Vanity Fair, la foire aux vanités (2004) de Mira Nair

Titre original : « Vanity Fair »

Vanity FairElle :
(pas vu)

Lui :
Adaptation d’un énorme roman de William Thackeray, Vanity Fair fait partie de ces films historiques qui se font actuellement descendre en flamme par critiques et spectateurs qui les trouvent trop guindés et formels. Cette tendance est regrettable à mes yeux car il va bien arriver un jour où plus personne ne voudra financer de telles reconstitutions… Vanity Fair nous conte le parcours mouvementé de l’ambitieuse Backy Sharp qui, en ce tout début du XIXe siècle, va traverser plusieurs fois (et dans les deux sens) toute l’échelle sociale de la société anglaise. L’histoire est riche en revers et en rebondissements, avec un bon nombre de personnages secondaires particulièrement bien mis en place dans le scénario. Reese Whiterspoon, avec sa petite frimousse espiègle, incarne parfaitement son personnage mu par une ambition assez simple et invariable, et dont la ténacité engendre la sympathie. L’ensemble est assez léger, parsemé de petites notes d’humour. Mais Vanity Fair est avant tout un spectacle, la reconstitution est assez magnifique, graphique même, avec un réel travail sur la photographie et les éclairages. Avec ce film, c’est une belle peinture de la société anglaise à l’aube de la période victorienne que nous offre la réalisatrice indienne Mira Nair.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Reese Witherspoon, James Purefoy, Gabriel Byrne, Romola Garai, Jonathan Rhys Meyers
Voir la fiche du film et la filmographie de Mira Nair sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Mira Nair chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *