19 janvier 2005

C’est donc ton frère (1936) de Harry Lachman

Titre original : « Our Relations »

C'est donc ton frèreElle :
Laurel et Hardy ont des frères jumeaux… Ce postulat de départ permet de générer de nombreux quiproquos, face à leurs épouses ou amies qui pensent avoir affaire à leurs maris ou à leurs amis. Les deux duos finissent par se mélanger si bien que l’on ne sait plus très qui est qui. Quelques scènes sont particulièrement réussies, telles celle de la cabine téléphonique ou celle où ils se retrouvent les pieds dans le ciment à se dandiner au-dessus du vide. Les effets sonores, assez explicites, pimentent les situations. L’ensemble est parfaitement dosé. Du bon cinéma comique qui traverse bien les générations.
Note : 4 étoiles

Lui :
L’introduction de frères jumeaux à Laurel et Hardy est particulièrement bien exploitée : cela nous donne toute une série de situations assez rocambolesques et le scénario sait ne pas trop alourdir les quiproquos qui en résultent. C’est donc ton frère est très réussi et très amusant.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Stan Laurel, Oliver Hardy
Voir la fiche complète du film et la filmographie de Harry Lachman

2 commentaires sur « C’est donc ton frère (1936) de Harry Lachman »

  1. « C’est donc ton frère » ou « Our relations » est certainement l’un des meilleurs longs métrages de Stan Laurel et Oliver Hardy. Il serait bien de le conseiller en première projection aux personnes souhaitant découvrir la deuxième partie de la carrière du tandem qui venait de renoncer aux courts métrages en 1935.
    Pascal Djemaa, journaliste.
    pascaldjemaa.over-blog.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *