7 décembre 2006

Don’t come knocking (2005) de Wim Wenders

Don't come knockingElle :
Un acteur vieillissant qui a brûlé sa vie par les deux bouts quitte le plateau d’un tournage et nous voilà embarqués dans un road movie qui rappelle étrangement l’ambiance du mythique Paris Texas dans lequel Sam Shepard était scénariste. Paysages grandioses et désolés de l’ouest américain, les bars enfumés, les néons de la rue et des casinos, une très belle musique, des personnages en errance à la recherche de leurs racines. Wim Wenders renoue avec l’émotion, développe le thème des relations filiales et de la paternité, s’interroge sur la solitude, la société américaine en perte de repères. Un bon film à savourer.
Note : 5 étoiles

Lui :
Le parallèle a été beaucoup fait entre « Don’t come knocking » et « Paris Texas », tourné 20 ans tôt ; il est vrai qu’ils présentent un air de famille : sur un scénario co-signé par Sam Shepard, un road-movie qui met fabuleusement en images les étendues des déserts américains sur une excellente musique. Un film d’atmosphère. Avec cette histoire d’un homme qui cherche à se ressourcer en partant à la recherche de son passé, Wim Wenders semble retrouver une inspiration, un souffle qui vient s’ajouter à sa superbe mise en scène qui lui est coutumière. Sam Shepard s’investit totalement dans son personnage, placide mais passablement tourmenté, et parvient à lui donner une épaisseur qui n’est étrangère à la réussite du film.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Sam Shepard, Jessica Lange, Tim Roth, Gabriel Mann, Sarah Polley
Voir la fiche du film et la filmographie de Wim Wenders sur le site imdb.com.

Voir les autres films chroniqués de Wim Wenders

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *