21 décembre 2021

Wildlife: Une saison ardente (2018) de Paul Dano

Titre original : « Wildlife »

Wildlife: Une saison ardente (Wildlife)Dans les années 1960, Jerry et Jeannette déménagent dans le Montana en espérant s’intégrer à la bourgeoisie locale. Mais Jerry doit d’abord se contenter d’un emploi subalterne tandis que Jeannette s’ennuie. Peu à peu, le couple se délite sous le regard de leur fils de 14 ans…
Wildlife : Une saison ardente est un film dramatique américain coécrit, coproduit et réalisé par Paul Dano. Il s’agit de la première réalisation de cet acteur trentenaire. Il a présenté cette adaptation d’un roman homonyme de Richard Ford comme le premier film d’une série sur des familles en crise. Ici, tout se déroule de façon presque silencieuse, sans grand éclat. La particularité du récit est d’être vu par les yeux de l’adolescent qui doit se résigner à assister aux écarts de sa mère puis aux excès de son père sans pouvoir intervenir. L’enfant semble montrer une maturité certaine (impression accentuée par la voix très posée de l’acteur Ed Oxenbould, une voix d’adulte) mais aussi un inquiétant désenchantement. Si Jake Gyllenhaal n’est pas franchement remarquable, Carey Mulligan et surtout Ed Oxenbould font de belles prestations. Le récit manque un peu d’intensité et donne une impression de déjà-vu. Le film a été bien accueilli par la critique.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Ed Oxenbould, Jake Gyllenhaal, Carey Mulligan, Bill Camp
Voir la fiche du film et la filmographie de Paul Dano sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Wildlife: Une saison ardente (Wildlife)Ed Oxenbould, Carey Mulligan et Jake Gyllenhaal dans Wildlife: Une saison ardente (Wildlife) de Paul Dano.

1 décembre 2017

Youth (2015) de Paolo Sorrentino

YouthDeux amis de longue date se retrouvent dans un grand hôtel des Alpes suisses. Fred, compositeur et chef d’orchestre, est à la retraite alors que Mick, réalisateur, s’efforce de terminer le scénario d’un dernier film…
Ecrit et réalisé par Paolo Sorrentino, Youth est un film plus enthousiasmant que son précédent long métrage, l’oscarisé La Grande Bellaza, qui manquait un peu de contenu. Cette fois, Youth a une substance qui le rend bien plus complet. Le film est avant tout une réflexion sur le temps : dans cet hôtel où le temps semble s’être arrêté, les deux octogénaires voudraient-ils conjurer la fatalité du temps qui passe, qui diminue physiquement, qui efface les souvenirs ? Il y a aussi une réflexion sur la célébrité, sur la passion, toujours exclusive, et la difficulté d’être un parent pour ses enfants.  Il n’y a là sans doute rien d’exceptionnellement éclairant, mais la forme lui donne une certaine dimension. Paolo Sorrentino n’abuse plus d’effets pour mieux se concentrer sur l’esthétisme. Il affectionne les cadrages larges, fait le vide autour de ses personnages, soigne ses compositions. Il parvient ainsi à créer une atmosphère assez forte, très zen, qui invite à porter un regard différent sur le monde qui nous entoure. C’est cette atmosphère qui rend le film remarquable.
Elle:
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Michael Caine, Harvey Keitel, Rachel Weisz, Paul Dano, Alex Macqueen, Jane Fonda
Voir la fiche du film et la filmographie de Paolo Sorrentino sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Paolo Sorrentino chroniqués sur ce blog…

Remarque :
* L’hôtel utilisé pour les extérieurs est le Berghotel Schatzalp à Davos en Suisse, un imposant hôtel dans le style Art nouveau et construit en 1900.

Youth
Michael Caine (si si, il est dans l’image) dans Youth de Paolo Sorrentino.

Youth
Madalina Diana Ghenea, Michael Caine et Harvey Keitel dans Youth de Paolo Sorrentino.

youth
Michael Caine dans Youth de Paolo Sorrentino.

Youth