24 février 2012

Jason et les Argonautes (1963) de Don Chaffey

Titre original : « Jason and the Argonauts »

Jason et les ArgonautesJason, fils du roi de Thessalie assassiné vingt années auparavant, part chercher la Toison d’or pour redonner espoir à son peuple et chasser l’usurpateur qui a pris sa place. Il est protégé par la déesse Héra dans son expédition qui va l’emmener dans des contrées inexplorées… Jason et les Argonautes est librement inspiré de la mythologie grecque (1). Réalisé par l’anglais Don Chaffey, ce peplum est devenu l’archétype du film d’aventures et reste marquant par ses extraordinaires effets spéciaux signés Ray Harryhausen (2), qui anime de façon spectaculaire des monstres et autres créatures malfaisantes. Bien évidemment, ces effets spéciaux peuvent faire sourire aujourd’hui mais on ne peut qu’être frappé par leur pouvoir de frapper nos esprits. Jason et les Argonautes Et comme le fait remarquer l’historien Jacques Lourcelles, leur maladresse relative donne aux créatures une certaine fragilité et par la même une certaine humanité. L’inventivité est remarquable, la mise en scène est parfaite. De l’ensemble, se dégage une indéniable poésie qui donne à ces aventures une dimension supplémentaire et unique.
Elle:
Lui : 5 étoiles

Acteurs: Todd Armstrong, Nancy Kovack, Niall MacGinnis, Honor Blackman, Nigel Green
Voir la fiche du film et la filmographie de Don Chaffey sur le site IMDB.

Remarques :
La musique est signée Bernard Herrmann qui réutilise ou réarrange certains thèmes de ses films précédents.

(1) Plus précisément, la source d’inspiration principale de Jason et les Argonautes semblent avoir été les Argonautiques du poète grec Apollonios de Rhodes (IIIe siècle avant J.C.), une épopée en quatre chants qui relate le voyage des Argonautes, menés par Jason, dans leur quête de la Toison d’or.
(2) Ray Harryhausen est également producteur-associé aux côtés de Charles H. Schneer.

Remake (TV) :
Jason et les Argonautes 2000 de Nick Willing (2000) avec Jason London

Une réflexion sur « Jason et les Argonautes (1963) de Don Chaffey »

  1. Fidele a la legende antique – hormis quelques prises de liberte sur l’esthetique des creatures – le film du peu connu Don Chaffey est une excellente introduction a la mythologie grecque pour les jeunes spectateurs. Sur leur chemin perilleux, Jason et les Argonautes ont affaire a de nombreux defis : un colosse de pierre, des harpies peu commodes, des rochers broyeurs, une hydre enragee ou encore une armee de squelettes. Mortels, dieux et creatures fantastiques se cotoient ici a la perfection. Le procede utilise pour permettre cette prouesse, appele dynamation, a d’ailleurs contribue a la notoriete de Harryhausen qui en est l’inventeur. Tous les elements du film sont realises un a un : les scenes des acteurs sont filmees pour ensuite etre projetees image par image sur un ecran, puis devant celui-ci les figurines sont animees a leur tour. Il s’agit la d’un travail extremement minutieux, mais la magie est bien au rendez-vous ! Le spectateur a reellement la sensation que tous ces elements et personnages cohabitent de maniere naturelle. La musique spectaculaire du film accompagne parfaitement les aventures incroyables de ces personnages hors du commun, et participe integralement a la grandeur du film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *