18 février 2014

J’enrage de son absence (2012) de Sandrine Bonnaire

J'enrage de son absenceAprès huit ans l’accident qui a coûté la vie de leur fils, Jacques vient revoir Mado. Contrairement à lui, Mado s’est remis de cette tragédie, elle s’est remariée et a eu un fils… J’enrage de son absence est le deuxième film réalisé par Sandrine Bonnaire, le premier film de fiction (le premier, Elle s’appelle Sabine (2007), était un film documentaire sur sa soeur autiste). Elle a écrit elle-même cette histoire de deuil si difficile à surmonter dont elle sait dépasser les côtés dramatiques pour se concentrer sur le portrait de cet homme profondément ébranlé par un double deuil, le plus récent faisant ressurgir la douleur profonde du plus ancien. William Hurt interprète son rôle en français (il y parvient fort bien), accentuant ainsi sa vulnérabilité. On peut également saluer l’interprétation d’Alexandra Lamy et du jeune garçon, Jalil Mehenni. Le tact et la délicatesse de Sandrine Bonnaire dans l’écriture et la mise en scène apparaissent de façon évidente, elle se situe assez logiquement dans la lignée des grands cinéastes pour lesquels elle a tourné même si elle n’en a pas, pour l’instant, la puissance. Le seul point que l’on puisse regretter ici est la froideur générale du film qui nous en maintient quelque peu éloigné.
Elle: 4 étoiles
Lui : 2 étoiles

Acteurs: William Hurt, Alexandra Lamy, Augustin Legrand, Jalil Mehenni
Voir la fiche du film et la filmographie de Sandrine Bonnaire sur le site IMDB.
Voir la fiche du film sur AlloCiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *