3 septembre 2020

La Guerre du feu (1981) de Jean-Jacques Annaud

La Guerre du feuIl y a 80 000 ans, au Paléolithique, la tribu des Oulhamr est attaquée par une tribu de néanderthaliens (?) simiesques. Dans leur fuite, ils perdent les quelques braises qu’ils conservaient précieusement. Trois d’entre eux partent à la recherche du feu et vont faire des rencontres inattendues dans leur quête…
La Guerre du feu est un film d’aventure préhistorique adapté du roman homonyme écrit en 1909 par J.-H. Rosny aîné. Bien que revendiquée à sa sortie, la proximité avec les connaissances scientifiques n’est pas le point fort du film. Il condense des évolutions qui se sont étalées sur des dizaines, voire des centaines, de milliers d’années (procédé scénaristique compréhensible), fait coexister différents types d’humanoïdes de périodes différentes et le propos se calque plus sur l’imagerie populaire que sur les connaissances scientifiques (même la possession du feu ne semble plus aujourd’hui être un paramètre si important de l’évolution). Mais l’élément le plus remarquable du film est dans sa forme : il n’y a aucune parole compréhensible, tout est suggéré par le comportement des personnages pour mettre en avant quelques sentiments primaires, tels la peur, la défense, la faim ou l’amour. Ce dernier sentiment peut faire sourire parfois, mais nous sommes ici dans une fiction destinée à un public large et ces ressorts scénaristiques sont excusables (du moins courants). A sa sortie, le film connut un très grand succès et a engendré un certain engouement pour la Préhistoire. Sur le plan cinématographique, il est assez remarquable par sa forme.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Everett McGill, Ron Perlman, Nicholas Kadi
Voir la fiche du film et la filmographie de Jean-Jacques Annaud sur le site IMDB.

Voir les autres films de Jean-Jacques Annaud chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Jean-Jacques Annaud

Remarques :
* Le langage Oulhamr parlé par les membres des trois tribus d’Homo sapiens a été inventé par l’écrivain, musicien et linguiste britannique Anthony Burgess (surtout connu pour être l’auteur du roman L’Orange mécanique). Les dialogues du film sont conçus à partir d’une langue inventée par Burgess réunissant l’anglais, le français, l’italien, le portugais…
* Importante dans le déroulement du récit pour renforcer l’atmosphère et les sentiments suggérés, la musique a été composée par Philippe Sarde.
* Le film a été tourné au Canada, en Ecosse et au Kenya.

 La Guerre du feuRon Perlman, Nicholas Kadi et Everett McGill dans La Guerre du feu de Jean-Jacques Annaud.

25 octobre 2017

Premier contact (2016) de Denis Villeneuve

Titre original : « Arrival »

Premier contactAlors que douze mystérieux vaisseaux extraterrestres apparaissent à douze endroits différents du globe, l’experte en linguistique comparée Louise Banks est recrutée par l’armée américaine pour entrer en contact avec leurs occupants… Sachant que les comparaisons ne manqueront pas, marcher sur les traces d’un film comme Rencontres du troisième type est une entreprise périlleuse. Denis Villeneuve y parvient brillamment. Basée sur une nouvelle de Ted Chiang scénarisée par Eric Heisserer, Arrival est une belle histoire de communication qui met en avant l’importance du langage et sur ses liens avec notre perception du monde. Denis Villeneuve sait rester à l’écart des nombreux travers de la science-fiction moderne : aucune surenchère dans le spectaculaire ici. En revanche, le film est très inventif sur les extraterrestres, à la fois sur leur forme et sur leur langage. En outre, la construction est élégamment intégrée au scénario dont elle devient un élément-clé. Cinématographiquement, le cinéaste québécois montre une fois de plus de son habileté, sa mise en scène est efficace et maitrisée. Un très beau film.
Elle:
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker
Voir la fiche du film et la filmographie de Denis Villeneuve sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Denis Villeneuve chroniqués sur ce blog…

Arrival
Amy Adams dans Premier contact de Denis Villeneuve.

Remarques :
* Le mot « guerre » peut effectivement être traduit en sanskrit par un mot signifiant « désir de plus de vaches » (la vache ayant en Inde une symbolique bien particulière, notamment de pureté, de la mère, de la non-violence) mais cette interprétation dépend beaucoup du contexte. Lire… (en anglais)
* Le film d’apprendre (du moins en ce qui me concerne) l’existence de l’hypothèse de Sapir-Whorf… Wikipedia

Arrival
Amy Adams dans Premier contact de Denis Villeneuve.

7 avril 2017

Quand les dinosaures dominaient le monde (1970) de Val Guest

Titre original : « When Dinosaurs Ruled the Earth »

Quand les dinosaures dominaient le mondeDans un monde où les hommes vivent au temps des dinosaures, les rares femmes aux cheveux blonds sont destinées à être offertes au Dieu Soleil. L’une d’elles parvient à s’échapper en se jetant à la mer. Elle est recueillie par un homme d’une tribu adverse… Après le succès de One Million Years B.C. (1966), la Hammer désire lui donner une suite. La recette est simple : associer dinosaures et jeunes femmes en bikini. C’est ainsi Victoria Vetri, élue Playmate de l’année 1968, qui prend la suite de Raquel Welch. L’histoire est niaise et, bien entendu, sans aucune crédibilité mais le film est remarquable par deux éléments. Tout d’abord, il n’y a aucune parole intelligible : plusieurs années avant Jean-Jacques Annaud (La Guerre du feu, 1981), les scénaristes ont inventé un langage préhistorique et l’utilisent largement. Il n’est toutefois pas très élaboré, le mot « akita » revenant beaucoup trop souvent. Second élément remarquable, les effets spéciaux sont très réussis : ils sont l’œuvre de Jim Danforth qui fut nominé aux Oscars pour son travail d’animation des dinosaures en stop-motion. Très convaincantes, ces animations sont toutes remarquables pour l’époque (seul le ptérodactyle paraît moins réussi mais les animaux volants sont les plus difficiles). L’intégration est très bonne. Il faudra attendre les images de synthèse des années 90 pour avoir vraiment mieux.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Victoria Vetri, Robin Hawdon
Voir la fiche du film et la filmographie de Val Guest sur le site IMDB.

Voir les autres films de Val Guest chroniqués sur ce blog…

Quand les dinosaures dominaient le mondeLes producteurs ne voulant pas de bipède, Jim Danforth a dû inventer un dinosaure quadrupède carnassier
dans Quand les dinosaures dominaient le monde de Val Guest.

Quand les dinosaures domainaient le mondeIl n’est guère judicieux de déranger un chasmosaurus pendant la sieste…
dans  Quand les dinosaures dominaient le monde de Val Guest.

Remarques :
* Dans Jurassic Park (1993), Spielberg rend hommage au film dans la scène où un tyrannosaure fait irruption dans un musée : il fait tomber une grande banderole donnant le titre de l’exposition qui s’appelle « When Dinosaurs Ruled the Earth ».

* Le film reprend deux courtes scènes du film Le Monde perdu (The Lost World, 1960) de Irwin Allen (le dinosaure genre iguane qui avance dans la jungle en sortant sa langue et le combat de deux dinosaures qui bloque le passage aux deux fuyards). Ces animations ne sont pas en stop-motion.

Quand les dinosaures domainaient le mondeVictoria Vetri et Robin Hawdon dans Quand les dinosaures dominaient le monde de Val Guest.

Quand les dinaosaures domainaient le mondeJim Danforth anime un elasmosaurus pour Quand les dinosaures dominaient le monde de Val Guest.