20 mai 2021

Une mère incroyable (2019) de Franco Lolli

Titre original : « Litigante »

Une mère incroyable (Litigante)À Bogota, Silvia, mère célibataire et avocate travaillant pour une administration municipale, est mise en accusation dans un scandale de corruption. À ses difficultés professionnelles s’ajoute une angoisse plus profonde. Leticia, sa mère, avec laquelle elle entretient des relations conflictuelles, est gravement malade. Tandis qu’elle doit se confronter à son inéluctable disparition, Silvia se lance dans une histoire d’amour, la première depuis des années…
Litigante (traduction littérale = plaideur) (1) est un film colombiano-français réalisé par le trentenaire colombien Franco Lolli. Il s’agit de son deuxième long métrage. Il en a écrit le scénario avec les françaises Marie Amachoukeli-Barsacq et Virginie Legeay. Le sujet s’est imposé à lui lorsqu’il a appris que sa propre mère était atteinte d’un cancer. Elle interprète le rôle de la mère de Silvia dans le film (2). Le sujet peut nous laisser craindre un mélodrame pesant mais il n’en est rien. Le récit est en réalité tout simplement très humain et sonne très juste grâce à une interprétation sobre et naturelle. Il y a une certaine rage contenue chez Silvia, une tristesse aussi, car elle a le sentiment que sa vie lui échappe. Le rôle principal est tenu par Carolina Sanin, une écrivaine et féministe connue en Colombie.
Elle: 4 étoiles
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Carolina Sanin, Leticia Gómez, Vladimir Durán
Voir la fiche du film et la filmographie de Franco Lolli sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

(1) Le titre français est un peu simplet et, surtout, il a le défaut de prêter à confusion puisque l’on pense à priori que la « mère incroyable » est Leticia, atteinte d’un cancer. En réalité, il s’agit de Silvia : elle est qualifiée de « mère incroyable » par Abel (lors de la scène de course de karting de son fils, photo ci-dessous).
(2) Sachant cela (que la mère malade est interprétée par la propre mère du cinéaste), il est tout de même assez étonnant que ce personnage soit si antipathique.

Une mère incroyable (Litigante)Carolina Sanin et Vladimir Durán dans Une mère incroyable (Litigante) de Franco Lolli.

29 octobre 2016

À la poursuite du diamant vert (1984) de Robert Zemeckis

Titre original : « Romancing the Stone »

À la poursuite du diamant vertUne romancière à succès part en Colombie à la recherche de sa soeur qui a été kidnappée. Elle y rencontre un aventurier qui accepte de l’aider. Rapidement, ils ont plusieurs individus louches à leurs trousses… Le grand succès des Aventuriers de l’arche perdue en 1981 a incité les studios à produire de grands films d’aventures. Romancing the Stone n’a pas la même richesse de scénario et Michael Douglas en aventurier n’a pas le panache d’un Harrison Ford mais l’ensemble est de bonne facture et constitue un bon divertissement. Robert Zemeckis a juste un peu plus de trente ans quand il le réalise et il parvient à donner beaucoup de vivacité à l’ensemble par des placements de caméra assez audacieux. C’est un film plaisant que l’on a tendance à regarder d’un oeil un peu distrait car on ne tremble vraiment à aucun moment pour les deux héros de l’aventure…
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Michael Douglas, Kathleen Turner, Danny DeVito
Voir la fiche du film et la filmographie de Robert Zemeckis sur le site IMDB.

Voir les autres films de Robert Zemeckis chroniqués sur ce blog…

Remarques :
* Michael Douglas a été si emballé par le script qu’il a décidé de produire le film.
* L’affiche ne correspond pas vraiment à une scène du film : Michael Douglas et Kathleen Turner jouent effectivement à Tarzan mais ils le font séparément (ce qui, entre nous, paraît plus prudent).
* Suite : Le Diamant du Nil (1985) de Lewis Teague.

A la poursuite du diamant vert
Kathleen Turner et Michael Douglas ont raison de se retourner car il y a en permanence quelqu’un à leurs trousses dans À la poursuite du diamant vert de Robert Zemeckis.