15 septembre 2005

La lumière des étoiles mortes (1994) de Charles Matton

La lumière des étoiles mortes Elle :
Récit autobiographique de Charles Matton qui fait jouer son propre rôle d’enfant à son fils. Il s’agit de souvenirs d’enfance pendant l’occupation allemande. La famille bourgeoise se doit d’héberger des allemands dans la grande demeure familiale. Charles reconstitue en voix off ce qu’il a vécu et notamment la relation très intense qu’il a eu avec un soldat allemand hostile à la guerre. Le milieu protégé dans lequel il vit est à l’écart du monde et met plusieurs années avant de se rendre compte des atrocités commises contre les juifs. C’est par petites touches et avec ses yeux d’enfant que Charles Matton nous livre ses souvenirs douloureux. L’ensemble est un peu long et lent et la mise en scène est parfois maladroite.
Note : 3 étoiles

Lui :
Ces souvenirs d’un petit garçon, côtoyant de force des allemands qui habitèrent chez lui pendant la guerre, sont un peu gâchés par une mise en scène peu précise, des temps de latence importants et une certaine absence d’émotion. Au final, on est assez peu touché par cette histoire et c’est dommage.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Jean-François Balmer, Caroline Sihol, Richard Bohringer, Léonard Matton
Voir la fiche du film et la filmographie de Charles Matton sur le site IMDB.

Voir les autres films de Charles Matton chroniqués sur ce blog…

Un commentaire sur « La lumière des étoiles mortes (1994) de Charles Matton »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *