17 février 2020

Les Deux Flemmards (1933) de Charley Rogers

Titre original : « Me and My Pal »

Les deux flemmards (Me and My Pal)Oliver est un homme d’affaires qui doit se marier le jour même avec la fille d’un magnat du pétrole. Il est appelé à prendre la direction de la compagnie. Stanley est son témoin et le retrouve chez lui pour aller à la cérémonie. Il lui a acheté un cadeau….
Me and My Pal (il faut oublier le titre français qui n’a vraiment rien à voir avec l’histoire) est un court métrage de Laurel et Hardy assez étonnant car il ne comporte pratiquement qu’un seul gag. Il est certes énorme. Il y a très peu de slapstick, tout tourne autour d’un objet et de son attrait. La construction du récit est rigoureuse avec une progression parfaitement contrôlée et rythmée. Me and My Pal montre bien comment, à son apogée, le duo comique pouvait transformer la moindre idée en hilarante comédie burlesque.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Stan Laurel, Oliver Hardy, James Finlayson
Voir la fiche du film et la filmographie de Charley Rogers sur le site IMDB.

Voir les autres films de Charley Rogers chroniqués sur ce blog…

Les deux flemmards (Me and My Pal)(de g. à d.) Frank Terry, James C. Morton, Oliver Hardy, Bobby Dunn, Stan Laurel et Eddie Dunn
dans Les deux flemmards (Me and My Pal) de Charley Rogers (as Charles Rogers), Lloyd French (uncredited).

16 février 2020

Le Passe-muraille (2016) de Dante Desarthe

Le Passe-murailleEmployé dans une grande compagnie d’assurances, Emile Dutilleul vit seul et a une vie bien réglée. Il prend depuis trente ans un médicament sans plus savoir vraiment pourquoi. Quand celui-ci vient à manquer, il se découvre un pouvoir extraordinaire : il peut traverser les murs…
Marcel Aymé a écrit la courte nouvelle Le Passe-muraille en 1941 sous l’Occupation ; elle est naturellement marquée par son époque. Cette nouvelle adaptation réalisée par Dante Desarthe pour Arte la modernise pour l’intégrer dans notre monde actuel. Les effets visuels sont bien entendus bien plus convaincants que dans les versions précédentes et Denis Podalydès sait comme toujours trouver le ton juste pour donner corps à ce personnage à la fois terne et étonnant. De par sa nature de téléfilm, Le Passe-muraille n’a pas l’ampleur d’un long métrage mais constitue une bien plaisante comédie.
Elle: 3 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Denis Podalydès, Marie Dompnier, Scali Delpeyrat
Voir la fiche du film et la filmographie de Dante Desarthe sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Le Passe-murailleDenis Podalydès dans Le Passe-muraille de Dante Desarthe.

Précédentes versions :
Le Passe-muraille de Jean Boyer (1951) avec Bourvil
Le Passe-muraille de Pierre Tchernia (TV 1977) avec Michel Serrault et Andréa Ferréol

15 février 2020

Avengers: Endgame (2019) de Anthony Russo et Joe Russo

Avengers: EndgameCinq ans après les dégâts faits par le titan Thanos (il a pulvérisé la moitié de la population de l’Univers d’un claquement de doigt), les Avengers et Gardiens de la Galaxie ayant survécu vont tenter l’impossible pour remonter le temps et l’empêcher d’agir…
Tiré de l’univers Marvel, Avengers: Endgame est la suite directe d’Avengers: Infinity War sorti l’année précédente. Le film est très long et sans grande surprise puisque nous retournons dans des lieux déjà visités dans l’opus précédent. La première heure, où chacun pleure les morts, paraît particulièrement interminable.  Le reste est tout aussi long avec, bien entendu, la bataille finale réglementaire, assez démesurée. Bizarrement, certains héros sont ridiculisés, le pire étant Thor, devenu gros consommateur de bière. N’étant pas un grand amateur de films de super-héros, je ne me suis guère intéressé à cet opus final de la série. En quelques mois,  Avengers: Endgame est devenu le plus gros succès au box-office de tous les temps, dépassant de peu Avatar.
Elle:
Lui : 1 étoile

Acteurs: Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Don Cheadle, Paul Rudd
Voir la fiche du film et la filmographie de Anthony Russo et Joe Russo sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Anthony Russo et Joe Russo chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Pour battre le record d’Avatar, Marvel Studios a rusé : trois mois après la sortie, ils ont annoncé une deuxième version incluant des scènes coupées (en réalité, 6 minutes placées après le générique).
* Budget 356 millions de dollars. Recettes 2,8 milliards de dollars.

Avengers: EndgameJeremy Renner, Paul Rudd et Karen Gillan dans Avengers: Endgame de Anthony Russo et Joe Russo.

14 février 2020

Le Roi des rois (1961) de Nicholas Ray

Titre original : « King of Kings »

Le Roi des rois (King of Kings)Que Nicholas Ray ait pu diriger une version de la vie du Christ a de quoi nous surprendre. C’est le producteur Samuel Bronston qui est allé le chercher en remplacement de John Farrow (1). Le scénario prend des libertés avec la Bible et met l’accent sur l’oppression du peuple par Hérode avec l’appui des romains. Le personnage de Barrabas, habituellement simple criminel condamné à mort, devient un guérillero qui s’active à provoquer un soulèvement armé et cherche l’appui de Jésus. Le film se situe dans le sillon de la vogue des péplums (l’affiche américaine ci-contre est fortement inspirée de celle de Ben-Hur) et les scènes de foules ou de légions romaines impressionnent avec leurs innombrables figurants. La musique de Miklos Rozsa contribue également à donner de l’ampleur. L’ensemble est très bien équilibré, sans excès malgré une coloration américaine assez marquée, due principalement à la distribution. Le film fut assez critiqué à sa sortie et ce n’est que bien plus tard que ce Roi des rois de Nicholas Ray fut reconnu comme l’une des meilleures adaptations de la vie du Christ au cinéma.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Jeffrey Hunter, Robert Ryan, Hurd Hatfield, Ron Randell, Viveca Lindfors, Brigid Bazlen, Harry Guardino, Rip Torn, Frank Thring, Royal Dano
Voir la fiche du film et la filmographie de Nicholas Ray sur le site IMDB.

Voir les autres films de Nicholas Ray chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Nicholas Ray

Remarques :
* La narration en voix off, dite par Orson Welles, a été écrite par Ray Bradbury (ni l’un ni l’autre ne sont crédités au générique).
* A sa sortie, beaucoup raillèrent l’apparence trop juvénile de Jésus. Jeffrey Hunter avait pourtant l’âge requis (33 ans) mais il est vrai que les représentations courantes étaient celles d’un homme d’apparence plus âgée. A noter que Cecil B. DeMille, en 1927, avait pris un acteur qui avait 50 ans. Les autres films, pour la plupart, s’arrangeaient pour ne pas montrer son visage.

(1) Le projet était initialement prévu pour être dirigé par John Farrow. Fervent catholique, il voulait n’utiliser que les écrits de la Bible comme dialogues. Son scénario fut jugé impossible à tourner et le producteur Samuel Bronston le remplaça par Nicholas Ray.

Le Roi des rois (King of Kings)Jeffrey Hunter est Jésus dans Le Roi des rois (King of Kings) de Nicholas Ray.

Le Roi des rois (King of Kings)Le Roi des rois (King of Kings) de Nicholas Ray.

Le Roi des rois (King of Kings)Robert Ryan est Jean le Baptiste dans Le Roi des rois (King of Kings) de Nicholas Ray.

Le Roi des rois (King of Kings)Répression du soulèvement du peuple.
Dessin très proche d’une scène du film Le Roi des rois (King of Kings) de Nicholas Ray.

Homonyme :
Le Roi des rois (King of Kings) de Cecil B. DeMille (1927)

13 février 2020

La Loi du marché (2015) de Stéphane Brizé

La Loi du marchéRécemment licencié pour raisons économiques, Thierry est bien décidé à retrouver un emploi. Malgré les stages inutiles et les difficultés du parcours, il parvient à se faire embaucher comme vigile dans un hypermarché…
Le film de Stéphane Brizé nous immerge dans la réalité d’une façon peu commune. C’est un film qui nous vivre l’injustice sociale et certaines humiliations. Une tragédie ordinaire. Le film est construit comme une succession de petites scènes sans transition : un rendez-vous à pôle emploi, un entretien d’embauche par Skype, les visites chez la banquière, les interrogatoires des fautifs au supermarché mais aussi quelques éléments de sa vie personnelle, un cours de danse, la revente d’un bien. Stéphane Brizé a pris le parti de tout centrer sur son personnage, laissant par exemple la caméra sur lui, même lorsque l’objet de la scène est ailleurs. Vincent Lindon est absolument remarquable d’authenticité. Tous les autres acteurs (sauf deux) sont non-professionnels et dans des rôles qui correspondent à leur position dans la vie réelle. Le film a connu un net succès.
Elle: 4 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Vincent Lindon
Voir la fiche du film et la filmographie de Stéphane Brizé sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Stéphane Brizé chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Vincent Lindon a été récompensé par un Prix d’interprétation masculine à Cannes et un César du meilleur acteur.
* Hormis Vincent Lindon, seuls Soufiane Guerrab (le jeune homme voleur du chargeur) et Xavier Mathieu (ex-délégué syndical de l’usine Continental, devenu comédien qui interprète ici le délégué syndical) sont des acteurs professionnels.

La Loi du marchéVincent Lindon dans La Loi du marché de Stéphane Brizé.

12 février 2020

L’étranger au paradis (1955) de Vincente Minnelli

Titre original : « Kismet »

L'étranger au paradis (Kismet)Un vagabond va de marché en marché avec sa fille déclamer ses poèmes contre des piécettes. Pris par erreur pour un mage jeteur de sorts, il parvient à faire illusion auprès du Grand Vizir…
On doit à Vincente Minnelli quelques-unes des plus grandes comédies musicales mais ce Kismet n’en fait pas partie. A la décharge du réalisateur, il faut noter qu’il l’a tourné contraint et forcé, le sujet ne l’intéressait pas (1). Kismet est une pièce écrite en 1914 par Edward Knoblock, déjà adaptée quatre fois au cinéma et une fois à Broadway en comédie musicale. L’histoire n’est pourtant pas remarquable mais elle a pour elle de profiter de l’attrait de l’Orient et ses contes. Le film de Minnelli exploite de beaux décors et les costumes sont très colorés, le Technicolor est flamboyant. En revanche, on ne peut dire que la musique et les chansons sont  admirables. Malgré quelques rares passages amusants, l’ensemble est plutôt ennuyeux. Le film n’eut que peu de succès.
Elle:
Lui : 1 étoile

Acteurs: Howard Keel, Ann Blyth, Dolores Gray, Vic Damone, Sebastian Cabot
Voir la fiche du film et la filmographie de Vincente Minnelli sur le site IMDB.

Voir les autres films de Vincente Minnelli chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Vincente Minnelli

Remarques :
* Stanley Donen a dirigé les quatre ou cinq derniers jours de tournage.

(1) Dans son autobiographie, Tous en scène, Vincente Minnelli précise qu’il avait déjà refusé une première fois mais que la Metro revint à la charge avec un argument de poids : s’il voulait tourner Lust for life, le biopic sur Van Gogh qui lui tenait à coeur, il devait accepter de tourner Kismet auparavant.

L'étranger au paradis (Kismet)Ann Blyth et Vic Damone dans L’étranger au paradis (Kismet) de Vincente Minnelli.

Autres adaptations de la même pièce :
Kismet de Louis J. Gasnier (1920)
Kismet de John Francis Dillon (1930) avec Otis Skinner et Loretta Young
Kismet de William Dieterle (Allemagne, 1931) avec Gustav Fröhlich et Dita Parlo
Kismet de William Dieterle (USA, 1944) avec Ronald Colman et Marlene Dietrich

11 février 2020

Atomic Blonde (2017) de David Leitch

Atomic Blonde1989. L’agent Lorraine Broughton, l’une des meilleures espionnes du Service de renseignement de Sa Majesté, est envoyée à Berlin pour récupérer un document de la plus haute importance…
Atomic Blonde est l’adaptation du roman graphique The Coldest City écrit par Antony Johnston et dessiné par Sam Hart, paru en 2012. David Leitch est un cascadeur passé à la réalisation et donc il n’est guère surprenant que les scènes d’action soient très nombreuses. Le scénario est en apparence compliqué mais finalement simple. Les ingrédients sont classiques : beaucoup de violence, un zeste de glamour et une période historique (la chute du mur de Berlin) en toile de fond pour créer une ambiance légèrement apocalyptique. Mais tout cela est surtout très violent. Gros succès commercial.
Elle:
Lui : 1 étoile

Acteurs: Charlize Theron, James McAvoy, Eddie Marsan, John Goodman
Voir la fiche du film et la filmographie de David Leitch sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Atomic BlondeCharlize Theron dans Atomic Blonde de David Leitch.

10 février 2020

Un amour impossible (2018) de Catherine Corsini

Un amour impossibleÀ la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d’une riche famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille mais Philippe refuse l’idée de mariage et refuse de reconnaitre l’enfant…
Un amour impossible est l’adaptation du roman homonyme de Christine Angot. Le récit est entièrement centré sur le personnage de Rachel qui se retrouve mère célibataire alors que tout avait débuté comme une belle histoire d’amour. Catherine Corsini a su faire preuve de délicatesse et de subtilité dans la mise en scène de cette histoire, sans éclats, sans effets dramatiques trop appuyés, sans chercher à générer l’apitoiement. On aimerait penser que le comportement criminel de l’homme est une exagération de scénariste, mais hélas il n’en est rien. La reconstitution de l’atmosphère fin des années cinquante, puis soixante, est soignée. Virginie Efira est lumineuse.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Virginie Efira, Niels Schneider, Jehnny Beth, Estelle Lescure, Coralie Russier
Voir la fiche du film et la filmographie de Catherine Corsini sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Catherine Corsini chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Le livre de Christine Angot Un amour impossible a été également adapté au théâtre dans une mise en scène de Célie Pauthe avec Bulle Ogier et Maria de Medeiros en 2016-2017.

Un amour impossibleVirginie Efira, Ambre Hasaj et Niels Schneider dans Un amour impossible de Catherine Corsini.

9 février 2020

Long Way Home (2018) de Jordana Spiro

Titre original : « Night Comes On »

Long Way Home (Night Comes On)Angel, une jeune fille de 18 ans, sort d’une prison pour mineurs le jour de ses 18 ans. Elle se met aussitôt à la recherche de son père qui tué sa mère presque sous ses yeux et a été acquitté pour faute de preuves…
La comédienne Jordana Spiro, vue principalement dans des séries (récemment The Good Wife et Ozark), passe derrière la caméra pour son premier long métrage. Pour en écrire le scénario, elle s’est adjoint Angelica Nwandu, spécialiste de la culture noire. C’est une histoire centrée sur un personnage, sur l’errance d’une jeune fille hantée par son passé et pleine d’une rage de vengeance. Ses retrouvailles avec sa jeune sœur, assoiffée d’amour, vont modifier sa trajectoire. Le récit est simple et sans doute assez classique mais repose sur un personnage fort et complexe, qui n’est pas forcément attachant à première vue mais qui provoque finalement notre empathie. Issu du cinéma indépendant américain et primé à Sundance 2019, Night Comes On montre une sensibilité certaine chez cette nouvelle réalisatrice.
Elle: 3 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Dominique Fishback, Tatum Marilyn Hall
Voir la fiche du film et la filmographie de Jordana Spiro sur le site IMDB.

Long Way Home (Night Comes On)Dominique Fishback dans Long Way Home (Night Comes On) de Jordana Spiro.

Long Way Home (Night Comes On)Tatum Marilyn Hall et Dominique Fishback dans Long Way Home (Night Comes On) de Jordana Spiro.

8 février 2020

Le Chevalier de la vengeance (1942) de John Cromwell

Titre original : « Son of Fury: The Story of Benjamin Blake »

Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury: The Story of Benjamin Blake)Orphelin, Benjamin Blake a été élevé par son grand-père maternel, dans l’ignorance de son vrai nom et de ses origines. Son oncle, qui occupe le domaine familial, le fait rechercher et en fait un garçon d’écurie pour mieux le contrôler et éviter qu’il ne prétende au titre qu’il a usurpé…
Produit par Darryl Zanuck et adapté d’un best-seller d’Edison Marshall, Son of Fury (oublions le titre français qui fait un peu peur…) est un film d’aventures assez peu connu mais qui ne manque pas de qualités. Le scénario est sans doute un peu prévisible mais il se montre prenant. L’histoire est pimentée par un soupçon d’exotisme qui tranche avec la noirceur de l’Angleterre du XVIIIe siècle. L’ensemble bénéficie d’une solide interprétation : comme toujours, Tyron Power montre une belle présence et la belle Gene Tierney illumine la partie polynésienne. L’actrice est ici encore en début de carrière, encore cantonnée dans ces rôles dits « exotiques » où, il faut bien le reconnaitre, elle excelle. Une fois de plus, George Sanders incarne à merveille un personnage distingué et maléfique. Tous les autres rôles sont fort bien tenus. Son of Fury mérite d’être découvert.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Tyrone Power, Gene Tierney, George Sanders, Frances Farmer, Roddy McDowall, John Carradine, Elsa Lanchester, Harry Davenport
Voir la fiche du film et la filmographie de John Cromwell sur le site IMDB.

Voir les autres films de John Cromwell chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Son of Fury est le dernier film de Frances Farmer avant ses multiples problèmes psychiatriques et d’addiction qui défrayèrent la chronique à Hollywood.
* La Fox a acquis les droits du livre avant même sa publication en 1941.

Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury: The Story of Benjamin Blake)Tyrone Power et George Sanders dans Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury: The Story of Benjamin Blake) de John Cromwell.

Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury: The Story of Benjamin Blake)Tyrone Power et Gene Tierney dans Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury: The Story of Benjamin Blake) de John Cromwell.

Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury: The Story of Benjamin Blake)Tyrone Power et Frances Farmer dans Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury: The Story of Benjamin Blake) de John Cromwell.