18 décembre 2006

Trois saisons (1999) de Tony Bui

Titre original : « Ba mua »

Trois saisonsElle :
Film d’une très grande beauté visuelle notamment les merveilleuses scènes sur les cueilleuses de lotus sur le lac. On y découvre un Vietnam moderne où des personnages aux destins douloureux se croisent sans jamais vraiment se rencontrer. Harvey Keitel recherche sa fille vietnamienne, un jeune garçon tente de survivre en vendant des cigarettes, une jeune fille qui cueille des lotus, soulage un vieillard lépreux en écrivant ses poèmes. Seul, un conducteur de rickshaw les rencontre et trois saisons différentes ponctuent le destin de ces trois personnages. Une vision intéressante et poétique sur le Vietnam d’aujourd’hui. On peut reprocher une certaine lenteur au film ainsi qu’un flou entretenu sur les objectifs du metteur en scène.
Note : 3 étoiles

Lui :
Ce film issu du festival de Sundance n’est pas sans manquer de charmes. Il nous fait pénétrer en plein coeur de la vie courante de Saigon, sans misérabilisme ni complaisance. Par contre, on aurait aimé comprendre un peu plus le propos de l’auteur : on ne perçoit pas le lien entre de nombreux personnages, certaines scènes ont un sens qui nous échappe. De ce fait, le film paraît très très lent et une certaine langueur tend à nous envahir…
Note : 3 étoiles

Acteurs: Don Duong, Nguyen Ngoc Hiep, Harvey Keitel
Voir la fiche du film et la filmographie de Tony Bui sur le site imdb.com.

Une réflexion sur « Trois saisons (1999) de Tony Bui »

  1. Un film où le poète lépreux a su toucher notre coeur par la beauté de ses paroles . Il nous donne une leçon d’humanité en nous offrant son âme malgré la souffrance et le renoncement de soi. La jeune vendeuse de lotus en lisant de sa voix mélodieuse les écrits du vieux maître nous conduit dans un univers pur et mystique. Les lotus blancs deviennent alors le symbole de la délicatesse de sa pensée et le chant des ramasseuses de lotus accompagne d’un souffle musical la limpidité des mots versés. Le voyage intérieur d’un être au pouvoir spirituel absolu ne peut qu’apporter espoir et réconfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *