10 janvier 2011

Looking for Eric (2009) de Ken Loach

Looking for EricLui :
Admirateur d’Eric Cantona, un postier anglais dont la vie est en déroute voit son idole apparaître en chair et en os pour lui prodiguer des conseils qui vont lui permettre de reprendre goût à la vie… Looking for Eric est un film assez étonnant de Ken Loach, une variation sur le « thème de l’ange », thème souvent abordé au cinéma mais en tout cas jamais sous les traits d’un (vrai) footballer! C’est plutôt amusant mais je suppose qu’une partie de l’humour a du m’échapper du fait que je connais très mal Eric Cantona (je le connais surtout par les Guignols des années 90, donc je l’ai plus souvent vu peindre des tableaux que pousser un ballon…!) Sur le déroulement, Ken Loach est moins convaincant qu’à l’habitude, moins subtil aussi : il charge beaucoup son personnage principal. Il vire ensuite vers le polar à mi-parcours, incursion un peu longuette mais qui lui permet de mettre en place un final inattendu et amusant.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Steve Evets, Eric Cantona, Stephanie Bishop, Gerard Kearns
Voir la fiche du film et la filmographie de Ken Loach sur le site IMDB.

Voir les autres films de Ken Loach chroniqués sur ce blog…

3 réflexions sur « Looking for Eric (2009) de Ken Loach »

  1. Je l’aime beaucoup, ce petit film, moi. Je le trouve dur par moments, comme tout bon Ken Loach, mais aussi tendre. Et je remercie « Canto » d’avoir aussi significativement contribué à son existence.

    Auriez-vous d’autres bons films sur le thème de l’ange à suggérer, « Lui » ?

    Merci et à bientôt.

  2. En matière de film sur le thème de l’ange gardien, la référence en la matière est certainement La Vie est Belle de Frank Capra, film que j’ai revu récemment avec grand plaisir. Moins important, mais c’est le second qui me vient à l’esprit : The Bishop’s Wife avec Cary Grant… film que j’aimerais bien revoir.

    A propos, j’espère que ma phrase « thème souvent abordé au cinéma » n’est pas perçue comme une critique… car ce ne l’était pas. C’est juste que le principe du personnage qui prodigue ses conseils au héros tout en restant invisible aux autres est un principe qui fonctionne bien au cinéma. Il a souvent été bien employé d’ailleurs, il fonctionne notamment très bien en ressort comique (Woody Allen l’a utilisé plusieurs fois il me semble). L’autre grande variation du thème de l’ange, c’est le personnage qui est renvoyé sur terre après sa mort pour se racheter ou réparer des trucs… Mais ça c’est une autre histoire (qui a donné des très beaux films aussi d’ailleurs).

  3. Merci.

    Non, pour ma part, je n’avais pas perçu cette histoire de « thème souvent abordé » comme une critique. J’ai bien senti que le film ne vous a que moyennement emballé, ce que vos étoiles sont là pour confirmer, mais c’est plus le ton général de la chronique que cette partie-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *