2 octobre 2020

5 000 films…

L'oeil sur l'écran 5000e chronique

Le film La Source (Jungfrukällan, 1960) d’Ingmar Bergman a été le 5 000e film chroniqué sur ce blog. Le hasard fait bien les choses puisque c’est un cinéaste que j’ai découvert très tôt dans le ciné-club de mon lycée, tout comme Buster Keaton qui avait été l’objet de la 2000e chronique en décembre 2009.

Pour vous éviter de faire le calcul, précisons que cela fait une moyenne de 22 films par mois entre 2009 et 2020. Je ne sais si je dois m’inquiéter de ce nombre (qui doit certainement me cataloguer dans la case « cinéphiles compulsifs » aux yeux de certains)… mais je ne ressens aucune lassitude. J’ai toujours l’impression d’avoir beaucoup à découvrir ou à redécouvrir.

Il y a un peu plus d’un an, le site a dû quitter la plate-forme du journal Le Monde pour devenir entièrement autonome. Ce déménagement précipité n’a finalement généré que peu de flottements. Nous avons autant et même plus de lecteurs aujourd’hui qu’hier. Le fait d’être autant lu m’oblige à une certaine rigueur que je n’aurais pas toujours si j’écrivais pour nous seuls. Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à ces modestes chroniques.

5 juin 2019

Changement d’adresse

Du fait d’une certaine confusion dans les très rares informations données par le service informatique du Monde, j’ai préféré déménager le blog par sécurité à cette adresse : https://films.oeil-ecran.com.
Une redirection à partir du Monde fonctionne, j’espère qu’ils vont la laisser en place.

  1. Je n’ai pas reçu les mails annonçant la fermeture partielle de la plate-forme des blogs du Monde en avril dernier, j’en ai donc déduit que je n’étais pas concerné…
  2. J’ai reçu un mail fin mai me confirmant que mon blog allait continuer à être hébergé sur la plate forme du Monde…
  3. Le 4 juin, je reçois un mail groupé m’informant que mon blog sera finalement arrêté le 5 juin.

Glurps…
Ma demande de confirmation est restée sans réponse…
Il est bien difficile donc de prévoir ce qui va se passer.
J’ai donc tout déménagé prestement. Tout est là, billets et commentaires, rien ne manque. Je dois toutefois encore peaufiner la présentation.

20 janvier 2019

Cinéma de Minuit

Le Cinéma de Minuit de Patrick Brion sera maintenant sur France 5 le lundi soir aux alentours de 23h55.

C’est certainement plutôt une bonne nouvelle car France 3 cherchait à s’en débarrasser depuis quelques temps déjà et l’avait clairement montré en supprimant purement et simplement l’émission pendant les 3 mois de l’été dernier.

Merci à Patrick Brion de ne pas avoir baissé les bras et de continuer à nous faire découvrir de multiples trésors…

Cinéma de Minuit

 

17 mars 2016

Cinéma muet à l’Institut Lumière à Lyon

Cinéma Muet à l'Institut Lumière de Lyon Du 19 au 23 mars 2016, l’Institut Lumière de Lyon rend hommage au cinéma muet :

– 5 films : L’Aurore (Murnau), Wings (Wellman), Regeneration (Walsh), Journal d’une fille perdue (Pabst) et le mythique Queen Kelly (Stroheim + Boleslawski/Goulding/Thalberg/Wood)
– 3 conférences de Martin Barnier (histoire du muet), Michel Ciment (les européens à Hollywood) et Emmanuelle Gaume (Alice Guy).

Bref, que des choses intéressantes qui me font regretter de ne pas être plus proche de Lyon…

Voir le programme en détail sur le site de l’Institut Lumière …

20 janvier 2016

Mort d’Ettore Scola

Gente di RomaJ’ai été particulièrement attristé d’apprendre la mort d’Ettore Scola, un grand monsieur du cinéma italien dont les films ont accompagné ma jeunesse cinéphilique. Il n’avait pas son pareil pour mêler comédie et peinture sociale, ce mélange si particulier qui rend le cinéma italien unique.

Je n’ai hélas que 10 de ses films chroniqués sur ce blog ;  il y en a beaucoup d’autres que j’aimerais revoir…

Voir les films de Ettore Scola chroniqués sur ce blog…

Voir la filmographie de Ettore Scola sur le site imdb.com.

Voir les livres sur Ettore Scola