27 décembre 2023

Il faut sauver le soldat Ryan (1998) de Steven Spielberg

Titre original : « Saving Private Ryan »

Il faut sauver le soldat Ryan (Saving Private Ryan)Après avoir débarqué au matin du 6 juin 1944 sur la plage d’Omaha Beach où nombre de ses hommes ont laissé la vie, le capitaine John H. Miller reçoit l’ordre de partir à la recherche d’un dénommé Ryan. Ce dernier doit en effet être rapatrié d’urgence car ses trois frères sont morts au combat. Personne ne sait où il se trouve car il a été parachuté à l’intérieur des terres…
Il faut sauver le soldat Ryan est un film de guerre américain réalisé par Steven Spielberg. L’histoire est inspirée d’une histoire vraie. Le film a fortement marqué les esprits car le cinéaste a mis en scène de façon très réaliste le débarquement du 6 juin 44, sans rien cacher des atrocités de la guerre et de la confusion du début de la Bataille de Normandie. Les vingt premières minutes sont terrifiantes, elles nous immergent dans un chaos d’horreur avec des images qui marquent. Le réalisateur a voulu nous faire ressentir une partie de ce que ces hommes ont pu éprouver. Il y réussi car nous sortons de ce début éprouvés et stressés. Heureusement, le reste du film n’a pas la même puissance. Le scénario montre même quelques faiblesses avant de terminer par une bataille finale, intense et très réaliste, elle aussi. Tom Hanks tient le rôle du héros ordinaire, exprimant ses doutes et son sens du devoir. Sur le fond, outre de montrer l’horreur de la guerre et de poser les problèmes de morale (souvent présent dans les meilleurs films de guerre), le film pose la question « combien peut-on risquer de vies humaines pour en sauver une seule ? » L’encadrement du récit par les deux scènes actuelles du retour du vétéran au cimetière militaire a parfois été critiqué et vu comme une facilité mélodramatique. Pourtant, ce deux scènes ont un sens car elles rappellent que, pour ceux qui en ont réchappés, l’histoire ne s’arrête pas à la fin de guerre : ils ont été marqués à vie. Le film connut un grand succès et reste aujourd’hui une référence dans la représentation de la guerre au cinéma.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Tom Hanks, Matt Damon, Tom Sizemore, Edward Burns, Barry Pepper, Adam Goldberg, Vin Diesel, Giovanni Ribisi, Jeremy Davies, Ted Danson, Paul Giamatti
Voir la fiche du film et la filmographie de Steven Spielberg sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Steven Spielberg chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Steven Spielberg

Vin Diesel, Tom Sizemore, Jeremy Davies, Giovanni Ribisi, Tom Hanks, Barry Pepper et Edward Burns dans Il faut sauver le soldat Ryan (Saving Private Ryan) de Steven Spielberg.

2 janvier 2023

Stillwater (2021) de Tom McCarthy

StillwaterUn foreur de pétrole débarque à Marseille du fin fond de l’Oklahoma pour soutenir sa fille qu’il connait à peine. Elle purge une peine de prison, accusée d’un crime qu’elle nie avoir commis. Confronté au barrage de la langue, aux différences culturelles et à un système juridique complexe, Bill met un point d’honneur à innocenter sa fille. Au cours de ce cheminement, il va se lier d’amitié avec une jeune femme marseillaise, actrice de théâtre, et avec sa petite fille…
Stillwater est un film américain réalisé par Tom McCarthy. Ecrit par les américains Marcus Hinchey et Tom McCarthy assistés par les français Thomas Bidegain et Noé Debré, le scénario s’inspire de l’affaire Amanda Knox (1). Mais ce n’est pas tant cet aspect qui est central, qualifier le film de « thriller » est inapproprié. Le récit se concentre plutôt sur la confrontation de deux mentalités (Etats-Unis vs. Europe) et de deux milieux sociaux, et sur des rapports père/fille rendus délicats par un passé houleux. C’est la lente prise de conscience d’un roughneck (2) et de son ouverture aux autres. L’interprétation de Matt Damon est excellente. Tout cela serait parfait si le film n’est pas si long, répétitif et souvent trop appuyé.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Matt Damon, Camille Cottin, Abigail Breslin, Lilou Siauvaud, Idir Azougli, Anne Le Ny
Voir la fiche du film et la filmographie de Tom McCarthy sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

(1) L’affaire Amanda Knox s’est déroulée en 2007, non pas à Marseille mais en Italie, à Pérouse.
(2) Le terme « roughneck » désigne les personnes qui travaillent sur les puits de pétrole et, par extension, les personnes qui font un travail manuel difficile. (Lu sur Wikipedia

StillwaterMatt Damon dans Stillwater de Tom McCarthy.
StillwaterLilou Siauvaud et Camille Cottin dans Stillwater de Tom McCarthy.

22 octobre 2022

Le Dernier Duel (2021) de Ridley Scott

Titre original : « The Last Duel »

Le Dernier duel (The Last Duel)En 1386, en Normandie, le chevalier Jean de Carrouges se prépare à affronter son ancien ami, l’écuyer Jacques le Gris, dans l’un des derniers duels judiciaires de l’Histoire de France. Aussi appelés « le jugement de Dieu », ces combats jusqu’à la mort étaient l’ultime recours dans les affaires impossibles à trancher. Comment en sont-ils arrivés à cette extrémité ?
Le Dernier Duel est un film historique américano-britannique réalisé par Ridley Scott. Il s’agit de l’adaptation du livre homonyme d’Eric Jager publié en 2004. A la manière de Rashômon d’Akira Kurosawa, le récit est structuré en trois longs flashbacks, les mêmes évènements racontés par les trois personnages principaux. Hélas, ici, les récits ne sont pas suffisamment différents, seul celui de Marguerite de Carrouges apporte une timide perspective supplémentaire, donnant en outre au film des accents actuels. Le film paraît donc beaucoup trop long et répétitif. En revanche, la reconstitution est soignée et le film est techniquement parfait. Ce sont ses deux principaux atouts.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Matt Damon, Adam Driver, Jodie Comer, Ben Affleck
Voir la fiche du film et la filmographie de Ridley Scott sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Ridley Scott chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Ridley Scott

Le Dernier duel (The Last Duel)Jodie Comer dans Le Dernier duel (The Last Duel) de Ridley Scott.

Le Dernier duel (The Last Duel)Le Paris de 1386 dans Le Dernier duel (The Last Duel) de Ridley Scott.

Le Dernier duel (The Last Duel)Matt Damon et Adam Driver dans Le Dernier duel (The Last Duel) de Ridley Scott.

9 décembre 2021

No Sudden Move (2021) de Steven Soderbergh

No Sudden MoveÀ Détroit en 1954, Curt Goynes est recruté par un mystérieux Doug Jones qui fait également appel à deux autres hommes. Personne ne se connaissait avant cela. Ils doivent prendre en otage la famille d’un comptable de General Motors pour le forcer à aller chercher un document situé dans le coffre-fort de son patron. Mais rien ne va se passer comme prévu…
No Sudden Move est un thriller américain écrit par Ed Solomon et réalisé par Steven Soderbergh pour la chaîne câblée HBO Max. Le tournage a été retardé par l’épidémie de Covid-19 et plusieurs acteurs pressentis n’ont pu se libérer d’autres engagements. L’histoire est tout d’abord très nébuleuse. En fait, nous sommes placés dans la même situation que les deux personnages principaux qui cherchent eux aussi à comprendre dans quelle affaire bizarre ils se sont engagés. Le brouillard se dissipe lentement par la suite mais il faut attendre la toute fin pour avoir en main tous les éléments et comprendre toute l’affaire. En toile de fond, on trouve la ville de Detroit en pleine mutation avec son industrie automobile toute puissante et ses problèmes raciaux. L’ensemble est réussi et plaisant, même s’il paraît légèrement en deçà des plus grands films du réalisateur.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Don Cheadle, Benicio Del Toro, Julia Fox, David Harbour, Jon Hamm, Ray Liotta, Brendan Fraser, Matt Damon
Voir la fiche du film et la filmographie de Steven Soderbergh sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Steven Soderbergh chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Steven Soderbergh

Remarque :
* Par moments, les bords de l’image paraissent déformés, surtout dans les panoramiques latéraux. Steven Soderbergh a cherché à reproduire les déformations des objectifs anamorphiques utilisés dans les années 50. Outre un objectif anamorphique sur une caméra numérique dotée d’un capteur de grande dimension, il semble même avoir utilisé un fisheye dans certaines scènes. Il a ensuite réduit la largeur du film à une taille de 2.16:1 pour enlever le plus gros des distorsions sur les côtés et ne garder que celles qu’il désirait. De la haute voltige…

 No Sudden MoveRay Liotta, Benicio Del Toro et Don Cheadle dans No Sudden Move de Steven Soderbergh.

26 janvier 2021

Le Mans ’66 (2019) de James Mangold

Titre original : « Ford v Ferrari »

Le Mans '66 (Ford v Ferrari)Au début des années 1960, la Ford Motor Company connaît des problèmes financiers. Désireux de changer son image, Henry Ford II a le projet de battre Ferrari au 24 Heures du Mans. L’ex-pilote Carroll Shelby va ainsi développer la Ford GT40 Mk II avec l’aide de Ken Miles, un pilote britannique au caractère bien trempé qui ne plaît pas trop au sein de Ford…
Cette histoire tout à fait véridique avait tout pour séduire Hollywood, à tel point qu’elle parait très conventionnelle. L’image du visionnaire un peu excentrique qui parvient, non sans mal, à créer une avancée majeure dans son domaine est en effet assez récurrente dans le cinéma hollywoodien et souvent génératrice de succès. Le scénario joue beaucoup sur cet aspect think outside the box, de façon assez répétitive, insistant sur l’opposition des bureaucrates de Ford. Heureusement, les scènes de courses viennent couper ce qui aurait paru vraiment très long sans elles. Les vues prises de l’intérieur des voitures sont souvent époustouflantes. La course finale, les 24 Heures du Mans 1966, est particulièrement bien mise en scène avec un suspense intense et des images très prenantes. James Mangold a tenu à utiliser des images réelles, sans trucage numérique, pour mieux faire ressentir au spectateur les risques insensés que prenaient les pilotes à cette époque. Sur ce plan, il a vraiment réussi.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Matt Damon, Christian Bale, Jon Bernthal, Caitriona Balfe, Josh Lucas, Tracy Letts
Voir la fiche du film et la filmographie de James Mangold sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de James Mangold chroniqués sur ce blog…

Le Mans '66 (Ford v Ferrari)Matt Damon et Christian Bale dans Le Mans ’66 (Ford v Ferrari) de James Mangold.

24 novembre 2017

The Informant! (2009) de Steven Soderbergh

The Informant!Cadre supérieur dans un géant de l’industrie alimentaire, Mark Whitacre dénonce auprès du FBI les pratiques de sa société d’ententes sur les prix et accepte de devenir un indicateur…
Le film de Steven Soderbergh est basé sur le best seller de Kurt Eichenwald titré « The Informant: A True Story » (« Une histoire vraie »). Publié en 2000, le livre retraçait l’histoire de cette « taupe » infiltrée par le FBI pour enquêter sur la grande société d’agro-alimentaire américaine Archer Daniels Midland. Plus que jamais, il est important d’en savoir le minimum avant de regarder ce film. Quand on ne sait rien de l’histoire, le début paraît un peu conventionnel mais il se produit un retournement à mi-film et l’on va ensuite de surprises en surprises. C’est finalement une histoire assez ahurissante. Le défaut du film est sans doute de moins bien fonctionner lorsque que l’on sait certaines choses à l’avance (que tous les critiques s’empressent de dévoiler, hélas). Loin de ses films d’action, Matt Damon a ici l’allure débonnaire, il a même pris quelques kilos pour le rôle. Il est très crédible dans son personnage, très humain. Soderbergh introduit une certaine légèreté dans le récit, par la musique et par des notes d’humour.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Matt Damon, Melanie Lynskey, Scott Bakula, Allan Havey
Voir la fiche du film et la filmographie de Steven Soderbergh sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné (attention : ne pas lire le synopsis!)

Voir les autres films de Steven Soderbergh chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Steven Soderbergh

Remarques :
* Soderbergh a été tourné à Decatur, Illinois, la ville où les évènements eurent lieu.
* Le véritable Mark Whitacre (qui n’a pas été consulté pour le tournage) a déclaré que le film de Steven Soderbergh était très proche de la réalité.

The informant
Matt Damon dans The Informant! de Steven Soderbergh.

7 juillet 2017

Gerry (2002) de Gus Van Sant

GerryGerry et Gerry roulent en voiture, sans un mot, dans un paysage rocailleux et désertique. Ils s’arrêtent et continuent à pied sur un chemin de grande randonnée. Plus loin, ils prennent un chemin de traverse et se perdent… Pour écrire Gerry, Gus van Sant et ses deux acteurs sont partis d’un simple fait divers. Le résultat est un film très étonnant où nous suivons les deux personnages dans leur errance silencieuse. Ils ne savent pas où ils vont mais ils avancent avec obstination. Si on ne peut que saluer l’originalité de la forme et les libertés prises avec le cadre traditionnel du récit cinématographique, on peut être déçu par le contenu réel (ou symbolique…) : soit Gus van Sant tombe dans les clichés (thème du double, le chemin, etc.), soit il donne dans l’abscons le plus total (la parabole « j’ai conquis Thèbes », la métaphore du rocher). Là où Gus van Sant réussit le mieux, c’est quand il fait du « Béla Tarr » : comme dans Les Harmonies Werckmeister, il fait de longs plans-séquences de marche, très près des personnages, où il joue avec le son des pas qui développent un rythme hypnotique, une musique propre (Gus van Sant admire Béla Tarr). Visuellement, le désert est assez photogénique dans son dénuement et les accélérés de nuages ont une beauté magistrale. La musique d’Arvo Pärt est aussi très belle. Mais l’ensemble nous laisse sur une impression de vacuité : on aimerait tant que tout cela ait un peu plus de sens (du moins un sens qui nous soit accessible)…
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Casey Affleck, Matt Damon
Voir la fiche du film et la filmographie de Gus Van Sant sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Gus Van Sant chroniqués sur ce blog…

Gerry
Matt Damon dans Gerry de Gus Van Sant.

Gerry
Le plan le plus extraordinaire du film (à mes yeux) : un plan-séquence de plus de quatre minutes où les deux personnages (on ne voit que leurs visages, parfaitement parallèles) marchent côte à côte avec le son des pas (mixé assez fort) sur le sol caillouteux. Le son développe une musique hypnotique. Les pas sont d’abord synchronisés puis se désynchronisent peu à peu. Superbe. Matt Damon et Casey Affleck dans Gerry de Gus Van Sant.

Gerry
La métaphore (?) du rocher… Le double s’est mis dans une situation d’où il ne peut se libérer seul… Casey Affleck et Matt Damon dans Gerry de Gus Van Sant.

7 octobre 2016

Ocean’s 13 (2007) de Steven Soderbergh

Titre original : « Ocean’s Thirteen »

Ocean's 13Pour venger leur ami cruellement grugé par un propriétaire de casino sans scrupule, Danny Ocean et ses comparses mettent sur pied le sabotage en règle de l’inauguration de son dernier casino pour le ruiner… Ocean 11 était un film plaisant et élégant ; Ocean 12 sentait déjà un peu le réchauffé ; Ocean’s 13 use la recette jusqu’à la corde. Il réunit toujours un casting (masculin) « de rêve » mais si George Clooney et Brad Pitt regorgent de charme et de coolitude, ils n’ont ici aucune présence. En fait, les personnages les plus remarquables sont des seconds ou troisièmes rôles. Pour ce nouvel opus, les scénaristes ont joué la surenchère sur les évènements et les moyens mis en oeuvre par les casseurs de charme : l’enchainement de toutes ces péripéties finit par embrouiller l’esprit sans que l’on ait le temps de s’intéresser à une situation ou à un personnage et, finalement, Ocean’s 13 nous apparaît comme étant uniquement une entreprise commerciale.
Elle:
Lui : 1 étoile

Acteurs: George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon, Elliott Gould, Al Pacino, Don Cheadle, Casey Affleck, Vincent Cassel

Voir la fiche du film et la filmographie de Steven Soderbergh sur le site IMDB.

Voir les autres films de Steven Soderbergh chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Steven Soderbergh

Ocean's 13
Préparer le casse du siècle n’empêche pas d’être cool… Brad Pitt, Matt Damon et George Clooney dans Ocean’s 13 de Steven Soderbergh.

26 mai 2016

Interstellar (2014) de Christopher Nolan

InterstellarDans un futur proche, la Terre connaît une grave crise alimentaire. Cooper, un ancien pilote de la NASA, devenu agriculteur par nécessité, découvre grâce à l’intervention d’une intelligence extérieure inconnue l’existence d’un centre de recherches secret. Leur but est d’envoyer des humains chercher une planète à coloniser pour assurer la survie de l’espèce humaine… Interstellar est un film de science-fiction où la physique tient une place d’importance. C’est une belle extrapolation de différentes théories et spéculations scientifiques sur la nature de l’espace, du temps et de la gravité. Kip Thorne a été consultant sur le projet. Kip Thorne est un physicien théoricien américain connu pour être non seulement un grand vulgarisateur de la relativité générale mais aussi pour ses recherches. Il est par exemple un grand défenseur de la possibilité d’existence des fameux « trous de vers » (wormholes) imaginés par Einstein et bien connus des amateurs de science-fiction. Sans parler du mysticisme sous-jacent, le film n’est pas sans incohérences qui peuvent même paraître des absurdités. La volonté de pimenter le récit en est certainement la cause ; l’insertion du personnage interprété par Matt Damon relève sans doute de la même démarche (on est là proche du grand guignol…) Mais il y a tout de même suffisamment de bases pour que le film soit à classer dans les films de science-fiction les plus proches de la science, noble famille où 2001 trône en maître. Les représentations (d’un trou de ver, d’un trou noir, d’un espace à plus de trois dimensions) et les réflexions/extrapolations sur la gravitation et le temps qu’il nous propose sont plus qu’intéressantes.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Michael Caine, Jessica Chastain, Matt Damon, Ellen Burstyn
Voir la fiche du film et la filmographie de Christopher Nolan sur le site IMDB.

Voir les autres films de Christopher Nolan chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Interstellar

Interstellar
Anne Hathaway et Matthew McConaughey dans Interstellar de Christopher Nolan.

Interstellar
Il peut sembler assez absurde d’envisager aller vivre sur une planète si proche d’un trou noir (à moins d’être grand amateur de barbecue) …

Interstellar
… mais le plus intéressant ici est la représentation du trou noir : Kip Thorne aurait fourni aux animateurs une série d’équations complexes qui ont été introduites dans le logiciel de modélisation. Selon la production, le résultat aurait sidéré le chercheur. Cette représentation d’un trou noir (plus exactement de la déformation de l’espace qui l’entoure) pourrait en effet être la plus réaliste qui soit. Le physicien Jean-Pierre Luminet a toutefois fait remarquer que cette représentation ne tient pas compte de l’effet Doppler : la partie la plus proche de nous s’éloigne rapidement alors que la partie la plus éloignée se rapproche de nous ce qui devrait donner d’importantes différences de luminosité et de couleur.

Interstellar
Pas facile de représenter un cube à quatre dimensions (on appelle cela un tesseract)… Plutôt que d’utiliser uniquement des images de synthèse, Christopher Nolan a opté pour la construction d’un gigantesque décor, ce qui donne une indéniable « consistance » à l’ensemble. Le résultat est très intéressant, et bien entendu très déroutant. (Photo de tournage)

1 avril 2016

Seul sur Mars (2015) de Ridley Scott

Titre original : « The Martian »

Seul sur MarsLa mission Arès 3 sur Mars doit être arrêtée prématurément à cause d’une violente tempête. Lors de l’évacuation précipitée, l’astronaute Mark Watney est frappé par une antenne et emporté hors de vue, par le vent. La biométrie de son scaphandre indique au commandant qu’il est mort. Le lendemain, Mark, qui n’est que blessé, se réveille et découvre qu’il est seul… Seul sur Mars est adapté du roman homonyme d’Andy Weir dont il suit la trame assez fidèlement si ce n’est que toutes les explications techniques ont sauté et que la fin est plus acrobatique. Certes, la technique aurait certainement rebuté un public large mais l’intérêt du roman, ce qui fait son originalité, est justement de nous faire entrer dans la tête de ce martien forcé et de suivre ses raisonnements, ses déductions et sa façon méthodique de résoudre les problèmes. Sans cet aspect, le film devient bien plus classique, avec une tension moindre car tout paraît assez facile, voire évident. Pire encore, et c’est paradoxal pour une adaptation d’un livre de hard SF (1), l’histoire peut paraître scientifiquement incohérente aux yeux d’une personne qui n’a pas lu le livre. Ridley Scott aurait pu compenser la suppression du côté technique par l’ajout d’un surcroît d’âme, apporter une dimension plus philosophique par exemple, mais il ne l’a pas fait. Le film reste toutefois un spectacle plaisant, bien ficelé avec de beaux plans assez crédibles de la planète rouge. Et Matt Damon a une indéniable présence.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels
Voir la fiche du film et la filmographie de Ridley Scott sur le site IMDB.

Voir les autres films de Ridley Scott chroniqués sur ce blog…

Voir les livres sur Ridley Scott

(1) La hard science-fiction est un genre de science-fiction où tout ce qui est décrit ou mis en oeuvre est cohérent scientifiquement (du moins à l’époque où le livre est écrit).

Seul sur Mars
Seul sur Mars de Ridley Scott.

Seul sur Mars

Seul sur Mars
Matt Damon dans Seul sur Mars de Ridley Scott.