8 mars 2023

La Nuit du 12 (2022) de Dominik Moll

La Nuit du 12La Nuit du 12 octobre 2016, les inspecteurs de la PJ de Grenoble fêtent le départ à la retraite de leur chef. Cette même nuit, à Saint-Jean-de-Maurienne, Clara Royer, 21 ans, quitte la maison dans laquelle elle participait à une soirée entre amies, pour rentrer chez elle. Sur le chemin, elle est assassinée…
La Nuit du 12 est un film franco-belge coécrit et réalisé par Dominik Moll. Il s’agit d’un film policier mais ce n’est pas absolument pas un film policier conventionnel. D’abord parce que l’on nous annonce dès le début que l’affaire ne sera pas résolue et ensuite (et surtout) par sa forme. Dans cette affaire de féminicide, nous suivons l’enquête d’un petit groupe d’inspecteurs qui cherchent à trouver quelque chose de tangible pour pouvoir avancer. La façon de filmer les policiers au travail n’est pas sans rappeler L.627 de Bertrand Tavernier (1992) : un portrait réaliste et immersif, sans les effets classiques du genre. L’art de Dominik Moll est aussi dans l’écriture : les dialogues sonnent très humains, tout en instillant un humour discret qui contrebalance la tension. Il sait donner une belle épaisseur à ses personnages, sans étalage, avec une économie de moyens. La photographie est assez belle. L’ensemble est brillant, original et passionnant.
Elle: 4 étoiles
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Bastien Bouillon, Bouli Lanners, Anouk Grinberg
Voir la fiche du film et la filmographie de Dominik Moll sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Dominik Moll chroniqués sur ce blog…

Remarques :
• 6 Césars en 2023 : meilleur film, meilleure réalisation, meilleure adaptation, meilleur son, meilleur espoir masculin pour Bastien Bouillon, meilleur second rôle pour Bouli Lanners.
• Scénario : Dominik Moll et Gilles Marchand, d’après le livre 18.3 – Une année à la PJ de Pauline Guéna, Éditions Denoël (2020).
• Le film est inspiré d’un fait divers réel. Dans la nuit du 13 au 14 mai 2013 le corps de Maud Maréchal, 21 ans, est retrouvé calciné à Lagny-sur-Marne (77). Son meurtrier n’a jamais été identifié.

La Nuit du 12Bastien Bouillon et Bouli Lanners dans La Nuit du 12 de Dominik Moll.

2 janvier 2021

Notre Dame (2019) de Valérie Donzelli

Notre DameMaud Crayon est architecte, mère de deux enfants, et remporte à la suite d’un formidable malentendu un grand concours lancé par la mairie de Paris pour réaménager le parvis de Notre-Dame. Entre cette nouvelle responsabilité, un amour de jeunesse qui ressurgit subitement et le père de ses enfants qu’elle n’arrive pas à quitter complètement, Maud Crayon va vivre une tempête…
Avec Notre Dame, Valérie Donzelli signe sa cinquième réalisation. Pour en écrire le scénario avec Benjamin Charbit, elle s’est inspirée de sa propre vie. A l’instar de son personnage principal, le film part un peu dans tous les sens, il y un peu du tout : de la comédie bien entendu mais aussi de l’onirisme, du fantastique, de la comédie musicale, de la danse. Valérie Donzelli multiplie les idées, les suit un instant et semble s’en désintéresser ensuite. Ce fourmillement peut déplaire car l’ensemble manque vraiment de cohérence mais il peut aussi amuser car il donne un côté fantasque et sympathique au film.
Elle: 2 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Valérie Donzelli, Pierre Deladonchamps, Thomas Scimeca, Bouli Lanners, Virginie Ledoyen, Isabelle Candelier, Philippe Katerine, Samir Guesmi
Voir la fiche du film et la filmographie de Valérie Donzelli sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Valérie Donzelli chroniqués sur ce blog…
Remarque :
* Le film a été tourné juste avant l’incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019. Il est sorti bien après, en décembre 2019.

Notre DamePierre Deladonchamps et Valérie Donzelli dans Notre Dame de Valérie Donzelli.

17 mars 2020

Lulu femme nue (2013) de Sólveig Anspach

Lulu femme nueÀ la suite d’un entretien d’embauche sans résultat, Lulu rate le dernier train. Au téléphone, son mari et ses enfants manifestent leur mécontentement. Elle décide alors de ne pas rentrer chez elle, pour s’octroyer quelques jours de liberté, seule, sur la côte vendéenne, sans autre projet que d’en profiter pleinement et sans culpabilité…
Lulu femme nue est l’adaptation de la bande-dessinée homonyme d’Etienne Davodeau publiée en 2008. La réalisatrice Sólveig Anspach en reste fidèle à l’esprit, un portrait de femme qui se dépouille de ses atours d’épouse et de mère pour partir en roue libre quelques jours. Elle se retrouve ainsi comme « nue ». Elle n’a pas prémédité sa petite fugue, elle n’est pas sûre d’elle-même et profite des rencontres qui se présentent à elle. Le récit, sans être d’une originalité extrême, sait éviter les stéréotypes trop marqués et les personnages sont attachants. Il y a aussi beaucoup d’humour. Lulu femme nue peut être vu comme « un feel-good movie à la française ».
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Karin Viard, Bouli Lanners, Claude Gensac, Philippe Rebbot
Voir la fiche du film et la filmographie de Sólveig Anspach sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Sólveig Anspach chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Cameo : Etienne Davodeau est le client au croissant, dans le café.
* La réalisatrice américano-islandaise, et française d’adoption, Sólveig Anspach nous a quitté en 2015. Elle était âgée de 54 ans.

Lulu femme nueBouli Lanners et Karin Viard dans Lulu femme nue de Sólveig Anspach.

Lulu femme nueClaude Gensac et Karin Viard dans Lulu femme nue de Sólveig Anspach.

13 avril 2012

Blanc comme neige (2010) de Christophe Blanc

Blanc comme neigeA la tête d’une concession de vente de voitures de luxe, Maxime voit sa vie basculer lorsque son associé meurt assassiné. Il se retrouve alors en prise directe avec une petite bande de malfrats qui semblent vouloir lui demander des comptes… Blanc comme neige est un film noir à la française. La première scène dans la neige et l’enchainement de catastrophes et de mauvais plans font penser à Fargo des Frères Coen mais le film de Christophe Blanc n’en a pas hélas les qualités. Son problème principal réside certainement au niveau du scénario : il est truffé d’incohérences et, dans son ensemble, l’histoire n’est guère passionnante. La mise en scène est plus convaincante, Christophe Blanc contrôle très bien son film et certaines scènes sont très réussies. L’interprétation est parfaite. Ces deux éléments sauvent le film.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: François Cluzet, Olivier Gourmet, Jonathan Zaccaï, Bouli Lanners, Louise Bourgoin
Voir la fiche du film et la filmographie de Christophe Blanc sur le site IMDB.

Homonyme :
Blanc comme neige de André Berthomieu (1948) avec Bourvil.