9 décembre 2021

No Sudden Move (2021) de Steven Soderbergh

No Sudden MoveÀ Détroit en 1954, Curt Goynes est recruté par un mystérieux Doug Jones qui fait également appel à deux autres hommes. Personne ne se connaissait avant cela. Ils doivent prendre en otage la famille d’un comptable de General Motors pour le forcer à aller chercher un document situé dans le coffre-fort de son patron. Mais rien ne va se passer comme prévu…
No Sudden Move est un thriller américain écrit par Ed Solomon et réalisé par Steven Soderbergh pour la chaîne câblée HBO Max. Le tournage a été retardé par l’épidémie de Covid-19 et plusieurs acteurs pressentis n’ont pu se libérer d’autres engagements. L’histoire est tout d’abord très nébuleuse. En fait, nous sommes placés dans la même situation que les deux personnages principaux qui cherchent eux aussi à comprendre dans quelle affaire bizarre ils se sont engagés. Le brouillard se dissipe lentement par la suite mais il faut attendre la toute fin pour avoir en main tous les éléments et comprendre toute l’affaire. En toile de fond, on trouve la ville de Detroit en pleine mutation avec son industrie automobile toute puissante et ses problèmes raciaux. L’ensemble est réussi et plaisant, même s’il paraît légèrement en deçà des plus grands films du réalisateur.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Don Cheadle, Benicio Del Toro, Julia Fox, David Harbour, Jon Hamm, Ray Liotta, Brendan Fraser, Matt Damon
Voir la fiche du film et la filmographie de Steven Soderbergh sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Steven Soderbergh chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Steven Soderbergh

Remarque :
* Par moments, les bords de l’image paraissent déformés, surtout dans les panoramiques latéraux. Steven Soderbergh a cherché à reproduire les déformations des objectifs anamorphiques utilisés dans les années 50. Outre un objectif anamorphique sur une caméra numérique dotée d’un capteur de grande dimension, il semble même avoir utilisé un fisheye dans certaines scènes. Il a ensuite réduit la largeur du film à une taille de 2.16:1 pour enlever le plus gros des distorsions sur les côtés et ne garder que celles qu’il désirait. De la haute voltige…

 No Sudden MoveRay Liotta, Benicio Del Toro et Don Cheadle dans No Sudden Move de Steven Soderbergh.

Une réflexion sur « No Sudden Move (2021) de Steven Soderbergh »

  1. Personnellement, j’ai trouvé l’intrigue fort nébuleuse sur la fin. C’est dommage. On passe néanmoins un moment qui n’est pas désagréable, c’est vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.