1 mai 2019

L’Enquête corse (2004) de Alain Berbérian

L'enquête corseEngagé par un notaire de province, le détective Jack Palmer a pour mission de retrouver un certain Ange Léoni en Corse afin de lui remettre un titre de propriété issu d’un héritage…
L’enquête corse est l’adaptation de la bande dessinée homonyme de René Pétillon, créateur de la série « Jack Palmer ». Le personnage principal du limier est assez différent de celui de la bande dessinée mais, pour le reste, le film respecte bien l’esprit général du dessinateur : l’humour ne se construit jamais au détriment des personnages et respecte leur dignité. Ainsi, on retrouve bien l’emblématique omerta corse, les multiples factions indépendantistes, les dysfonctionnements des différents services de police mais l’humour n’est jamais franchement méchant ou agressif. L’ensemble est bon enfant. Certes, le film d’Alain Berberian n’invente rien mais il a le mérite de nous faire passer un bon moment. Il est étonnant de voir à quel point le film a fait l’unanimité (ou presque) contre lui. Serait-ce parce que le propos manque de mordant ?
Elle:
Lui : 3 étoiles

Acteurs: Christian Clavier, Jean Reno, Caterina Murino
Voir la fiche du film et la filmographie de Alain Berbérian sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

L'enquête corse
Caterina Murino et Christian Clavier dans L’enquête corse de Alain Berbérian.

L'enquête corse
Christian Clavier et Jean Reno (hum… les autres acteurs ne sont pas identifiables…) dans L’enquête corse de Alain Berbérian.

2 commentaires sur « L’Enquête corse (2004) de Alain Berbérian »

  1. Plutôt que le film, c’est sans doute tout simplement que les acteurs principaux manquent de mordant. Christian Clavier et Jean Réno sont quand même deux des pires acteurs français de ces dernières décennies (et Jean Réno est pour moi un mystère : comment une telle imposture, comment un type ayant à ce point AUCUN talent d’acteur, ne jouant rien, jamais, se contentant de poser de façon statique dans une succession de tableau sans épaisseur, a-t-il pu être sollicité par autant de réalisateurs pour désincarner leurs personnages et saboter leurs films ?).

  2. Houla… Vous avez la dent dure avec Jean Reno. 😉
    Ce n’est sans doute pas un « grand acteur » mais il a une belle présence à l’écran, c’est un acteur qui « dégage » quelque chose. Et il a une très belle voix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *