19 février 2011

The pit and the pendulum (1913) de Alice Guy

The Pit and the Pendulum Lui :
(Muet, 10? mn à 18 im/sec = env. 14 mn à l’origine) Adaptation d’une nouvelle d’Edgar Poe, l’histoire de The pit and the pendulum commence par une scène champêtre où un amoureux est écarté sans ménagement par un rival. Sa vengeance va être assez terrifiante puisque nous sommes dans l’Espagne du début du XIXe siècle et qu’il va entrer dans un monastère de moines dissidents, adeptes de l’Inquisition. Une fois moine, il dépose chez son ancien rival un objet volé au monastère. Il parvient à faire ainsi à le faire arrêter ainsi que son ancienne dulcinée et les accuse de sorcellerie. Et… la seule copie qui subsiste (à la Library of Congress) s’arrête là, peu après sept minutes, mais on peut supposer qu’il va leur arriver le pire (le titre, « le puits et le pendule » ne laisse rien supposer de bon)(1). On peut estimer qu’il manque environ trois minutes et c’est fort dommage The Pit and the Pendulum car l’atmosphère est particulièrement forte, angoissante et oppressante. L’ancien rival étant devenu un médecin philanthrope qui soigne gratuitement les pauvres, on peut supposer qu’après avoir été en grand danger face à des appareils de torture terrifiants, le couple sera sauvé par les habitants du village.
Note : 3 étoiles

Acteurs:
Voir la fiche du film et la filmographie de Alice Guy sur le site imdb.com.
Voir les autres films de Alice Guy chroniqués sur ce blog…

Remarques :
L’affiche, retrouvée depuis, conforme ces craintes…
A noter également, que cette affiche mentionne « 3 bobines » ce qui laisserait que le film est beaucoup plus long, 25/30 minutes! C’est étonnant car Alice Guy faisait semble t-il surtout des 2-bobines à cette époque mais il est possible que, s’agissant d’une adaptation littéraire, la réalisatrice ait opté pour un format plus long.

Remakes :
La chambre des tortures (Pit and the pendulum) de Roger Corman (1961) avec Vincent Price
Le vampire et le sang des vierges (Die Schlangengrube und das Pendel) de Harald Reinl (1967) avec Christopher Lee
Le puit et le pendule (The pit and the pendulum) de Stuart Gordon (1991) avec Lance Henriksen

Une réflexion sur « The pit and the pendulum (1913) de Alice Guy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *