11 juin 2010

Les compagnons de la marguerite (1967) de Jean-Pierre Mocky

Les compagnons de la margueriteLui :
Virtuose de la restauration de documents écrits à la Bibliothèque Nationale, l’employé-modèle Matouzec (Claude Rich) découvre soudainement qu’il peut utiliser ses talents pour modifier le registre d’état civil de son mariage. Il passe donc une annonce pour faire un échange de conjoint avec un autre couple, « sans frais d’avocats et sans tracasserie administrative ». C’est l’inspecteur Leloup (Francis Blanche) qui va y répondre pour tenter de le coincer. Ce ne sera pas si facile… Avec Les Compagnons de la Marguerite, Jean-Pierre Mocky s’attaque joyeusement à l’institution du mariage qu’il fait voler en éclats avec un humour bien enlevé. Lui-même sortait d’un divorce difficile, ce qui a du le motiver tout particulièrement. Ici, tout se fait à l’amiable, dans la bonne humeur, échange de conjoints ou même polygamie, tout le monde est heureux… sauf les avocats qui n’ont plus de travail. Mocky fustige un modèle de société où il faut un permis pour tout. Tourné presque deux ans avant mai 68, son film présente une utopie qu’il appelle « la démocratie conjugale ». Claude Rich incarne parfaitement l’idéaliste naïf avec une petite touche d’anarchisme mondain. Face à lui, il a un solide groupe de policiers, Francis Blanche et Michel Serrault en tête, qui alimentent l’histoire en situations cocasses dans ce jeu du chat et de la souris. Les jeux de mots sont nombreux, souvent assez discrets, bien intégrés dans les scènes. Personne ne charge trop son personnage, l’humour est constant et bien dosé. Les Compagnons de la Marguerite est l’un des films les plus réussis de Jean-Pierre Mocky. C’est un vrai plaisir de le redécouvrir aujourd’hui.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Claude Rich, Michel Serrault, Francis Blanche, Paola Pitagora, Roland Dubillard, René-Jean Chauffard
Voir la fiche du film et la filmographie de Jean-Pierre Mocky sur le site IMDB.

Voir les autres films de Jean-Pierre Mocky chroniqués sur ce blog…

Remarque :
Catherine Rich, qui interprète la femme de Claude Rich dans le film (la grande adepte de la télévision), était (et même est toujours) sa femme dans la vraie vie.

3 réflexions sur « Les compagnons de la marguerite (1967) de Jean-Pierre Mocky »

  1. Jean Pierre Mocky est un des plus grands réalisateurs français et en plus il est aussi un très bon acteur. Dans ce film il est tout simplement exceptionnel, c’est un de mes préférés avec « le Litan ».
    J’ai pu le rencontrer et assister à une journée de tournage (grâce à touscoprod.com) sur un de ses films et je peux dire qu’il est complètement différent de l’image que la télé nous montre, accessible, ouvert, gentil, sympa, drôle. Le film est question, c’est « Les insomniaques » et vu le 1er extrait ça promet du grand Mocky.
    Retrouvez plein d’info sur le site touscoprod, des vidéos et photos du film, bref soutenez ce réalisateur et son travail hors norme http://tinyurl.com/32d2k57

  2. Sans doute son meilleur film avec La Cité de l’Indicible Peur (Bourvil, Blanche, Poiret et autre régal…). J’aimerais rencontrer ce même joyeux bordel dans le cinéma français du XXIème siècle. Une suggestion?
    Par ailleurs, il règne dans Les Compagnons un peu du même esprit que dans La Grande Lessive, moins bon, certes, mais qui mérite mieux que ce que vous en dites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *