27 janvier 2020

Cadavres exquis (1976) de Francesco Rosi

Titre original : « Cadaveri eccellenti »

Cadavres exquis (Cadaveri eccellenti)Dans différentes villes d’Italie, plusieurs magistrats sont assassinés. L’enquête est confiée à l’inspecteur Rogas. Il ne croit guère à la thèse émise par son supérieur qui affirme qu’il s’agit d’un déséquilibré. Il soupçonne d’abord la mafia mais, peu à peu, il va réaliser qu’il y a autre chose derrière tout cela…
Basé sur le roman Le Contexte de Leonardo Sciascia, Cadavres exquis fait partie de ces grands films politiques du cinéma italien, genre qui a vu son apogée dans les années 60 et 70. Contrairement aux films précédents de Francesco Rosi, le récit n’est pas lié à des faits réels ; le cinéaste fait une excursion dans la politique-fiction, ou plutôt, il nous transmet ses angoisses et ses craintes. Vu avec le recul, le film nous plonge dans l’Italie des « années de plomb » et en illustre parfaitement deux éléments caractéristiques : la « stratégie de la tension » (théorie qui explique les attentats comme des actes commis pour créer un climat de violence politique, dans le but de favoriser l’émergence d’un État autoritaire) et le penchant vers le « compromis historique » (alliance des deux rivaux, Démocratie chrétienne et Parti communiste). Rosi ne cherche pas à créer une forte tension dans le déroulement de son récit, il s’attache plus à l’ancrer dans le réel : il s’attarde ainsi pour accompagner ses personnages qui déambulent dans des lieux parfois chargés d’Histoire (comme en témoigne la scène d’ouverture, filmée dans les catacombes des Capucins à Palerme). Le prestigieux casting est international.
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Lino Ventura, Fernando Rey, Max von Sydow, Charles Vanel, Alain Cuny, Marcel Bozzuffi
Voir la fiche du film et la filmographie de Francesco Rosi sur le site IMDB.

Voir les autres films de Francesco Rosi chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Francesco Rosi

Remarque :
* Dans son Dictionnaire du cinéma italien, Mathias Sabourdin souligne l’influence du film de complot à l’américaine (tout en rappelant que Rosi n’a jamais parlé de cette influence) et fait remarquer que Cadavres exquis présente des similitudes avec A cause d’un assassinat (The Parallax View, 1974) d’Alan Pakula.

Cadavres exquis (Cadaveri eccellenti)Lino Ventura et Fernando Rey dans Cadavres exquis (Cadaveri eccellenti) de Francesco Rosi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *