8 août 2008

Adieu Cuba (2005) de Andy Garcia

Titre original : « The Lost City »

Adieu CubaElle :
Certes, Andy Garcia nous offre de belles images d’un Cuba de carte postale… mais cela ne suffit pas à rendre le film intéressant. Le scénario de cette saga familiale située au moment de l’arrivée de Fidel Castro est particulièrement confus avec des digressions interminables et souvent un peu mièvres. La multiplicité des morceaux de musique composés par l’acteur-réalisateur est agaçante car ils prennent beaucoup trop de place. La présence inutile de Bill Murray et Dustin Hoffman ne fait qu’alourdir l’ensemble. Bref, on s’ennuie ferme.
Note : 1 étoiles

Lui :
Pour son premier long métrage, l’acteur Andy Garcia a tenu à rendre hommage à son pays natal. Adieu Cuba retrace le passage de la révolution castriste vue des yeux d’un directeur de club qui tente de préserver l’intégrité de sa famille et son amour pour une femme. Le projet était ambitieux, peut-être trop car Andy Garcia tombe indéniablement dans l’écueil de vouloir trop en faire. Certains effets de montage sont très maladroits telle cette attaque du palais présidentiel entrecoupée de flashs de show musical, le tout sur fond de musique tonitruante. La musique, justement, est extrêmement présente, insistante et au final embarrassante au point de provoquer un sentiment d’overdose. Andy Garcia a lui-même composé et assemblé pas moins de 40 morceaux ! Le film est très long (2h19) et il est difficile de dire si le scénario, mieux traité, aurait pu se révéler être un tant soit peu intéressant.
Note : 1 étoiles

Acteurs: Andy Garcia, Inés Sastre, Bill Murray, Nestor Carbonell, Dustin Hoffman
Voir la fiche du film et la filmographie de Andy Garcia sur le site IMDB.

4 commentaires sur « Adieu Cuba (2005) de Andy Garcia »

  1. La présence de Bill Murray et l’apparition de Dustin Hoffman sont sans doute du type « copinage » entre deux tournages… Andy Garcia lui-même était en même temps sur le tournage d’Ocean Twelve… Donc le budget n’a pas été si important que cela et le tournage a été assez rapide.
    Non, ce film illustre surtout qu’il n’est pas si facile que cela de passer à la réalisation… 😉

  2. Je me suis mal fait comprendre. Je parlais de l’investissement personnel d’Andy Garcia. Écrire et assembler 40 morceaux de musique pour agrémenter son propre film, ce n’est pas rien.

    À croire qu’il en a trop fait !

  3. Le film manque en effet de rythme, de construction, et pour tout dire de fermeté. N’est pas Orson Welles qui veut ! Pour le reste, et hormis Bill Murray qui est parfaitement INSUPPORTABLE, la prestation de Andy Garcia est très convenable, et celle d’Ines Sastre – (pour la première fois depuis son denrier film avec Pupi Avati) – pas trop désastreuse, même si elle est un peu trop larmoyante. Il est vrai que l’effarante beauté de cette actrice permet de tout lui pardonner -. La musique bof bof assez insignifiante, bref plus de 2 heures pour rien que ça, c’est assez longuet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *