2 juillet 2019

Baccalauréat (2016) de Cristian Mungiu

Titre original : « Bacalaureat »

BaccalauréatMédecin à l’hôpital d’une petite ville de Roumanie, Roméo n’a qu’une idée en tête : que sa fille Eliza aille finir ses études à l’université de Cambridge en Angleterre, afin qu’elle puisse avoir une vie meilleure à l’étranger. Il a tout réglé, tout prévu, il ne reste plus qu’une étape : que sa fille obtienne son Baccalauréat avec une moyenne élevée. Eliza étant une excellente élève, cela ne devrait pas poser de problème…
Ecrit et réalisé par le roumain Cristian Mungiu, Baccalauréat est tout d’abord une vision de son pays où les changements espérés depuis 1991 (date à laquelle la Roumanie est devenue une république parlementaire) tardent à se concrétiser : la corruption reste omniprésente et continue de fausser les rapports sociaux. Mais le film est aussi une réflexion plus générale sur les décisions que nous devons prendre dans notre vie, avec cette éternelle question : la fin justifie-t-elle les moyens ? Et c’est enfin un regard sur les rapports parents/enfants car ce père a fait les choix de vie de sa fille en réaction à ses propres contradictions. Le propos de Baccalauréat dépasse donc largement le seul cadre de la situation en Roumanie. Filmé en longs plans-séquences, le récit est admirablement bien construit, les évènements se succèdent sans nous laisser de répit, avec des zones d’ombre qui semblent destinées à rester ainsi. Cristian Mungiu a reçu le Prix de la mise en scène à Cannes en 2016 pour ce film.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Adrian Titieni, Maria Dragus, Lia Bugnar, Mãlina Manovici, Vlad Ivanov
Voir la fiche du film et la filmographie de Cristian Mungiu sur le site IMDB.

Voir les autres films de Cristian Mungiu chroniqués sur ce blog…

 


Maria Dragus et Adrian Titieni dans Baccalauréat de Cristian Mungiu.

2 commentaires sur « Baccalauréat (2016) de Cristian Mungiu »

  1. Vous êtes sûrs que la Roumanie est devenue une monarchie parlementaire ?

    Certe elle l’a été au XIXe S. lorsqu’elle est sortie du giron ottoman, puis s’est peu à peu transformé jusqu’en 1940 (avec Carol II) en une monarchie plus du tout parlementaire, et à nouveau de 1945 à 1947 avec Michel 1er, qui « régnait » sous le régime communiste.

    Mais tout cela est bien fini.

    Aujourd’hui, et depuis 1989/91, c’est une république parlementaire un peu à l’image de la France, avec un président élu pour 5 ans, un premier ministre, et deux Chambres. Cela dit, je n’ai pas vu ce film, qui a l’air bien. Mais y est-il vraiment dit que la Roumanie est une « monarchie parlementaire » ?…

  2. Ouh là là… ça c’est une belle coquille, c’est incroyable que j’ai pu écrire cela… Et pourtant, je vous assure que je me relis… même plusieurs fois!

    Vous avez bien entendu raison. Un grand merci de m’avoir signalé cette grosse erreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *