28 novembre 2006

Schizopolis (1996) de Steven Soderbergh

SchizopolisElle :
Un film expérimental loufoque à prendre comme une curiosité ce qui est rare dans le cinéma américain d’aujourd’hui. Soderbergh nous offre l’étendue de ses talents en se lançant dans ce projet à petit budget et à contre-courant des grosses productions hollywoodiennes. Ce film sur l’incommunicabilité ne manque pas d’humour et d’absurde mais la forme complètement échevelée et déstructurée finit pas lasser.
Note : 2 étoiles

Lui :
C’est une petite curiosité… Avec de tout petits moyens, Soderbergh s’est amusé à faire un film « sorti du subconscient ». Au début, on a un peu du mal car il n’y a que peu de structure dans le récit, mais petit à petit on se laisse gagner par le film. On peut dire qu’il nous fait une série de variations sur la communication, la communication entre des personnes qui se croisent. Le film est bourré de maladresses et d’imperfections, mais il contient pas mal de scènes savoureuses. Soderbergh se révèle étonnant acteur.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Steven Soderbergh, Betsy Brantley,David Jensen
Voir la fiche du film et la filmographie de Steven Soderbergh sur le site imdb.com.

Voir les autres films chroniqués de Steven Soderbergh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *