11 février 2012

That Certain Thing (1928) de Frank Capra

That Certain Thing (film muet) Molly est une jeune vendeuse de cigares dans un hôtel. Elle rêve de rencontrer un millionnaire. Son souhait va être exaucé quand elle tombe sur le fils d’un riche propriétaire d’une chaine de restaurants… That Certain Thing est un film qui a une certaine valeur historique car il marque un tournant à la fois dans la carrière de Frank Capra et dans la percée de la jeune compagnie Columbia. Quand, en 1927, Harry Cohn demande à un jeune réalisateur qui avait tourné des comédies slapstick, notamment deux bons films avec Harry Langdon (1), de réaliser un long métrage,  il ne sait pas que ce Frank Capra va donner un formidable élan à sa compagnie et hisser Columbia parmi les grands. Fait avec moins de 20 000 dollars, That Certain Thing est le premier d’une longue série de succès. Viola Dana Les bases du scénario ne sont guère originales (2), certes, mais son développement et son aboutissement sont plus surprenants. C’est l’un des très rares films encore visibles avec Viola Dana, actrice encore plus petite que Mary Pickford (3) et qui avait débuté sa carrière en 1914 à l’âge de 17 ans. L’actrice cessera de tourner à l’arrivée du parlant. That Certain Thing n’est pas encore du grand Frank Capra : c’est un début modeste pour un futur grand maitre de la comédie.
Elle:
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Viola Dana, Ralph Graves
Voir la fiche du film et la filmographie de Frank Capra sur le site IMDB.

Voir les autres films de Frank Capra chroniqués sur ce blog…

(1) Frank Capra avait tourné deux longs métrages avec Harry Langdon : The Strong Man (1926) et The Long Pants (1927). Frank Capra avait en outre tourné juste avant That Certain Thing  une comédie avec Claudette Colbert (alors inconnue, c’est son premier film) : For the love of Mike (1927), film qui avait été un échec (film aujourd’hui perdu, mais Frank Capra l’a qualifié comme étant le plus mauvais de sa carrière).

(2) On peut noter certains points communs avec La Petite Vendeuse (1927) de Sam Taylor avec Mary Pickford.

(3) Viola Dana mesurait 1m51, soit la même taille que Veronica Lake (qui était à peine née à l’époque, soit dit en passant). Mary Pickford mesurait 1m54.

4 commentaires sur « That Certain Thing (1928) de Frank Capra »

  1. Deux autres actrices hollywoodiennes partageaient avec Viola Dana et Veronica Lake cette petite taille de 1m51 : Judy Garland et Gloria Swanson. A peine plus grandes, Pola Negri, Lupe Velez et Natalie Wood mesuraient 1m52… Et avec 1 cm de moins que Mary Pickford, Jane Powell mesure 1m53…

  2. C’est étonnant!
    Je crois toutefois que Gloria Swanson était un peu plus grande : 1m55 (selon IMDB). Pola Negri, je ne la voyais pas si petite. Cela signifie que parmi les grandes stars du muet, Mary Pickford n’était pas la plus petite en taille (Viola Dana n’était pas une star mais Pola Negri, si)

    En tous cas, l’actrice qui a le plus joué avec sa taille, en l’exploitant plutôt qu’en la dissimulant, c’est bien Mary Pickford.

  3. On trouve de tout sur internet… Un site américain annonce que Gloria Swanson mesurait 1m50 (4 ft 11 in). Sur d’autres sites, et ils sont majoritaires, on lit qu’elle mesurait 1m51 (4 ft 11,5 in), mais souvent ce n’est que du copié/collé. Plus sérieux est le livre « Hollywood Without Make-Up » (1948) de Pete Martin où l’on cite cette même taille de 1m51, tout comme Paul Bringuier dans «Dames de Hollywood » (1939)… Par contre, dans son bouquin « Valentino As I Knew Im » (1927), Ullman S. George annonce une taille de 1m52 (5 ft 1 in)… Il n’y a que sur IMBD que l’on rencontre cette taille de 1m55 ! Qui croire ?

  4. J’ai bien son autobiographie mais je doute qu’elle y mentionne sa taille avec précision… 😉
    (et les autobiographies ne sont pas obligatoirement les sources les plus fiables).

    Donc, ce serait plutôt 1m51, ce qui la met au premier rang avec Veronika Lake, Judy Garland… et Viola Dana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *