19 juillet 2022

Suzanna Andler (2021) de Benoît Jacquot

Suzanna AndlerSuzanna Andler, une femme élégante d’une quarantaine d’années, est venue sur la Côte d’Azur pour louer une villa dans la perspective d’y passer l’été avec son amant, Michel Cayre…
Suzanna Andler est un film français de Benoît Jacquot, adapté de la pièce du même nom écrite par Marguerite Duras en 1968. Cette dernière l’avait librement adaptée en 1977 avec Baxter, Vera Baxter (1). Benoît Jacquot a été l’assistant de Marguerite Duras sur trois de ses films au début des années soixante dix (2),  et l’écrivaine lui avait proposé d’adapter Suzanna Andler au détour d’une conversation en 1994, peu de temps avant sa mort. Il lui avait promis de le faire. Il s’agit d’un portrait de femme avec peu de personnages (elle, son amant, une amie), où les dialogues ont toute leur importance. Il est certainement nécessaire de se remémorer le contexte de la fin des années soixante pour l’apprécier. Après des années où elle est restée dans l’ombre de son mari, Suzanna ressent soudain un grand souffle de liberté : elle n’a aucune contrainte matérielle, elle n’a que peu d’attaches, son mari la trompe constamment avec son consentement (forcé), elle a pris un amant. Mais elle ne sait quoi faire de cette liberté, quelle orientation donner à sa vie, et elle se retranche dans des mensonges : elle ment à son amant, elle ment à son amie. En revanche, la conversation au téléphone avec son mari est assez troublante car ils semblent tous les deux sincères et on mesure alors l’équilibre délicat qui s’est établi entre eux. Le personnage de Suzanna est insaisissable et toute la situation reste complexe, dans un état d’indécision. Il n’y a pas de réponse franche ni d’issue claire. Le texte est très beau et Benoît Jacquot réussit à créer une ambiance qui nous enveloppe avec des lents et longs mouvements de caméra et une utilisation parfaite des gros plans. Un envoutement. Si le film a été assez bien accueilli par la critique, on ne pourra en dire autant du public ! Certes, la forme peut rebuter (théâtre filmé, longs dialogues) mais Benoît Jacquot a réalisé une superbe adaptation et Charlotte Gainsbourg est remarquable.
Elle: 4 étoiles
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Charlotte Gainsbourg, Niels Schneider, Julia Roy
Voir la fiche du film et la filmographie de Benoît Jacquot sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Benoît Jacquot chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Benoît Jacquot

(1) Baxter, Vera Baxter de Marguerite Duras (1977), avec Delphine Seyrig et Gérard Depardieu
(2) Nathalie Granger (1972), La Femme du Gange (1973) et India Song (1974).

Suzanna AndlerNiels Schneider et Charlotte Gainsbourg dans Suzanna Andler de Benoît Jacquot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.