Voir la fiche du film et la filmographie de Andrew Bergman sur le site IMDB.

Premiers pas dans la Mafia (The Freshman)Marlon Brando, Penelope Ann Miller, Bruno Kirby et Matthew Broderick dans Premiers pas dans la Mafia (The Freshman) de Andrew Bergman.

Homonyme :
The Freshman (Vive le sport!) de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (1925) avec Harold Lloyd.

8 juillet 2021

Hana-bi – feux d’artifice (1997) de Takeshi Kitano

Titre original : « Hana-bi »

Hana-bi - feux d'artifice (Hana-bi)À la suite d’une fusillade qui a rendu paraplégique son partenaire et la mort d’un jeune policier tué lors d’une arrestation sanglante, Yoshitaka Nishi, un inspecteur de police taciturne parfois violent, quitte la police pour se consacrer à son épouse, Miyuki, atteinte d’une leucémie incurable…
Plus encore que Sonatine (1993), Hana-bi (littéralement « la Fleur de feu ») est le film qui nous a vraiment fait découvrir Takeshi Kitano, en occident mais aussi au Japon où, selon ses propres dires, il n’était pas encore reconnu comme un réalisateur sérieux. C’est un film étonnant, original et d’une indéniable beauté formelle. Le réalisateur tient le rôle principal et son personnage presque muet, sujet à de brèves explosions de violence, donne au film son étrange singularité. Il est impénétrable et l’on peut lui attribuer de nombreux sentiments, parfois contradictoires. Les thèmes évoqués par le récit sont variés et ambitieux : l’emprise de la mort, l’amour, la violence, la vengeance, … mais surtout la vie, comment surmonter l’adversité. L’ensemble est empreint d’une grande mélancolie.  La forme est tout aussi singulière, de par sa structure qui introduit progressivement les éléments-clés du récit, et par sa photographie avec de nombreux plans fixes. Hana-bi fait partie de ces films profondément marqués par leur auteur.
Elle: 3 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Takeshi Kitano, Kayoko Kishimoto, Ren Ôsugi, Susumu Terajima, Tetsu Watanabe
Voir la fiche du film et la filmographie de Takeshi Kitano sur le site IMDB.

Voir les autres films de Takeshi Kitano chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Takeshi Kitano

Remarques :
* Les différentes peintures que l’on peut voir à plusieurs reprises tout au long du film, sont l’œuvre de Kitano, peu après l’accident de moto qui a failli lui coûter la vie en août 1994.
* La fillette de l’épilogue sur la plage est jouée par la propre fille de Kitano.

 Hana-bi - feux d'artifice (Hana-bi)Takeshi Kitano dans Hana-bi – feux d’artifice (Hana-bi) de Takeshi Kitano.

 Hana-bi - feux d'artifice (Hana-bi)Kayoko Kishimoto dans Hana-bi – feux d’artifice (Hana-bi) de Takeshi Kitano.

 Hana-bi - feux d'artifice (Hana-bi)Takeshi Kitano dans Hana-bi – feux d’artifice (Hana-bi) de Takeshi Kitano.

18 mai 2021

Green Card (1990) de Peter Weir

Green CardBrontë est une jeune new-yorkaise passionnée par l’écologie, l’herboristerie et les plantes. Elle rêve d’acquérir le bail d’un appartement doté d’un magnifique jardin d’hiver. Seulement le syndic de l’immeuble n’accepte de le louer qu’à un couple marié. L’un de ses amis lui donne l’idée de contracter un mariage blanc avec un Français qui a besoin de se marier pour obtenir la fameuse « Green Card », la carte de résident permanent aux Etats-Unis…
Green Card est un film australo-américano-français écrit et réalisé par Peter Weir. Le réalisateur australien l’a écrit spécialement pour permettre à Gérard Depardieu de toucher un public international. Il s’est inspiré d’un téléfilm canadien Les Noces de Papier (1989) dirigé par Michel Brault avec Geneviève Bujold dans le rôle principal. L’histoire ne nous réserve pas de grandes surprises, elle repose surtout sur ses deux acteurs principaux et sur le contraste entre les deux personnages. Tout les oppose… En à-côté, le réalisateur nous offre une petite satire du milieu snob new-yorkais. Nous sommes ici très loin des meilleurs films du réalisateur. Gérard Depardieu a effectivement pu ainsi se faire connaître à Hollywood mais sa carrière fut pratiquement stoppée net après une interview qui fit scandale (1).
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Gérard Depardieu, Andie MacDowell, Bebe Neuwirth, Gregg Edelman
Voir la fiche du film et la filmographie de Peter Weir sur le site IMDB.

Voir les autres films de Peter Weir chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Peter Weir

Green CardAndie MacDowell et Gérard Depardieu dans Green Card de Peter Weir.

(1) Début 1991, le magazine américain Time a publié une interview de Gérard Depardieu où l’acteur racontait avoir participé à un viol à Châteauroux alors qu’il était âgé de neuf ans. A cette occasion, une interview plus ancienne à Film Comment en 1978 a refait surface dans laquelle il faisait des déclarations douteuses sur le viol.
Gérard Depardieu obtint cependant encore deux rôles dans des films hollywoodiens d’envergure au cours des années 1990 : Christophe Colomb dans 1492 : Christophe Colomb (1992) de Ridley Scott et celui de Porthos dans L’Homme au masque de fer (1998) de Randall Wallace.

8 mai 2021

Mad Dog and Glory (1993) de John McNaughton

Mad Dog and GloryWayne Dobie, surnommé par dérision Mad Dog (« flingueur ») alors qu’il n’a jamais tiré avec son arme, est un photographe de la police de Chicago. Présent lors d’un hold-up, il sauve la vie d’un parrain du crime, Frank Milo. En signe de gratitude, celui-ci veut montrer son amitié à Wayne en lui offrant Glory, l’une de ses « employées », avec pour mission de ne pas revenir trop vite ce qui serait signe d’échec de cette offre…
Produit par Martin Scorsese, Mad Dog and Glory est un film américain écrit par Richard Price et réalisé par John McNaughton. Il est plutôt à classer parmi les comédies sans toutefois que le ton général soit particulièrement léger. L’histoire n’est pas bien passionnante et les touches de dérision semées ici et là ne sauvent pas la mise. Avec un peu de bonne volonté, on peut y voir un polar humaniste abordant la notion de bonheur forcé et de la confiance. Mais le plus notable est probablement de voir Robert De Niro et Bill Murray utilisés à contre-emploi, leurs personnages étant à l’exact opposé de leurs rôles habituels. Cela a le mérite de prendre le spectateur à contre-pied mais aurait demandé une histoire un peu plus forte.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Robert De Niro, Uma Thurman, Bill Murray, David Caruso, Mike Starr
Voir la fiche du film et la filmographie de John McNaughton sur le site IMDB.

 Mad Dog and GloryUma Thurman et Robert De Niro dans Mad Dog and Glory de John McNaughton.