28 mars 2020

Un homme et une femme (1966) de Claude Lelouch

Un homme et une femmeAnne, une script-girl, ne parvient pas à oublier son mari, un cascadeur mort dans un accident sur un tournage. Jean-Louis, coureur automobile, est lui aussi veuf. Tous deux ont un enfant en pensionnat à Deauville et c’est là qu’ils se rencontrent…
Claude Lelouch a fait irruption dans le cinéma français avec ce film aux allures de roman-photo sentimental. Il reprendra plusieurs fois par la suite ce type d’histoire simple où les personnages ont une deuxième chance pour trouver l’amour avec un grand A. Il manie la caméra avec grande virtuosité, ne se privant d’aucun effet pour délivrer une image séduisante et empreinte d’un lyrisme appuyé. La musique de Francis Lai fusionne avec le récit, son entêtant « chabadabada » reste lié au film. On peut se laisser séduire ou trouver tout cela bien vide. Le succès populaire fut immense. Palme d’Or à Cannes 1966.
Elle: 4 étoiles
Lui : 2 étoiles

Acteurs: Anouk Aimée, Jean-Louis Trintignant, Pierre Barouh, Valérie Lagrange
Voir la fiche du film et la filmographie de Claude Lelouch sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Voir les autres films de Claude Lelouch chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Claude Lelouch

Remarques :
* Pour des raisons de budget, Claude Lelouch a tourné son film en partie en noir et blanc (scènes d’intérieur principalement, du fait de la basse lumière) et en partie en couleur.
* Le fils de Trintignant est interprété par le fils de l’homme de radio Gérard Sire, ami du cinéaste. On entend la belle voix de Gérard Sire à plusieurs reprises (lors des retransmissions radio et télévisées).

* Suites :
1) Un homme et une femme, 20 ans déjà de Claude Lelouch (1986) avec les même acteurs. Le réalisateur a lui-même avoué que l’idée de faire ce film était une erreur de sa part.
2) Les plus belles années d’une vie de Claude Lelouch (2019) avec les mêmes acteurs.

 Un homme et une femmeJean-Louis Trintignant et Anouk Aimée dans Un homme et une femme de Claude Lelouch.

3 réflexions sur « Un homme et une femme (1966) de Claude Lelouch »

  1. Bonjour Elle et Lui,

    J’espère que vous allez bien. Un film-culte que je suis content de voir de temps à autre, ne serait-ce que pour retrouver son couple mythique. Vous parlez d’une suite: avez-vous vu « Les plus belles années d’une vie » ? C’est un peu la suite de la suite. Avec la même distribution, y compris du côté des enfants devenus grands.

    Je me tais pour ne pas divulgâcher davantage…

    Prenez soin de vous et merci pour vos chroniques 🙂

  2. Bonjour Martin, merci pour ce petit mot et de m’avoir signalé cette suite que j’ai oublié de mentionner… C’est corrigé. Non, nous ne l’avons pas vue…

  3. Pierre Barouh joue dans le film. Il en est aussi l’interprète et le parolier de ses chansons.
    C’est ce qui a donné naissance au label expérimental Saravah.
    Extrait d’une interview :
     » La légende dit que Saravah est né du succès d’Un homme et une femme. Mais non, il est né de l’insuccès supposé de ce film. Claude Lelouch l’a tourné avec très peu de moyens. Personne ne voulait nous avancer de l’argent pour la musique. C’est comme ça que je suis devenu éditeur en fondant Saravah. Six mois plus tard, le film obtient un énorme succès au festival de Cannes et je deviens « l’éditeur qui a réussi un coup unique » (rires) ! Tous les mecs que j’avais vu lors de mes démarches infructueuses sont arrivés avec leur carnet de chèques… C’est alors que je retrouve Higelin, que j’avais connu quand il avait 14 ans. Dans son sillage je découvre Brigitte Fontaine. Tous deux avaient une chanson d’anthologie, « Cet enfant que je t’avais fait ». Ils la chantaient dans le spectacle Maman j’ai peur qu’ils jouaient à La Vieille Grille en compagnie de Rufus. Je leur dis : « j’ai “ hérité ”, je vous offre l’enregistrement »… Et c’était parti.  »
    In https://blogpasblog.wordpress.com/2011/11/30/le-monde-selon-pierre-barouh/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *