19 novembre 2019

Le Grand Bain (2018) de Gilles Lellouche

Le Grand bainBertrand, dépressif, rejoint un petit groupe d’hommes qui s’entrainent à la natation synchronisée sous la direction d’une ex-championne alcoolique…
L’idée de départ de Le Grand Bain semble avoir été calquée sur celle de Full Monty de Peter Cattaneo (1997) : prendre l’activité normalement féminine la plus improbable pour des quarantenaires/cinquantenaires bedonnants. Le strip-tease est remplacé ici par la nage synchronisée en s’inspirant de l’histoire d’un club suédois réel. Gilles Lellouche passe derrière la caméra et réunit un plateau d’acteurs qu’il connait bien. Il en résulte une comédie sur le thème de la volonté (« oui, on peut faire entrer un rond dans un carré »). L’humour de ce feel-good movie a bien fonctionné puisque le film a connu un gros succès en salles, avec un marketing important il est vrai. On peut toutefois, comme ce fut notre cas, trouver les personnages et situations caricaturaux et trouver les deux heures de films interminables.
Elle: 1 étoile
Lui : 1 étoile

Acteurs: Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira, Leïla Bekhti, Marina Foïs, Philippe Katerine, Félix Moati
Voir la fiche du film et la filmographie de Gilles Lellouche sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Gilles Lellouche chroniqués sur ce blog…

Le Grand bainPhilippe Katerine, Jean-Hugues Anglade, Benoît Poelvoorde, Félix Moati, Mathieu Amalric, Balasingham Thamilchelvan, Alban Ivanov, Guillaume Canet, et (à l’arrière-plan) Leïla Bekhti dans Le Grand bain de Gilles Lellouche.

Remarque :
Un film anglais s’inspirant de la même histoire de ce club suédois est sorti quelques mois auparavant : Regarde les hommes nager (Swimming with Men) d’Oliver Parker (2018) avec un succès populaire qui semble bien moindre.

26 septembre 2019

Gaspard va au mariage (2017) de Antony Cordier

Gaspard va au mariageAprès s’être tenu prudemment à l’écart pendant des années, Gaspard, 25 ans, doit renouer avec sa famille à l’annonce du remariage de son père. Il revient dans le zoo familial accompagné de Laura, une fille bohème rencontrée en chemin qui accepte de jouer le rôle de sa petite amie le temps du mariage…
Pour écrire Gaspard va au mariage, Antony Cordier s’est inspiré de la vie de Claude Caillé, créateur du zoo de la Palmyre (Charente-Maritime). La situation de départ est intéressante et originale avec un lieu et des personnages hors du commun. Hélas, on ne retrouve pas cette originalité dans la mise en scène qui manque de personnalité et, surtout, l’histoire n’évolue que très artificiellement passée la première demi-heure. Le plus réussi est son côté humain et chaleureux ; Antony Cordier montre en effet une indéniable tendresse pour ses personnages. La presse a été (presque) unanime pour louer cette plaisante comédie.
Elle: 3 étoiles
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Félix Moati, Laetitia Dosch, Christa Théret, Marina Foïs, Johan Heldenbergh, Guillaume Gouix, Élodie Bouchez
Voir la fiche du film et la filmographie de Antony Cordier sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Antony Cordier chroniqués sur ce blog…

Remarque :
* Le tournage s’est déroulé en partie au parc zoologique du Reynou, en Haute-Vienne.

Gaspard va au mariageFélix Moati et Laetitia Dosch dans Gaspard va au mariage de Antony Cordier.

11 septembre 2019

L’Atelier (2017) de Laurent Cantet

L'atelierA La Ciotat, Antoine a accepté de suivre un atelier d’écriture animé par Olivia, une romancière connue, où un petit groupe de jeunes en insertion doit écrire un roman lié à leur ville. L’écriture fait resurgir le passé ouvrier de la ville, son chantier naval fermé depuis 25 ans, toute une nostalgie qui n’intéresse pas Antoine…
Dans la lignée de son film Entre les murs, Laurent Cantet dresse un nouveau portrait d’une génération désorientée avec L’Atelier. Le groupe est assez hétéroclite mais finalement assez attachant. Le récit se concentre principalement sur l’un d’entre eux qui se révèle être le plus égaré, attiré par la violence comme exutoire, perméable aux idées les plus extrémistes. Le propos est assez pessimiste sur le fossé entre une certaine jeunesse et un monde intellectualisé symbolisé par la romancière. Tout l’art de Laurent Cantet est de nous parler de cela sans grande démonstration, il montre sans porter de jugement. Marina Foïs a un jeu très naturel qui permet à son personnage de sembler se fondre dans le groupe. Issu d’un « casting sauvage », le jeune Matthieu Lucci est très étonnant, montrant une grande présence à l’écran.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Marina Foïs, Matthieu Lucci
Voir la fiche du film et la filmographie de Laurent Cantet sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Laurent Cantet chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Laurent Cantet

L'atelier Matthieu Lucci et Marina Foïs dans L’atelier de Laurent Cantet.

26 janvier 2013

Polisse (2011) de Maïwenn

PolissePolisse nous montre le travail quotidien de la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), service qui n’est pas considéré comme étant l’un des plus prestigieux de la police mais qui remplit pourtant un rôle très important et indiscutable. Le film de Maïween a un certain parfum de documentaire, interprété par toute une pléiade d’acteurs qui sont à fond dans le sujet. L’ensemble est assez agité. Le scénario a l’intelligence de ne pas se limiter aux « cas » rencontrés et traités par la brigade, il est enrichi par la vie personnelle des policiers qui est, elle aussi, assez mouvementée et plutôt chaotique. On peut cependant lui reprocher d’aligner des situations très typées, trop sans doute, ce qui finalement nuit un peu à l’authenticité et nous rappelle que nous sommes bien devant un film créé de toutes pièces.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Karin Viard, Joey Starr, Marina Foïs, Nicolas Duvauchelle, Karole Rocher, Frédéric Pierrot, Wladimir Yordanoff
Voir la fiche du film et la filmographie de Maïwenn sur le site IMDB.

Voir les autres films de Maïwenn chroniqués sur ce blog…

23 mars 2012

Non ma fille, tu n’iras pas danser (2009) de Christophe Honoré

Non ma fille, tu n'iras pas danserSéparée de son mari, Léna a bien du mal à trouver son équilibre malgré sa relation très fusionnelle avec ses deux enfants. Sa mère, sa sœur et même son ex-mari tentent de l’aider mais Léna refuse que l’on pense pour elle, que l’on choisisse à sa place ce qui est bon pour elle… Non ma fille, tu n’iras pas danser est donc un portrait de femme fragilisée en butte à son entourage proche. Si le début du film nous fait ressentir une inévitable empathie pour Léna face à cette famille qui tente de régimenter sa vie, son aptitude à choisir les mauvaises solutions et sa totale incohérence finissent par la rendre plutôt agaçante. On se détache alors de l’histoire. L’intermède de la légende bretonne au milieu du film parait assez inutile (une jeune fille qui avait placé la barre si haute pour se marier qu’elle dut convoler avec le Diable en personne) et certaines personnages, telle la sœur de Léna, semblent assez mal définis.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Chiara Mastroianni, Marina Foïs, Marie-Christine Barrault, Jean-Marc Barr, Louis Garrel
Voir la fiche du film et la filmographie de Christophe Honoré sur le site IMDB.

Voir les autres films de Christophe Honoré chroniqués sur ce blog…