24 octobre 2020

Sale temps à l’hôtel El Royale (2018) de Drew Goddard

Titre original : « Bad Times at the El Royale »

Sale temps à l'hôtel El Royale (Bad Times at the El Royale)En 1959, un homme cache son butin dans le plancher d’une chambre de motel. Dix ans plus tard, en 1969, plusieurs voyageurs se retrouvent au El Royale, un hôtel esseulé sur les rives du lac Tahoe. La frontière entre la Californie et le Nevada passe en plein milieu de de ce lieu jadis très fréquenté…
Sale temps à l’hôtel El Royale est le second long-métrage de Drew Goddard, surtout connu dans le domaine des films d’horreur. Il l’a écrit et réalisé. La mise en place de ce thriller est brillante. Toute la première moitié du film est séduisante car elle nous surprend et nous intrigue par sa construction élégante. Hélas, la suite et surtout la fin le sont beaucoup moins, sombrant plus dans la facilité. L’ensemble évoque furieusement les films de Quentin Tarantino (notamment Les Huit Salopards) mais il manque la verve. La plus belle trouvaille est incontestablement le décor de ce huis-clos, un hôtel (fictif bien entendu) conçu pour exploiter la frontière qui le traverse.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Jeff Bridges, Cynthia Erivo, Dakota Johnson, Jon Hamm, Chris Hemsworth
Voir la fiche du film et la filmographie de Drew Goddard sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Remarque :
* On notera la présence de Xavier Dolan dans un petit rôle (l’odieux producteur lors de la séance d’enregistrement).

Sale temps à l'hôtel El Royale (Bad Times at the El Royale)John Hamm, Lewis Pullman et Cynthia Erivo dans Sale temps à l’hôtel El Royale (Bad Times at the El Royale) de Drew Goddard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *