12 janvier 2020

Shaun le mouton, le film (2015) de Mark Burton et Richard Starzak

Titre original : « Shaun the Sheep Movie »

Shaun le mouton, le film (Shaun the Sheep Movie)Shaun est un mouton malicieux qui est las du train-train quotidien de la ferme. Il trouve le moyen d’endormir le fermier et l’enfermer dans une caravane, afin d’avoir une journée de repos avec ses congénères. Mais les choses tournent mal : la caravane, mal calée, part à toute vitesse sur la route qui mène à la Grande Ville…
Le personnage de Shaun est apparu pour la première fois en 1995 dans une aventure du duo Wallace et Gromit créé par Nick Park, le court-métrage A Close Shave (Rasé de près). Il fut ensuite au centre d’une série télévisée d’animation britannique (Shaun The Sheep : 150 épisodes de 6 minutes de 2007 à 2016 sur la BBC). Shaun le mouton, le film, sorti lui aussi des studios Aardman Animations, est adapté de cette série. La technique utilisée est celle de l’animation en volume, à base de pâte à modeler. Le film ne comprend aucun dialogue articulé : les personnages s’expriment par cris d’animaux, par grognements ou syllabes inintelligibles pour les humains, ce qui implique la nécessité d’une plus grande variété et précision dans les postures et animations. La mise en place est un peu longue mais rapidement l’humour s’intensifie avec de belles trouvailles et des situations vraiment très variées. Le rythme est rapide, l’ensemble est enlevé et on ne s’ennuie pas une seconde. Shaun le mouton, le film nous fait passer un bon moment.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de Mark Burton et Richard Starzak sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Shaun le mouton, le film (Shaun the Sheep Movie)Shaun le mouton, le film (Shaun the Sheep Movie) de Mark Burton et Richard Starzak.

5 réflexions sur « Shaun le mouton, le film (2015) de Mark Burton et Richard Starzak »

  1. Quel bonheur, ces films en stop-motion de pâte à modeler ! C’est tellement plus « vivant » que l’animation numérique… dans le genre, dommage que les chefs-d’oeuvre de Garri Bardine, particulièrement les courts, soient absents de ce blog!

  2. Je ne connais hélas Garri Bardine que de nom, je ne pense pas avoir vu un seul de ses films. Je vais faire en sorte de remédier à ce défaut…

  3. Merci pour ces liens. Effectivement, il y a plusieurs courts de Garri Bardine sur YouTube…
    Ces deux-là (dsont étonnants

  4. Merci pour ces liens. Effectivement, il y a plusieurs courts de Garri Bardine sur YouTube…
    Ces deux-là sont étonnants (et ils datent de 1983 et 1985…) Le plus remarquable est qu’il utilise de nombreuses matières et il arrive à faire des choses incroyables avec par exemple des allumettes, des cocottes en papier ou de la pâte à modeler (qui est vraiment « plastique » entre ses mains!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *