27 novembre 2010

Charlot à la plage (1915) de Charles Chaplin

Titre original : « By the Sea »

Charlot à la plageLui :
(Muet, 15 min) Par une journée très venteuse à la plage, Charlot passe à côté d’un homme qui attend sa femme. Tous deux ont accroché leur chapeau avec une ficelle pour ne pas qu’il s’envole. Leurs ficelles s’emmêlent et ils en viennent rapidement aux mains… Ils finissent par se réconcilier et prennent ensemble le cornet de glace de la réconciliation mais se battent à nouveau au moment de payer… Tourné juste après The Tramp qui introduisait le personnage du vagabond,Charlot à la plage By the Sea ne reprend pas vraiment cette figure de marginal : Chaplin est ici un homme ordinaire qui vient se promener à la plage. Ce court métrage est dans la pure tradition des slapstick comedies, les coups volent bas ! Charlot trouve tout de même le moyen d’essayer de séduire une jeune femme de passage (Edna Purviance) et les scènes où il se sert de son adversaire inconscient comme siège ou marchepied pour tenter de la faire rire sont assez hilarantes. Si elle ne figure pas parmi les plus originales, cette petite comédie de la période Essanay est très réussie : elle ne comporte aucun temps mort et aucune longueur.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Charles Chaplin, Billy Armstrong, Bud Jamison, Edna Purviance, Margie Reiger
Voir la fiche du film et la filmographie de Charles Chaplin sur le site IMDB.
Voir les autres films de Charles Chaplin chroniqués sur ce blog…

Remarques :
Le film fut tourné sur la plage de Malibu qui, à cette époque, était visiblement beaucoup moins courrue qu’aujourd’hui!

2 réflexions sur « Charlot à la plage (1915) de Charles Chaplin »

  1. Ce petit film est visible sur le net (car il est dans le domaine public je crois) mais dans des conditions déplorables : images très noires et vitesse très rapide. Ces films, prévus pour être passés à 18 im/sec, sont montrés à 25 voire 30 im/sec.

  2. Je viens d’aller voir… Effectivement, l’image est déplorable, très sombre. Pour la vitesse, il suffit de regarder le temps total : au lieu de 14-15 minutes, la vidéo sur le net dure 9 minutes! Donc, c’est vraiment de l’accéléré.

    Dans les versions en DVD, je pense que toutes ont la bonne vitesse mais en revanche la qualité de DVD économiques est souvent très mauvaise (mais pas au point de la version sur le net tout de même).
    Les meilleures versions des Chaplin sont celles restaurées par David Shepard, le magicien de la restauration. Le coffret édité par Arte regroupe ses versions (période Essanay + Mutual) et un nouveau coffret vient de sortir avec tous les Keystone… 🙂

    Bon et pis, regarder un film sur ordinateur… beuh. C’est vraiment tout petit! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *