19 juin 2011

Pandora (1951) de Albert Lewin

Titre original : « Pandora and the Flying Dutchman »

PandoraElle :
Note : 5 étoiles

Lui :
Le mythe du Hollandais volant a été source d’inspiration pour de nombreux films mais le Pandora d’Albert Lewin reste incontestablement le plus beau. Albert Lewin est un esthète, amoureux des arts et de la peinture, il l’a prouvé dans ses précédents films (1) et Pandora est avant tout un film très beau, d’une élégance presque onirique. Bien que les scènes soient souvent nocturnes, l’image est de toute beauté avec une utilisation harmonieuse et mesurée du Technicolor. L’histoire est tout aussi belle, c’est l’amour qui surpasse le temps. Pandora Le scénario, assez littéraire, a été écrit par Lewin lui-même qui s’est inspiré du mythe du Hollandais volant, condamné à errer sur les mers pour l’éternité, et du mythe de Pandore (2). Ava Gardner est d’une beauté à couper le souffle, d’une élégance infinie dans chacun de ses mouvements ; sa voix est d’une incomparable douceur. Véritable déesse personnifiée, elle contribue, tout comme le très beau jeu placide et énigmatique de James Mason, à donner cette dimension mythologique au film. Pandora est un film magnifique, élégant, envoutant. Toute la magie du cinéma…
Note : 5 étoiles

Acteurs: James Mason, Ava Gardner, Nigel Patrick, Sheila Sim, Harold Warrender, Mario Cabré
Voir la fiche du film et la filmographie de Albert Lewin sur le site IMDB.
Voir les autres films de Albert Lewin chroniqués sur ce blog…

Remarques :
Ava Gardner par Man Ray * Pandora a été tourné en Espagne, à Tossa del Mar au nord de Barcelone. Ava Gardner tomba amoureuse de l’Espagne et quand elle voudra s’écarter d’Hollywood en 1955, elle viendra y vivre 13 ans avant de s’installer à Londres.
* Le jeu d’échecs a été créé par Man Ray qui a aussi peint certaines des toiles visibles dans le film. La photo ci-contre d’Ava Gardner est également signée Man Ray. L’artiste surréaliste et Albert Lewin étaient amis.
* Le film est une production anglaise pour des raisons fiscales. En réalité, le film est américain.
* Ava Gardner raconte dans ses mémoires que l’acteur Mario Cabré, qui interprète le toréador, s’est comporté dans la vie comme son personnage : très machiste, il considérait qu’Ava Gardner devait tomber amoureuse de lui ce qui a occasionné beaucoup de problèmes.

Pandora (1) Le portrait de Dorian Gray (1945) a pour point central une peinture, Bel Ami (1947) montre une série de toiles de grands peintres faites spécialement pour le film, et The Moon and Sixpence (1942) est consacré à la vie de Gauguin.
(2) Dans la mythologie grecque, Pandore est la première femme. Zeus lui a remis une jarre contenant tous les maux de l’humanité (la Maladie, la Vieillesse, la Misère, etc.) avec interdiction de l’ouvrir. Pandore cède à la curiosité et ouvre la jarre, libérant ainsi tous les maux. Elle la referme aussitôt mais ne réussit qu’à garder enfermée l’Espérance.

5 commentaires sur « Pandora (1951) de Albert Lewin »

  1. Dans tout ce que je lis sur Internet sur ce film, il manque quelque chose : l’évocation de « Melmoth » de Charles Maturin. Melmoth est un homme errant, immortel et maudit, qui cherche à se défaire de sa malédiction à qui voudrait bien la prendre en échange d’une aide de Melmoth pour que la personne se délivre d’une souffrance. Le Hollandais de Pandora fait penser à Melmoth. Ce roman comporte un narrateur, tout comme Pandora. Melmoth est un roman à tiroir (ou en abîme) ; il y a un passage en abîme dans Pandora. Il y a aussi une histoire d’amour entre Melmoth et l’innocente Imalie. Melmoth, ce roman gothique a forcément plus à Albert Lewin, qui a voulu l’évoquer à travers son film.

  2. Si je comprends bien, encore un mythe errant.

    Je sais, elle est facile mais je n’ai pas pu m’en empecher, elle m’est apportee sur un plateau.

  3. Pas mal du tout… je le note sur mon carnet de calembours… mais le jeu de mots n’est pas facile à placer dans un dîner. :-))

  4. je ne connaissais pas ce film, j’en avais beaucoup entendu dire. J’ai trouvé l’histoire très belle avec cet amour entre Hendrick et Pandora qui défie le temps! Ils ne peuvent y échapper et bien sur vont mourir ensemble. Les images sont superbes et les acteurs le sont aussi. Ava Gardner est magnifique dans ce rôle

  5. C’est un des plus beaux films d’amour que je connaisse, certains diront le plus beau et j’acquiescerais volontiers avec eux. Avec « La comtesse aux pieds nus », c’est peut-etre le film ou la beaute d’Ava Gardner est la plus mise en valeur.

    Quant a la photo, elle est signee d’un des plus grands DP de l’histoire du cinema, Jack Cardiff. Il a entre autres fait celle des « Chaussons rouges », autre film inoubliable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *