3 juillet 2019

L’Amant double (2017) de François Ozon

L'amant doubleChloé se plaint de douleurs au ventre. Les médecins lui affirmant que l’origine est certainement psychologique, elle se décide à aller consulter un psychothérapeute. Rapidement, ils tombent amoureux l’un de l’autre et s’installent ensemble. Mais elle découvre alors que son amant lui a caché une partie de son identité…
Librement adapté d’un roman de l’américaine Joyce Carol Oates, L’Amant double est présenté sous le terme un peu de racoleur de « thriller érotique ». François Ozon joue avec le thème du double maléfique pour créer une atmosphère intrigante et oppressante. Il montre beaucoup de savoir faire dans la réalisation mais beaucoup moins dans le déroulement du récit. La tension ne monte pas vraiment en intensité et le dénouement est particulièrement décevant, même un peu grotesque. Avec tous ses effets assez gratuits, l’ensemble paraît bien superficiel, du moins à nos yeux car le film a su séduire une partie de la critique.
Elle: 2 étoiles
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Marine Vacth, Jérémie Renier, Jacqueline Bisset, Myriam Boyer
Voir la fiche du film et la filmographie de François Ozon sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de François Ozon chroniqués sur ce blog…

L'amant double
Jérémie Renier et Marine Vacth dans L’Amant double de François Ozon.

Une réflexion sur « L’Amant double (2017) de François Ozon »

  1. le dénouement est particulièrement décevant, même un peu grotesque

    effets assez gratuits

    l’ensemble paraît bien superficiel

    En fait, ces trois remarques s’appliquent parfaitement aux quelques films d’Ozon que j’ai eu le courage d’aller voir. Je n’ai pas vu celui-ci, mais je comprends ô combien. Et je pense que je ne perdrai plus mon temps à aller voir le moindre de ses films. Ozon est pour moi un cas d’école de cinéaste « faiseur », totalement surestimé, quasiment un imposteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *