11 juillet 2011

Le diabolique docteur Mabuse (1960) de Fritz Lang

Titre original : « Die 1000 Augen des Dr. Mabuse »

Le diabolique docteur MabuseLui :
Un journaliste est assassiné en plein jour au volant de sa voiture arrêtée à un feu rouge. Quelques minutes auparavant, un voyant, le Docteur Cornelius, avait appelé la police pour l’avertir d’un danger… Pour sa dernière réalisation, Fritz Lang reprend son célèbre personnage du Docteur Mabuse qu’il avait mis en scène à ses débuts en 1922, Dr Mabuse, le joueur, puis en 1933, Le testament du Dr Mabuse. Ce n’est pas un remake, ce n’est pas vraiment une suite, Le diabolique docteur Mabuse est une adaptation au monde moderne du thème du criminel maléfique à la tête d’une organisation très efficace. Si le Dr Mabuse utilise des moyens modernes de vidéo surveillance pour espionner ses victimes, le film est réalisé dans le même esprit que les deux précédents ce qui a dérouté le public de l’époque qui l’a trouvé vieillot. Ce n’est pourtant guère gênant, bien au contraire, le film est ainsi assez épuré et, en outre, forme un bel ensemble avec les deux autres. L’histoire est particulièrement prenante ; Fritz Lang nous laisse pourtant deviner assez tôt qui est le Docteur Mabuse, en fait l’intrigue repose plutôt sur ses plans machiavéliques, sur la façon dont il les met en œuvre ou encore sur la façon dont il contrôle ses victimes. Le titre original « Les milles yeux du Dr Mabuse » est d’ailleurs plus significatif que le titre français. Il n’y a plus de propos politique sous-jacent comme c’était le cas vis-à-vis du nazisme dans la version de 1933, on peut toutefois y voir une certaine anticipation de la civilisation de l’image. Avec Le Tombeau Hindou et Le tigre du Bengale, Le diabolique docteur Mabuse fait partie des films réalisés par Fritz Lang après son retour dans son pays d’origine, l’Allemagne. (Film noir et blanc)
Note : 4 étoiles

Acteurs: Dawn Addams, Peter van Eyck, Wolfgang Preiss, Gert Fröbe, Werner Peters
Voir la fiche du film et la filmographie de Fritz Lang sur le site IMDB.

Voir les autres films de Fritz Lang chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *