2 août 2012

The Memphis Belle: a story of a flying fortress (1944) de William Wyler

The Memphis Belle: A Story of a Flying Fortress(Court métrage en couleurs de 40 minutes) Pour participer à l’effort de guerre, William Wyler réalise un film pour le Ministère de la Guerre sur le bombardier B-17 Memphis Belle, alors qu’il effectue sa 25e et ultime mission sans dommage en mai 1943. C’est pratiquement le premier B-17 à y parvenir (1). Nous montons dans l’avion avec l’équipage (âgé de 19 à 27 ans) pour participer à une mission de vaste envergure dont les cibles sont des complexes industriels en Allemagne. Les combats et scènes de vol sont à 90% des scènes réelles (2). Le film est unique en son genre et a une grande valeur historique. Très didactique, il explique les différentes phases de vol, les tirs ennemis. Il nous montre les dangers encourus et met en avant, de façon simple et non ostensible, l’héroïsme ordinaire de ces équipages. C’est un film d’une très grande intensité naturelle.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de William Wyler sur le site IMDB.
Voir les autres films de William Wyler chroniqués sur ce blog…

Remarque :
Après avoir survécu aux combats, le Memphis Belle a miraculeusement échappé aux mises au rebut de l’après-guerre. Après avoir été exposé à Memphis, il est actuellement en cours de restauration pour être placé au Wright Patterson AFB Air Museum à Dayton, Ohio.

(1) En réalité, un autre B-17, le Hell’s Angels, est parvenu à cet exploit huit jours avant le Memphis Belle.
(2) Certaines scènes ne sont toutefois pas tournées depuis le Memphis Belle mais depuis un autre B-17, le Jersey Bounce lors d’une mission de février 1943. A noter que les images ont été tournées sans le son qui a été reconstitué ensuite avec l’équipage.

Autre film :
Memphis Belle (1990) de Michael Caton-Jones avec Matthew Modine, long métrage qui met en scène cette même 25e et ultime mission de mai 1943.

Un commentaire sur « The Memphis Belle: a story of a flying fortress (1944) de William Wyler »

  1. Héroïsme ?
    Je ne sais pas si les civils qui étaient sous leurs bombes étaient du même avis (confère bombardement de Dresde, entre autres : 3 000 000 millions de civils allemands tués au total, selon certaines estimations).
    Vae victis, d’accord, mais bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *