3 juin 2020

La Forme de l’eau (2017) de Guillermo del Toro

Titre original : « The Shape of Water »

La Forme de l'eau (The Shape of Water)Etats-Unis, 1962. Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental militaire, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…
Guillermo del Toro a écrit et réalisé La Forme de l’eau qui revisite le thème de la belle et la bête, plus exactement de l’amour de deux êtres fragilisés et « différents ». Par de nombreux aspects, le film évoque L’étrange créature du lac noir de Jack Arnold (1954) et on pourra remarquer plusieurs autres emprunts. Mais Guillermo del Toro a une approche très particulière de son histoire et donne ainsi une forte personnalité à son film. L’atmosphère est particulièrement forte. Le réalisateur avait d’abord envisagé de tourner en noir et blanc mais a finalement opté pour la couleur en privilégiant les tons bleus et verts, avec un contraste poussé qui renforce l’aspect irréel ou onirique de l’ensemble. La forme de l’eau devient ainsi un conte (pour adultes), certes un peu trop pétri de bonnes intentions et plutôt manichéen, mais assez enchanteur par son originalité et son caractère. Le film a enchanté la critique et les distributeurs d’Oscars.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins, Octavia Spencer, Michael Stuhlbarg, Doug Jones
Voir la fiche du film et la filmographie de Guillermo del Toro sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Guillermo del Toro chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Guillermo del Toro

La Forme de l'eau (The Shape of Water)Michael Shannon, Sally Hawkins et Octavia Spencer dans La Forme de l’eau (The Shape of Water) de Guillermo del Toro.

4 réflexions sur « La Forme de l’eau (2017) de Guillermo del Toro »

  1. Guillermo del Toro aurait, selon ses dires, été impressionné à l’âge de six ans par le film de Jack Arnold; et comme pour nombre de ses films, puisé dans ses souvenirs d’enfance, parfois traumatisants.
    On a souvent interprété ce film comme une adaptation de « La Belle et la Bête »; il y a tout de même une grande différence, ici l’amour ne transforme pas par magie la « Bête » en beau prince. Del Toro aurait dit à ce propos:
    « Je trouve horrible que la bête se transforme en Prince, car l’essence de l’amour ce n’est pas de changer l’autre mais de l’accepter comme il est. »
    (J’ai utilisé le conditionnel, car j’ai appris à être prudent en relatant des propos lus sur le Web, même redondants sur des sites « sérieux »…)

    Mon film préféré de del Toro, c’est « L’échine du diable », magnifique synthèse entre l’ancrage dans un environnement historique dramatique, le monde de l’enfance qui se réfugie dans l’imaginaire, subilement exprimé par le fantastique (comme dans « le labyrinthe de Pan »).

  2. Oui, je suis d’accord avec vous : ce n’est pas une adaptation de La Belle et la Bête, c’est pour cela que j’ai employé l’image « revisiter le thème », car le thème en est bien très proche. De la même façon, il se démarque assez nettement du film de Jack Arnold tout en l’évoquant fortement.
    Guillermo del Toro s’est inspiré mais son film est une belle oeuvre de création.

  3. Assez d’accord avec vous à propos de ce film.
    Je me demandais une chose : comment choisissez-vous les films que vous regardez ? Selon l’humeur du moment ? Au hasard ? Ou alors vous avez un programme établi à l’avance ? Peut-être vous l’a-t-on déjà demandé ?

  4. Je ne sais trop quoi vous répondre car je n’ai pas de protocole précis… Non, pas de programme établi d’avance mais j’ai toujours une bonne cinquantaine de films dans lesquels je peux piocher. Donc, l’humeur doit jouer bien entendu. Pour la plupart, ces films ont été enregistrés sur le satellite (le reste étant acheté en DVD). Le choix se fait surtout au moment où je choisis d’enregistrer ou pas tel ou tel film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *