30 janvier 2021

Le Traître (2019) de Marco Bellocchio

Titre original : « Il traditore »

Le Traitre (Il traditore)Au début des années 1980, la guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s’enchaînent, et les proches de Buscetta sont assassinés les uns après les autres. Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta, prend une décision qui va changer l’histoire de la Mafia : rencontrer le juge Falcone et briser l’omertà…
Le Traître de Marco Bellocchio nous relate la lutte contre la Mafia en se concentrant sur le parcours de l’un des premiers repentis dont les révélations vont permettre au juge Falcone et à l’Etat italien de comprendre beaucoup mieux le fonctionnement de Cosa Nostra. Le film recrée également le Maxi-Procès de Palerme qui a vu plusieurs centaines de mafieux condamnés. Le Traître n’est pas un film de Mafia comme les autres, en ce sens qu’il ne joue pas avec cette fascination qu’exerce habituellement la Mafia sur le public, notamment par son prétendu code d’honneur. Marco Bellocchio la ridiculise plutôt, parvenant même à introduire de l’humour dans les scènes de procès. Le récit respecte la vérité historique. Il manque toutefois un peu de limpidité, le début du film est particulièrement confus. Il est aussi trop long. Le film a été encensé par la critique.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Pierfrancesco Favino, Luigi Lo Cascio, Fausto Russo Alesi, Fabrizio Ferracane
Voir la fiche du film et la filmographie de Marco Bellocchio sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Marco Bellocchio chroniqués sur ce blog…

Le Traitre (Il traditore)Pierfrancesco Favino dans Le Traitre (Il traditore) de Marco Bellocchio.

3 août 2011

Vincere (2009) de Marco Bellocchio

Vincere Vincere (« vaincre » en italien) est un slogan que Mussolini lançait aux foules pour les galvaniser. Maintenant, c’est aussi le titre que Mario Bellocchio utilise pour son film qui retrace la vie d’Ida Dalser, maitresse (et probablement seconde femme) de Mussolini, éperdument amoureuse et qui lui a donné un fils. Lors de son ascension vers le pouvoir, le dictateur les a fait enfermer pour cacher sa bigamie… Bellocchio signe là un film flamboyant dans sa forme qui exprime avec force toute la passion et l’énergie aveugle de ses personnages. Le réalisateur mêle habilement des images d’époque, utilise largement la surexposition, réalise des images d’un esthétisme qui force l’admiration. Les éclairages sont superbes, surtout dans les nombreuses scènes sombres qui montrent néanmoins beaucoup de nuances. Giovanna Mezzogiorno a un jeu très expressif, mais sans excès, pour mettre en lumière le combat aveugle et obstiné de cette femme pour obtenir sa réhabilitation. La force de ses sentiments passe dans chacun de ses regards. Vincere est un film audacieux, Bellocchio mettant sa grande virtuosité au service de la puissance du récit.
Elle: 4 étoiles
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Giovanna Mezzogiorno, Filippo Timi, Fausto Russo Alesi, Michela Cescon
Voir la fiche du film et la filmographie de Marco Bellocchio sur le site IMDB.

Précision :
Le certificat de mariage de Benito Mussolini avec Ida Dalser n’a jamais été trouvé mais tout laisse à supposer que le mariage a bien eu lieu en 1914 le rendant ainsi coupable de bigamie. Le futur dictateur a bien reconnu officiellement son fils en janvier 1916 mais a fait disparaître les documents officiels après son accession au pouvoir.