27 octobre 2006

Le domaine perdu (2005) de Raoul Ruiz

Le Domaine perduElle :
(pas vu)

Lui :
Raoul Ruiz signe à nouveau un film très original sur les liens qui se tissent entre deux aventuriers ; ils sont de pays différent, de génération différente et pourtant ils se croiseront à plusieurs époques. Raoul Ruiz éclate totalement son récit, joue avec la construction en entremêlant, souvent de façon très subtile, les trois époques où le destin les rapproche : il saute de l’une à l’autre, crée des parallèles, des répliques… Cette façon de jouer avec le temps nous ravit totalement dans la première moitié du film. Hélas, les éléments fantastiques qu’il introduit ensuite n’ont pas la force suffisante pour prendre la relève et le film semble s’étirer et s’étioler doucement. Ce long métrage paraît donc assez inférieur à ses précédents films, d’autant plus que la photographie et surtout les éclairages semblent totalement disparates ce qui donne un côté dépareillé à l’ensemble.
Note : 3 étoiles

Acteurs: François Cluzet, Grégoire Colin, Christian Colin
Voir la fiche du film et la filmographie de Raoul Ruiz sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Raoul Ruiz chroniqués sur ce blog…

2 réflexions sur « Le domaine perdu (2005) de Raoul Ruiz »

  1. avec ce film on comprend mieux r ruiz et les acteurs sont excellents
    il a de tres belles scenes que les lecteurs du monde ne pourraient apprecier bien sur comme celle entre gregoire colin et la fille de son chef f cluset
    evidememnt mettez le tierce a auteuil et on passe tout de suite au monde des poivrots accessibles a tous a la gaumont
    le film n’est bien sur pas parfait mais c’est qd meme mieux que la sacro sainte famille depardieu noiret auteuil et les rangaines style yannick noah

  2. le meilleur ruiz ou je comprends enfin quelque chose
    interessant le melange entre l’instructeur et son eleve
    j’ai note la tres belle scene ou la fille de f cluzet demande a son jeune instructeur de lui faire l’amour
    et puis des idees detonnantes
    le pilote qui refuse de prendre des photos de reconnaissance pour ne pas envoyer ses copains au casse pipe
    et lie a cela la scene du debut avec le putch pinochet ou un jeune homme refugie chez le pere est arrete et pas forcemment innocent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *