27 février 2011

Le voyage de Gulliver à Lilliput et chez les Géants (1902) de Georges Méliès

Le voyage de Gulliver à Lilliput et chez les géantsLui :
(Muet, 4 minutes) La série des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift fournit un beau contexte à Méliès pour utiliser habilement ses effets de superpositions. Grâce à sa maîtrise de la double exposition, il réussit très bien à placer dans le même cadre géants, hommes et lilliputiens. Il se permet même de beaux effets. Une scène étonnante est celle où Gulliver reçoit la visite du Roi et de la Reine des lilliputiens, cette dernière arrivant en chaise à porteurs que Gulliver prend et pose sur la table devant lui ; la Reine en sort alors (voir photo ci-contre). La réalisation technique est parfaite et l’effet est saisissant. En revanche, le scénario n’est pas vraiment développé en une histoire continue. Il n’y a que cinq scènes en tout mais il n’est pas impossible que le film ait été plus long originellement car le début est abrupt et la transition avec le pays des Géants est tout aussi rapide : Gulliver se retrouve alors minuscule sur une table où trois géants jouent aux cartes. On notera les transitions en fade entre les scènes. Le film est en couleurs, colorié à la main image par image.
Note : 3 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de Georges Méliès sur le site imdb.com.
Voir les autres films de Georges Méliès chroniqués sur ce blog…

Autres films mettant en scène Gulliver, le personnage de Jonathan Swift.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *